Montréal

À la veille de la fête de Saint François d’Assise, lorsque les confirmands des paroisses de St. Edmund of Canterbury et de Corpus Christi ont été empêchés de pouvoir célébrer leur Confirmation en raison de nouvelles restrictions liées à la Covid-19, l’abbé Raymond Lafontaine, vicaire épiscopal des fidèles anglophones, avec le soutien des catéchistes des deux paroisses, Joanne Murray (St. Edmund of Canterbury) et Evelyn Campbell (Corpus Christi), a organisé une réunion virtuelle extraordinaire via la plateforme Zoom.

Cette réunion avait comme objet de célébrer l’accueil intérieur du Saint Esprit par chacun et chacune de sorte que ce moment qui aurait pu s’avérer une déception se transforme en une journée joyeuse. Et la journée a été extraordinaire en effet.

En tant que préparatifs à ce rassemblement virtuel, on a encouragé les jeunes gens à considérer lequel des dons du Saint-Esprit les soutient le mieux durant cette époque sans précédent, ou bien celui dont ils ont le plus besoin. On leur a proposé de visionner la vidéo Why we’re confirmed, créée par la médiathèque catholique Busted Halo. Afin de signaler le caractère exceptionnel de l’occasion, on a invité les jeunes à porter du rouge ou bien la tenue qu’ils auraient portée lors de leur Confirmation.

Les parents, les parrains et les marraines des confirmands se sont joints à eux en ligne. Se servant de la fonction chat, les jeunes ont saisi leurs noms et ceux de leurs parrains et marraines.

Après s’être présenté, l’abbé Raymond a prononcé une courte prière suivie de la lecture d’un bref passage des Écritures tiré de l’Évangile selon Saint Jean 20:19, où le Seigneur fait don du Saint-Esprit aux disciples lors de leur confinement dans une pièce fermée à clé. Au cours d’une riche réflexion reliant cette expérience des premiers disciples à la pandémie actuelle, l’abbé Raymond a parlé de la Pentecôte et de la puissance des dons transformateurs du Saint-Esprit qui nous préparent à entrer dans le monde. Il a souligné le fait que les jeunes gens ont déjà reçu de précieux dons depuis le Baptême et, en invitant parents, parrains et marraines à rejoindre la discussion, a demandé à ceux-ci de nommer lesdits dons.

Il a rappelé aux parrains et aux marraines l’importance de leur rôle, les exhortant à vivre leur vie de foi avec du courage et de la persévérance dans ce monde contemporain et à faire témoignage de cette foi par leur façon de vivre. Il a appelé les jeunes à être fiers des dons qu’ils ont reçus de Dieu, de leur statut en tant qu’enfants de Dieu, ainsi que du don qu’est leur foi. Ce sont là des dons qu’ils ont la responsabilité de porter dans le monde pour y faire une différence. 

hotpool%20(1)_0.JPG

À ce moment-là, les jeunes ont été invités à répondre à une enquête. Ils devaient nommer le don duquel ils ont plus particulièrement besoin ces temps-ci. Les résultats de l’une de ces enquêtes sont à voir à gauche.

Ayant affiché les résultats, l’abbé Raymond a expliqué chaque don dans le contexte contemporain, en en indiquant leur manière d’interconnexion. Donc, « la compréhension » nous permet de comprendre ce qui se passe dans le monde actuellement; « la sagesse » nous aide à comprendre les gens et qu’est-ce qui est mieux pour eux; « le courage » est notre soutien pour faire ce qui est juste, même s’il y a un prix personnel à payer; et « la piété » confirme que Dieu contrôle tout pendant que nous cherchons à obéir à Sa volonté. Notre Dieu qui est très grand est toujours de notre côté. Même si les temps sont durs, le monde est toujours beau. Le Saint-Esprit est toujours avec nous.

Ensuite, l’abbé Raymond a demandé s’ils sentaient la présence de Dieu dans leur vie pendant la pandémie. Les participants à la discussion ont été invités à répondre à haute voix ou par écrit. Les réponses étaient aussi variées que la personnalité unique de chacun et de chacune qui était en ligne : la patience d’accepter tous les changements que produit cette pandémie, le courage de résister à la tentation de contourner les règles, la sagesse de prendre la bonne décision en faisant ce qui est juste et pour protéger tout le monde et finalement la compassion envers ceux qui souffrent d’une maladie ou d’une perte ou qui vivent dans l’isolement.

Fr.-Ray.jpg
Après ce moment de partage, l’abbé Raymond a remarqué qu’ils étaient maintenant des communautés pleines de foi et que le Saint Esprit les habitait déjà. Au moment de la Confirmation, leurs dons seraient libérés afin de se faire mettre à la disposition des autres.

Ensuite, l’abbé Raymond a expliqué la Liturgie de la Confirmation. Il a souligné que l’huile d’onction était comme un tatouage permanent, les scellant du don de Saint-Esprit et les envoyant dans le monde sous le signe de la paix afin de construire la paix dans le monde.

En conclusion, l’abbé Raymond dit aux confirmands qu’il attendait avec impatience le moment souhaité où il pourrait être avec eux en personne bientôt. Il les a encouragés à « faire de leur mieux et laisser le reste à Dieu » et à se réjouir de l’Esprit dont le feu brille comme le changement des couleurs d’automne. Au fur et à mesure que les mots de remerciement apparaissaient dans le chat, l’abbé Raymond remerciait les jeunes gens de leur amour et de leurs mots gentils. Il a également remercié les deux équipes des paroisses, les parents et les parrains et les marraines de leur aide en préparant les jeunes gens pour leur Confirmation. Les catéchistes à leur tour ont remercié tout le monde de leur gentillesse en attendant avec patience la célébration en personne de leur Confirmation.

Ce geste de la part de l’abbé Raymond de rencontrer les confirmands en ligne et de leur donner un court catéchisme les remplissant d’espoir a été apprécié comme « merveilleux ». Au lieu de se sentir déçus par la remise de leur Confirmation, les jeunes avaient pu profiter de l’occasion pour se préparer avant cet événement et pour y participer. « Nous tous – catéchistes, parents, marraines et parrains – sommes touchés que l’abbé Ray ait donné si généreusement de son temps et de sa véritable présence auprès des jeunes gens » de dire Evelyn Campbell.
 

Corpus-Christi---Zoom-edited.jpg

(Photo : Réunion, Corpus Christi, samedi après-midi, le 3 octobre 2020)


« Que l'Éternel te bénisse et te garde! Que l'Éternel fasse briller son visage sur toi […] et te donne la paix » Nombres 6:24-26