Inscrire gratuit le cas échéant
Un seul fichier.
Limité à 4 Mo.
Types autorisés : jpg pdf jpeg.
Adresse de localisation sur la carte
1. Qu’est-ce que le baptême?

Depuis plusieurs siècles, le baptême est donné aux petits enfants, souvent nouveau-nés, car ce sacrement est une grâce et un don gratuit de Dieu, sans aucun égard à notre mérite personnel. Ces petits enfants sont baptisés dans la foi de l’Église, c’est-à-dire qu’on n’attend pas d’eux qu’ils aient une foi mûre; leur foi embryonnaire est appelée à se développer au sein d’une communauté chrétienne.

Tout comme les autres facultés de l’enfant, la foi est appelée à s’épanouir et à se renforcer après le baptême grâce à l’éveil spirituel, aux parcours catéchétiques et à la pratique de la vie chrétienne. Vous serez appelés comme parents à jouer un rôle très important dans cette croissance.
Chez les juifs du temps de Jésus, le baptême par immersion (dans l’eau) était le signe d’un désir de conversion (de retour à Dieu dans une vie juste). N’en n’ayant pas besoin, Jésus a pourtant accepté de se faire baptiser par son cousin Jean le Baptiste. À la toute fin de sa vie, Jésus a ordonné à ses Apôtres d'aller enseigner toutes les nations et de baptiser tous ceux et celles qui le désireraient au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit (Mt 28). L’Église catholique a respecté cette demande de Jésus depuis ses origines. Ainsi, le jour de son baptême, votre enfant devient fils ou fille adoptive de Dieu, c’est-à-dire frère ou sœur de Jésus Christ, car tous deux ont le même Père céleste.

2. Pourquoi faire baptiser mon enfant à la naissance?

En baptisant les nouveau-nés, à travers l'Église, Dieu exprime clairement l’amour gratuit qu’il porte pour chaque membre de l'humanité, surtout les plus petits, à qui Il offre le don de sa Vie divine. Dans les années suivant le baptême d’un petit enfant, l'Église invite les parents de cet enfant à lui faire saisir le sens sublime et la richesse infinie de grâces de ce premier sacrement, porte d’entrée de tous les autres.

3. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur enfant?

Non, puisque c’est l’enfant qui va recevoir le baptême et non pas eux. Toutefois, les parents non baptisés qui demandent le baptême pour leur enfant s'engagent, avec le soutien des parrains et marraines, à lui faire découvrir la foi chrétienne catholique.

4. Si nous ne nous sommes pas mariés à l’Église, peut-on faire baptiser notre enfant ?

Oui. Le baptême est un don gratuit que Dieu fait à l'enfant. Libre aux parents de vivre plus tard – ou non – le sacrement du mariage, une source infinie de bénédictions pour leur couple et famille.

5. Des parents dont l’un n’est pas croyant ou appartient à une religion non-chrétienne peuvent-ils faire baptiser leur enfant?

Leur posture religieuse ne leur interdit pas de faire baptiser leur enfant, à condition que la personne du couple qui n’est pas chrétienne accepte que l'enfant baptisé poursuive son initiation et sa vie chrétiennes au sein d’une communauté chrétienne.

6. Si nous sommes divorcés-remariés, peut-on faire baptiser notre enfant?

Oui, pour autant que les nouveaux conjoints s’accordent sur le projet d'éduquer l'enfant à la foi et à la vie chrétiennes. L'Église affirme le droit de tout être humain, en particulier de tout enfant, à demander et recevoir le baptême.

7. Pouvons-nous faire baptiser notre enfant si nous n'avons pas l'intention de l'éduquer chrétiennement?

Des parents qui n'auraient pas l'intention d'éduquer leur enfant dans la foi catholique après son baptême devraient envisager de le reporter. Bien que l'Église accepte de baptiser les petits enfants, elle le fait avec l’accord explicite des parents pour qui ce choix engage à les éduquer dans la foi chrétienne catholique.

8. Pouvons-nous faire baptiser notre bébé alors que nous n'avons pas fait baptiser l'aîné?

Oui. Il est possible que des parents n'aient pas fait baptiser leur aîné et l’Église reconnaît a priori que des motifs raisonnables peuvent expliquer cette situation. L’Église rappellera aussi aux parents que le baptême se prépare et se vit en famille. Un parcours approprié à la préparation du sacrement sera proposé après analyse du contexte particulier de la demande de baptême.

9. Peut-on choisir un parrain ou une marraine non baptisé(e)?

Non. Le rôle du parrain et de la marraine étant de représenter la communauté chrétienne et de témoigner de la foi de l'Église auprès du futur baptisé et de ses parents, il serait mal avisé de leur confier un rôle qu’ ils ne peuvent assumer.

10. La marraine que nous envisageons de choisir n’est pas baptisée? Est-ce possible?

Si le parrain qui l’accompagne est baptisé, elle sera invitée à signer le registre officiel de baptême à titre de témoin, et non à titre de marraine lequel se veut une représentation déléguée de l’Église.

11. Est-ce nécessaire que les deux parents soient d’accord pour faire baptiser leur enfant?

Oui. La décision de baptiser un enfant doit être prise d’un commun accord par les deux parents. Si l’un d’entre eux n’est pas présent à la célébration, il devra exprimer par écrit sa non-opposition au baptême, ou son refus. En outre, les parents ont tous deux la responsabilité de l’éducation civile de leurs enfants; ce principe vaut aussi pour leur éducation religieuse.

12. Doit-on nécessairement célébrer le baptême de note avant avec d’autres familles?

L'Église est une authentique famille qui invite tous les humains à devenir frères et sœurs d’un même Père, en Jésus. Voilà pourquoi elle invite les familles à se regrouper pour vivre le baptême de leurs enfants, le sacrement qui les fait entrer dans la grande communauté chrétienne. Sitôt baptisés, ils en deviennent membres à part entière. Pour marquer le lien entre le baptême et la communauté chrétienne, un accueil spécial et officiel est généralement réservé aux futurs baptisés dans le cadre d'une assemblée dominicale (une messe).

13. Comment commencer l’éducation chrétienne en famille?

Dans la vie concrète, l’éducation chrétienne commence par l’exemple que vous donnerez à votre enfant par votre vie pieuse, fidèle et engagée. En prenant le temps de prier avec votre enfant vous pouvez lui rappeler que Jésus l’aime beaucoup, même s’il ne le voit pas. Vous pouvez aussi lui apprendre à dire « Merci » à Jésus pour toutes les bonnes choses de la vie et à lui demander pardon pour les colères, les disputes et les autres manques d’amour. Encouragez votre enfant à Jésus de bénir tous les membres de la famille et des amis, que vous pouvez décider de nommer. Afin de créer une ambiance et un décorum qui facilite la prière et le recueillement, vous pouvez allumer une bougie, placer un crucifix ou une image pieuse près de votre enfant dans un coin de prière. Il existe aussi une multitude de livres pour tous les âges qui vous permettent de découvrir la vie de Jésus, le message de l’Évangile, la vie chrétienne, les saint(e)s de l’Église, etc. Vous en trouverez dans une librairie catholique spécialisée ou en ligne.

14. Notre enfant est encore bébé : est-ce raisonnable de décider pour lui qu’il soit baptisé dans l’Église catholique?

Permettez qu’on y réponde par une autre question : avez-vous demandé à votre jeune enfant son avis avant de lui enseigner votre langue maternelle, ou lui apprendre à nager? Lui avez-vous demandé son avis quant à la venue ou non d'un petit frère ou petite sœur, sur ce qu'il désire boire dans son biberon, etc.? À toutes ces questions, la réponse est non. Votre intention était-elle de brimer sa liberté, ne pas respecter son droit de choisir ? Non. Toutes ses décisions découlaient d’une une même intention : choisir ce qui est bon- le mieux – pour lui ou elle.

À vous de décider de faire grandir votre enfant dans la foi de l’Église catholique. Quand votre il atteindra l’âge de raison, il sera libre de choisir par lui-même de croire et de pratiquer sa foi.

15. La préparation au baptême est-elle obligatoire pour les parents et les parrains / marraines?

L'Église offre une préparation au baptême s’adressant prioritairement aux parents, mais elle est aussi proposée aux parrains et aux marraines. Cette préparation est une occasion pour tous de redécouvrir la foi chrétienne et la vie en l'Église; tout en leur permettant de bien préparer la cérémonie du baptême.

16. C’est notre deuxième enfant, devons-nous encore nous préparer à vivre son baptême?

La préparation au baptême, nous permet de vivre une expérience de foi qui engage le cœur, la volonté et l’âme. Cette expérience peut être répétée plusieurs fois sans jamais en épuiser le sens ni les richesses. Chaque nouvelle préparation au baptême offre aux parents un temps et un espace pour approfondir leur foi catholique, tout en leur donnant l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes.

17. À qui dois-je m’adresser pour obtenir une preuve de ma confirmation?
  • Vous devez communiquer avec la paroisse où vous avez été baptisé(e).  Vous pouvez la trouver ici.

  • Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à nous contacter au (514) 931-7311, poste 245; ou à chancellerie@diocesemontreal.org.

  • Si vous avez été baptisé(e) à l’extérieur du diocèse de Montréal, vous devez contacter avec le diocèse dont dépend votre paroisse d’origine. Au besoin, appelez-nous au (514) 931-7311, au poste 245; par courriel à chancellerie@diocesemontreal.org.
18. Le baptême doit-il nécessairement se faire dans la paroisse?

Le baptême se déroule habituellement dans la paroisse des parents de l’enfant, mais il arrive parfois qu'il soit célébré dans une autre église. Pour ce faire, il faut obtenir l'accord du curé de la paroisse d'origine.

19. Pourquoi faut-il signer des registres après le baptême?

L'acte de baptême a principalement une valeur religieuse qui permet à l’Église de se commémorer les baptêmes de ses fidèles.  Le certificat de baptême a aussi obtenu une valeur juridique au sein d’un état ou d’un pays. Puisqu’il a une valeur officielle, l’acte de baptême une signature des registres.

20. Peut-on annuler son baptême?

Non, parce que l’Église enseigne que ce sacrement marque l’âme de la personne baptisée d’un signe divin pour l’éternité. Comme Dieu est infiniment respectueux de la liberté de chacun de ses enfants, il leur laisse la liberté de l’aimer et de demeurer en relation avec lui.   Si une personne baptisée décide de s’éloigner de Dieu, elle pourra, jusqu’à son dernier souffle, reprendre cette relation d’amour. Dieu ne refusant jamais son amour à quiconque le lui demande avec un cœur sincère.

21. Quel est le coût d’un baptême?

La rencontre avec Dieu et l'entrée de ses enfants dans l'Église sont gratuites. Cela admis, comme le baptême de votre enfant occasionne des frais pour la paroisse, les parents, les parrains et les marraines ont l’habitude de faire une donation volontaire.

22. Pouvons-nous ajouter un prénom à l’enfant au moment du baptême?

Oui, l’un des premiers gestes du rituel du baptême est celui de recevoir un prénom de baptême. Le prénom du baptême choisi peut être celui d'un(e) saint(e) à qui les parents veulent confier spirituellement l'enfant, dans le mystère de la communion des saints (l’union réelle de tous les chrétiens au ciel et sur Terre). Ce prénom ne sera ni reconnu par l'état civil ni inscrit au registre religieux; seuls les prénoms déjà notés sur le formulaire d'enregistrement civil, rempli au moment de la naissance, sont officiellement reconnus.

23. Devons-nous être baptisés pour nous marier religieusement dans l’Église catholique?

Oui. Le baptême est le sacrement par lequel une personne devient un membre actif de l'Église catholique; le baptême est la porte d'entrée de tous les autres sacrements chrétiens. Le baptême est la fondation de l’identité catholique d’une personne; le mariage représente la maison (la vocation) qui repose sur ces fondations. Sur le plan spirituel, le mariage engage le Christ au sein de la relation entre les (futurs) époux; cette relation personnelle avec le Christ doit donc être préexistante à la célébration du sacrement du mariage.

24. À quel âge peut-on devenir parrain ou marraine?

L’Église catholique exige que le parrain et la marraine soient âgés d’au moins 16 ans au moment de la célébration du baptême pour s’assurer qu’ils aient la maturité humaine et spirituelle nécessaire pour accompagner le nouveau baptisé dans cette étape cruciale de sa vie chrétienne.

25. Quelles sont les autres conditions à respecter pour être parrain ou marraine?

Accepter d’être parrain ou marraine est une responsabilité et un engagement pour la vie. Pour cette raison, l’Église catholique a fixé deux conditions que les parrains et les marraines doivent remplir :
• Être catholique
• Avoir reçu les trois sacrements de l’initiation chrétienne : le baptême, la confirmation et l’eucharistie.

 

Offrande de la journée

Offrande de la journée

Mon Dieu, je Vous offre toutes les actions
que je vais faire aujourd'hui, dans les intentions
et pour la gloire du Coeur Sacré de Jésus ;
je veux sanctifier les battements de mon coeur,
mes pensées et mes oeuvres les plus simples
en les unissant à Ses Mérites Infinis,
et réparer mes fautes en les jetant
dans la fournaise de Son Amour Miséricordieux.

O mon Dieu !
Je vous demande pour moi
et pour ceux qui me sont chers
la grâce d'accomplir parfaitement Votre Sainte Volonté, d'accepter pour Votre Amour les joies
et les peines de cette vie passagère
afin que nous soyons un jour réunis
dans les cieux pendant toute l'éternité.

Prière du matin

Prière du matin

Seigneur,
ma journée commence.
Tu me la donnes gratuitement.
Je veux la vivre en m'inspirant de Toi,
en évitant toute critique, toute plainte.
Donne-moi de Te servir dans les autres.
Coule en moi Ta paix.
Que Ton divin Esprit, à la manière de Marie,
remplisse d'amour mes relations
d'aujourd'hui.
Je veux ce que Tu veux, comme Tu le veux,
quand Tu le veux.

 

Prière du soir

Prière du soir

Seigneur, ce jour s'achève et je viens vers toi
pour t'offrir ma journée avec tout ce que j'ai
pu y mettre de bon et de moins bon.
Pour tout ce que j'ai fait de bien aujourd'hui,
je te remercie, car c'est grâce à ton aide
que j'ai pu être utile aux autres.

Dans ta miséricorde, pardonne-moi
mes négligences et mes fautes de ce jour.
Excuse ma médiocrité et mes oublis.
Ne tiens pas compte des manques d'égard
et d'attention dont j'ai pu me rendre coupable aujourd'hui.

Avec confiance, je me remets entre tes mains,
je te confie mon sommeil, mes pensées,
mes joies et mes peines, sachant que tu
es prêt à me pardonner mes faiblesses
et à m'assurer ton secours pour
que demain je puisse me remettre à ton service
et à la disposition de tous ceux qui me sont chers.

 

Cantique de Zacharie

Cantique de Zacharie

Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël
parce qu’il a visité et délivré son peuple
et nous a suscité une force de salut
dans la maison de David son serviteur

C’est ce qu’il avait annoncé par la bouche
de ses saints prophètes d’autrefois
un salut qui nous libère de nos ennemis
et des mains de tous ceux qui nous haïssent.

Il a montré sa bonté envers nos pères
et s’est rappelé son alliance sainte,
le serment qu’il a fait à Abraham notre père :
il nous accorderait
après nous avoir rachetés aux mains des ennemis,
de lui rendre sans crainte notre culte
dans la piété et la justice sous son regard,
tout au long de nos jours.

Et toi, petit enfant,
tu seras appelé prophète du Très-Haut,
car tu marcheras par-devant
sous le regard du Seigneur,
pour préparer ses routes,
pour donner à son peuple la connaissance du salut
par le pardon des péchés.

C’est l’effet de la bonté profonde de notre Dieu :
grâce à elle nous a visités l’astre levant
venu d’en-haut.
Il est apparu à ceux qui se trouvent
dans les ténèbres et l’ombre de la mort,
afin de guider nos pas sur la route de la paix.

 

Le Saint Rosaire

Le Saint Rosaire

Le Rosaire complet est composé de vingt dizaines. Il est divisé en quatre parties distinctes, que l'on peut prier séparément à differents moments de la journée, les cinq Mystères Joyeux, les cinq Mystères Lumineux, les cinq Mystères Douloureux, les cinq Mystères Glorieux. Si on prie seulement cinq dizaines par jour, normalement on prie les Mystères Joyeux le lundi et le samedi, les Mystères Lumineux le jeudi, les Mystères Douloureux le mardi et le vendredi, les Mystères Glorieux le mercredi et le dimanche.

 

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.

Amen.

Credo, Notre Père, 3 Je vous salue Marie (pour la foi, l'espérance, la charité), Gloire au Père.    
ou
Dieu, viens à mon aide. Seigneur, à notre secours. Gloire au Père.


Premier Mystère Joyeux. L'Annonciation.

Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth, à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David; et le nom de la vierge était Marie. Il entra et lui dit: "Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi." A cette parole elle fut toute troublée, et elle se demandait ce que signifiait cette salutation. Et l'ange lui dit: "Sois sans crainte, Marie; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus. Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père; il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n'aura pas de fin." Mais Marie dit à l'ange: "Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d'homme?" L'ange lui répondit: "L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre; c'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu'Élisabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, elle qu'on appelait la stérile; car rien n'est impossible à Dieu." Marie dit alors: "Je suis la servante du Seigneur; qu'il m'advienne selon ta parole!" Et l'ange la quitta.
(Lc 1,26-38)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Deuxième Mystère Joyeux. La Visitation.

En ces jours-là, Marie partit et se rendit en hâte vers la région montagneuse, dans une ville de Juda. Elle entra chez Zacharie et salua Élisabeth. Et il advint, dès qu'Élisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l'enfant tressaillit dans son sein et Élisabeth fut remplie d'Esprit Saint. Alors elle poussa un grand cri et dit: "Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein! Et comment m'est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur? Car, vois-tu, dès l'instant où ta salutation a frappé mes oreilles, l'enfant a tressailli d'allégresse en mon sein. Oui, bienheureuse celle qui a cru en l'accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur!"
(Lc 1,39-45)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Troisième Mystère Joyeux. La Naissance de Jésus.

Or, il advint, en ces jours-là , que parut un édit de César Auguste, ordonnant le recensement de tout le monde habité. Ce recensement, le premier, eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. Et tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville. Joseph aussi monta de Galilée, de la ville de Nazareth, en Judée, à la ville de David, qui s'appelle Bethléem, - parce qu'il était de la maison et de la lignée de David - afin de se faire recenser avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. Or il advint, comme ils étaient là, que les jours furent accomplis où elle devait enfanter. Elle enfanta son fils premier-né, l'enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu'ils manquaient de place dans la salle.
(Lc 2,1-7)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Quatrième Mystère Joyeux. La Présentation au Temple.

Lorsque furent accomplis les jours pour leur purification, selon la loi de Moïse, ils l'emmenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon qu'il est écrit dans la Loi du Seigneur: Tout garçon premier-né sera consacré au Seigneur, et pour offrir en sacrifice, suivant ce qui est dit dans la Loi du Seigneur, un couple de tourterelles ou deux jeunes colombes.
(Lc 2,22-24)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Cinquième Mystère Joyeux. Le Recouvrement de Jésus au Temple.

Ses parents se rendaient chaque année a Jérusalem pour la fête de la Pâque. Et lorsqu'il eut douze ans, ils y montèrent, comme c'était la coutume pour la fête. Une fois les jours écoulés, alors qu'ils s'en retournaient, l'enfant Jésus resta à Jérusalem à l'insu de ses parents. Le croyant dans la caravane, ils firent une journée de chemin, puis ils se mirent à le rechercher parmi leurs parents et connaissances. Ne l'ayant pas trouvé, ils revinrent, toujours à sa recherche, à Jérusalem. Et il advint, au bout de trois jours, qu'ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant e les interrogeant; et tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses. A sa vue, ils furent saisis d'émotion, et sa mère lui dit: "Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela? Vois! ton père et moi, nous te cherchons, angoissés." Et il leur dit: "Pourquoi donc me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison de mon Père?" Mais eux ne comprirent pas la parole qu'il venait de leur dire.
(Lc 2,41-50)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Premier Mystère Lumineux. Le Baptême de Jésus.

Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l'en détournait, en disant: "C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi!" Mais Jésus lui répondit: "Laisse faire pour l'instant: car c'est ainsi qu'il nous convient d'accomplir toute justice." Alors il le laisse faire. Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l'eau; et voici que les cieux s'ouvrirent: il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu'une voix venue des cieux disait: "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur."
(Mt 3,13-17)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Deuxième Mystère Lumineux. Les Noces de Cana.

Le troisième jour, il y eut des noces à Cana de Galilée, et la mère de Jésus y était. Jésus aussi fut invité à ces noces, ainsi que ses disciples. Et ils n'avaient pas de vin, car le vin des noces était épuisé. La mère de Jésus lui dit: "Ils n'ont pas de vin." Jésus lui dit: "Que me veux-tu, femme? Mon heure n'est pas encore arrivée." Sa mère dit aux servants: "Tout ce qu'il vous dira, faites-le." Or il y avait là six jarres de pietre, destinées aux purifications des Juifs, et contenant chacune deux ou trois mesures. Jésus leur dit: "Remplissez d'eau ces jarres." Ils les remplirent jusqu'au bord. Il leur dit: "Puisez maintenant et portez-en au maître du repas." Ils lui en portèrent. Lorsque le maître du repas eut goûté l'eau devenue vin - et il ne savait pas d'où il venait, tandis que les servants le savaient, eux qui avaient puisé l'eau - le maître du repas appelle le marié et lui dit: "Tout homme sert d'abord le bon vin et, quand les gens sont ivres, le moins bon. Toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent!" Cela, Jésus en fit le commencement des signes à Cana de Galilée et il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui.
(Jn 2,1-11)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Troisième Mystère Lumineux. L'Annonce du Royaume de Dieu.

Après que Jean eut été livré, Jésus vint en Galilée, proclamant l'Évangile de Dieu et disant: "Le temps est accompli et le Royaume de Dieu est tout proche: repentez-vous et croyez à l'Évangile."
(Mc 1,14-15)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Quatrième Mystère Lumineux. La Transfiguration.

Or il advint, environ huit jours après ces paroles, que, prenant avec lui Pierre, Jean et Jacques, il gravit la montagne pour prier. Et il advint, comme il priait, que l'aspect de son visage devint autre, et son vêtement, d'une blancheur fulgurante. Et voici que deux hommes s'entretenaient avec lui: c'étaient Moïse et Élie qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu'il allait accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S'étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui. Et il advint, comme ceux-ci se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus: "Maître, il est heureux que nous soyons ici; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie": il ne savait ce qu'il disait. Et pendant qu'il disait cela, survint une nuée qui les prenait sous son ombre et ils furent saisis de peur en entrant dans la nuée. Et une voix partit de la nuée, qui disait: "Celui-ci est mon Fils, l'Élu, écoutez-le."
(Lc 9,28-35)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Cinquième Mystère Lumineux. L'Institution de l'Eucharistie.

Tandi qu'ils mangeaient, il prit du pain, le bénit, le rompit et le leur donna en disant: "Prenez, ceci est mon corps." Puis, prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna, et ils en burent tous. Et il leur dit: "Ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui va être répandu pour une multitude."
(Mc 14,22-24)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Premier Mystère Douloureux. L'Agonie de Jésus.

Il sortit et se rendit, comme de coutume, au mont des Oliviers, et les disciples aussi le suivirent. Parvenu en ce lieu, il leur dit: "Priez, pour ne pas entrer en tentation." Puis il s'eloigna d'eux d'environ un jet de pierre et, fléchissant les genoux, il priait en disant: "Père, si tu veux, éloigne de moi cette coupe! Cependant, que ce ne soit pas ma volonté, mais la tienne qui se fasse!" Alors lui apparut, venant du ciel, un ange qui le réconfortait. Entré en agonie, il priait de façon plus instante, et sa sueur devint comme de grosses gouttes de sang qui tombaient à terre.
(Lc 22,39-44)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Deuxième Mystère Douloureux. La Flagellation

Pilate prit alors Jésus et le fit flageller.
(Jn 19,1)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Troisième Mystère Douloureux. Le Couronnement d'Épines

Les soldats, tressant une couronne avec des épines, la lui posèrent sur la tête, et ils le revêtirent d'un manteau de pourpre; et ils s'avançaient vers lui et disaient: "Salut, roi des Juifs!" Et ils lui donnaient des coups.
(Jn 19,2-3)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Quatrième Mystère Douloureux. Le Portement de la Croix.

Ils prirent donc Jésus. Et il sortit, portant sa croix, et vint au lieu dit du Crâne - ce qui se dit en hébreu Golgotha - où ils le crucifièrent.
(Jn 19,16-18)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Cinquième Mystère Douloureux. Le Crucifiement et la Mort de Jésus sur
la Croix.

Après quoi, sachant que désormais tout était achevé pour que l'Écriture fût parfaitement accomplie, Jésus dit: "J'ai soif." Un vase était là, rempli de vinaigre. On mit autour d'une branche d'hysope une éponge imbibée de vinaigre et on l'approcha de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit: "C'est achevé" et, inclinant la tête, il rendit l'esprit.
(Jn 19,28-30)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Premier Mystère Glorieux. La Résurrection.

Après le jour du sabbat, comme le premier jour de la semaine commençait à poindre, Marie de Magdala et l'autre Marie vinrent visiter le sépulcre. Et voilà qu'il se fit un grand tremblement de terre: l'Ange du Seigneur descendit du ciel et vint rouler la pierre, sur laquelle il s'assit. Il avait l'aspect de l'éclair, et sa robe était blanche comme neige. A sa vue, les gardes tressaillirent d'effroi et devinrent comme morts. Mais l'ange prit la parole et dit aux femmes: "Ne craignez point, vous: je sais bien que vous cherchez Jésus, le Crucifié. Il n'est pas ici, car il est ressuscité comme il l'avait dit. Venez voir le lieu où il gisait, et vite allez dire à ses disciples: "Il est ressuscité d'entre les morts, et voilà qu'il vous précède en Galilée; c'est là que vous le verrez." Voilà, je vous l'ai dit."
(Mt 28,1-7)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Deuxième Mystère Glorieux. L'Ascension.

A ces mots, sous leurs regards, il s'éleva, et une nuée le déroba à leurs yeux. Et comme ils étaient là, les yeux fixés au ciel pendant qu'il s'en allait, voici que deux hommes vêtus de blanc se trouvèrent à leurs côtés; ils leur dirent: "Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel? Ce Jésus qui, d'auprès de vous, a été enlevé au ciel viendra comme cela, de la même manière que vous l'avez vu s'en aller vers le ciel."
(Ac 1,9-11)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Troisième Mystère Glorieux. La Pentecôte.

Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu, quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient. Ils virent apparaître des langues qu'on eût dites de feu; elles se partageaient, et il s'en posa une sur chacun d'eux. Tous furent alors remplis de l'Esprit Saint et commencèrent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.
(Ac 2,1-4)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Quatrième Mystère Glorieux. L'Assomption de Marie.

Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, car le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses.
(Lc 1,48-49)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Cinquième Mystère Glorieux. Le Couronnement de Marie.

Un signe grandiose apparut au ciel: une Femme! le soleil l'enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête.
(Ap 12,1)

Brève pause de réflexion.

Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), Gloire au Père.

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père aux intentions du Pape.

Salut ô Reine.

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.

Amen.

Viens, Esprit créateur

Viens, Esprit créateur

Viens, Esprit créateur,
Visite l’âme de Tes fidèles,
emplis de la grâce d’en-haut
les coeurs que Tu as créé.
Toi qu’on appelle Conseiller,
Don du Dieu Très Haut,
Source vive, Feu, Charité,
Invisible Consécration.
Tu es l’Esprit aux sept Dons,
Le doigt de la main du Père,
L’Esprit de Vérité promis par le Père,
C’est toi qui inspire nos paroles.

Allume en nous Ta flamme,
emplis d’Amour nos coeurs,
affermis toujours de ta force,
la faiblesse de nos corps,
Repousse l’Adversaire au loin,
donnes-nous Ta paix sans retard,
pour que sous Ta conduite et Ton conseil,
nous évitions tout mal et toute erreur.
Fais-nous connaître le Père,
révèle nous le Fils,
et Toi, leur commun Esprit,
fais nous toujours croire en Toi.

Gloire, soit à Dieu le Père,
au Fils réssuscité des morts,
et à l’Esprit Saint Consolateur
maintenant et toujours et dans tous les siècles.

Acte de contrition

Acte de contrition

Mon Dieu, j'ai un très grand regret de vous avoir offensé,
parce que vous êtes infiniment bon,
infiniment aimable et que le péché vous déplait.
Je prends la ferme résolution avec le secours
de votre sainte grâce de ne plus vous offenser
et de faire pénitence.

Gloire à Dieu

Gloire à Dieu

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux,
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons, nous te bénissons,
nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel,
Dieu le Père tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu,
le Fils du Père.
Toi qui enlèves le péché du monde,
prends pitié de nous
Toi qui enlèves le péché du monde,
reçois notre prière;
Toi qui es assis à la droite du Père,
prends pitié de nous.

Car toi seul es saint,
Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut,
Jésus Christ, avec le Saint-Esprit
Dans la gloire de Dieu le Père.
Amen.

Prière pour la fête de l'Assomption

Prière pour la fête de l'Assomption

Nous te saluons, ô Immaculée, Marie, comblée de grâce
toi qui, dès le premier instant de ton existence,
dès ta conception, a été préservée de tout péché,
car tu allais devenir la Mère du Sauveur.

Aide-nous à nous tourner vers ton Fils Jésus
et à nous détourner du péché.
Apprends-nous à prier pour les pécheurs comme tu l’as enseigné à Bernadette,
car tu es la Mère du Rédempteur et notre Mère.

Nous te saluons, ô Marie, lumière de foi bienheureuse,
par ta glorieuse Assomption le Père des Miséricordes t’a revêtue en ton âme et en ton corps
de la splendeur du jour unique de la Résurrection.

Fortifie notre foi, qu’elle imprègne de sa lumière et de sa vérité
notre intelligence, nos actions et notre service en ce monde,
car tu es la Mère du plus beau des enfants des hommes et notre Mère.

Nous te saluons, Vierge Sainte,
toi que l’Esprit de sainteté a comblé de charité et rempli de toutes grâces.
Apprends-nous la docilité à l’Esprit d’Amour, pour être comblés d’une vraie charité.

Donne-nous la compassion pour toute souffrance
et une prière instante pour la paix,
car tu es Mère de Miséricorde et notre Mère.

Nous te saluons, Mère au pied de la Croix,
Vierge fidèle, Mère de l’Église.

Apprends-nous à l’aimer et à la servir
comme le Corps même de ton Fils livré pour nous et le salut du monde,
car tu es la Mère de l’Agneau et du Pasteur et notre Mère.

Nous te saluons, Aurore radieuse du Salut,
par ta glorieuse Assomption,
tu annonces et précèdes la gloire dans leur âme et dans leur corps de tous tes enfants,
car tu es la Mère du Monde qui vient et notre Mère.

Consécration à Marie

Consécration à Marie

Je vous choisis, aujourd’hui, ô Marie,
en présence de toute la Cour Céleste,
pour ma Mère et ma Reine.

Je vous livre et consacre,
en toute soumission et amour,
mon corps et mon âme,
mes biens intérieurs et extérieurs,
et la valeur même de mes bonnes actions
passées, présentes et futures,
vous laissant un entier et plein droit
de disposer de moi
et de tout ce qui m’appartient,
sans exception,
selon votre bon plaisir,
à la plus grande Gloire de Dieu,
dans le temps et l’éternité.

Amen

Consécration de la famille au Coeur de Marie

Consécration de la famille au Coeur de Marie

O Vierge Marie,
nous consacrons aujourd’hui notre foyer et tous ceux qui l’habitent à votre Coeur Immaculé.
Que notre maison soit comme celle de Nazareth,
une demeure de paix et de bonheur simple,
par l’accomplissement de la volonté de Dieu, la pratique de la Charité
et le plein abandon à la divine Providence.
Veillez sur tous ceux qui l’habitent :
aidez-les à vivre toujours chrétiennement ; enveloppez-les tous de votre maternelle protection
et daignez dans votre bonté, ô Vierge Marie,
reformer au Ciel notre foyer d’ici-bas consacré à jamais à votre Coeur Immaculé.
Ainsi soit il

Angélus

Angélus

L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie
- Et elle conçut du Saint Esprit.

Voici la Servante du Seigneur
- Qu’il me soit fait selon votre parole.

Et le Verbe s’est fait chair
- Et il a habité parmi nous.

Priez pour nous, sainte Mère de Dieu
- Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.

Prions
Que ta grâce, Seigneur notre Père, se répande en nos coeurs.
Par le message de l’ange, tu nous as fait connaître,
l’incarnation de ton Fils bien-aimé.
Conduis-nous, par sa passion et par sa croix,
jusqu’à la gloire de la résurrection.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Amen.

Notre Père

Notre Père

Notre Père, qui est aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,
et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre nous du mal.

Amen

Je confesse à Dieu

Je confesse à Dieu

Je confesse à Dieu tout-puissant,
je reconnais devant mes frères
que j’ai péché en pensée, en parole,
par action et par omission.
Oui, J’ai vraiment péché.
C’est pourquoi je supplie
la bienheureuse Vierge Marie,
les anges et tous les saints,
et vous aussi mes frères,
de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Credo - Symbole des Apôtres

Credo - Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit,
est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort et à été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père, tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,
à la sainte Église catholique,
à la communion des saints,
à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair,
à la vie éternelle.
Amen

Credo - Symbole de Nicée-Constantinople

Credo - Symbole de Nicée-Constantinople

Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre,
de l’univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur,
Jésus Christ, le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles:
il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé, de même nature que le Père;
et par lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
il descendit du ciel;
par l’Esprit Saint,
il a pris chair de la Vierge Marie,
et s’est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisème jour,
comformément aux Écritures,
et il monta au ciel;
il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire,
pour juger les vivants et les morts;
et son règne n’aura pas de fin.

Je crois en l’Esprit Saint,
qui est Seigneur et qui donne la vie;
il procède du Père et du Fils;
avec le Père et le Fils,
il reçoit même adoration et même gloire;
il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Église,
une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts,
et la vie du monde à venir.
Amen.

Reine du ciel

Reine du ciel

Reine du ciel, réjouis-toi,
alleluia.
Car celui qu’il te fut donné de porter,
alleluia,
Est ressuscité comme il l’avait dit.
alleluia.
Prie Dieu pour nous,
alleluia.

Gloire au Père

Gloire au Père

Gloire au Père,
et au Fils,
et au Saint-Esprit.
Comme il était au commencement,
maintenant et toujours,
pour les siècles des siècles.
Amen.


Gloire au Père,
et au Fils,
et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est,
qui était, et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen.

Je vous salue Marie

Je vous salue Marie

Je vous salue, Marie,
pleine de grâces,
le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus,
le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant, et à l'heure de notre mort.
Amen.
La vérification des antécédents judiciaires est-elle obligatoire pour toute personne qui œuvre en paroisse ?

Non. La vérification des antécédents judiciaires et la vérification des références s’appliquent seulement aux personnes qui occupent un poste jugé à risque élevé.

Est-ce une politique qui sert à contrer surtout les abus sexuels commis contre des mineurs ?

Non, il s’agit d’une politique aux visées beaucoup plus larges. La mise en application de la pastorale responsable vise à prévenir toute forme d’abus à l’encontre de toute personne mineure ou vulnérable : abus de nature sexuelle, émotionnelle, financière ou physique. Les personnes mineures ne sont pas les seules que la politique de la pastorale responsable cherche à protéger ; en effet, plusieurs adultes sont vulnérables en raison de leur âge, d’un handicap, de circonstances temporaires ou permanentes, et ne peuvent plus assurer leur propre protection. La politique protège donc les personnes mineures et majeures.

La pastorale responsable s’applique-t-elle seulement aux bénévoles ?

Non. La politique diocésaine de pastorale responsable s’applique à l’ensemble du personnel œuvrant au Diocèse de Montréal, sans exception : employés-es, prêtres, membres du clergé, religieux-ses ou laïcs-ques, rémunérés-ées ou bénévoles, paroisses et missions, offices et services diocésains, organismes incorporés.

question 1

reponse 1

Qui est l'Esprit Saint?

L’Esprit Saint est une personne

Comme vous pouvez le constater, l’Esprit Saint est une personne. Il est Dieu. Cependant, il est distinct du Père et du Fils. Une division de responsabilité existe entre le Père, le Fils et l’Esprit. En quelque sorte, le rôle de l’Esprit Saint est celui d’un exécutif, de quelqu’un désigné pour exécuter les desseins de Dieu.