Liturgie du jour

Aujourd'hui, 15 février

Fête du jour

Aucune fête du jour

Saint ou sainte du jour

Saints Faustin et Jovite, martyrs

 

Saint Claude de la Colombière

Lectures du Jour

Livre de la Genèse 3,1-8.

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que le Seigneur Dieu avait faits. Il dit à la femme : « Alors, Dieu vous a vraiment dit : “Vous ne mangerez d’aucun arbre du jardin” ? » La femme répondit au serpent : « Nous mangeons les fruits des arbres du jardin. Mais, pour le fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : “Vous n’en mangerez pas, vous n’y toucherez pas, sinon vous mourrez.” » Le serpent dit à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. » La femme s’aperçut que le fruit de l’arbre devait être savoureux, qu’il était agréable à regarder et qu’il était désirable, cet arbre, puisqu’il donnait l’intelligence. Elle prit de son fruit, et en mangea. Elle en donna aussi à son mari, et il en mangea. Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils se rendirent compte qu’ils étaient nus. Ils attachèrent les unes aux autres des feuilles de figuier, et ils s’en firent des pagnes. Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils se rendirent compte qu’ils étaient nus. Ils entendirent la voix du Seigneur Dieu qui se promenait dans le jardin à la brise du jour. L’homme et sa femme allèrent se cacher aux regards du Seigneur Dieu parmi les arbres du jardin.

Psaume 32(31),1-2.5cdef.6-7.

Heureux l'homme dont la faute est enlevée, et le péché remis ! Heureux l'homme dont le Seigneur ne retient pas l'offense, dont l'esprit est sans fraude ! Je t'ai fait connaître ma faute, je n'ai pas caché mes torts. J'ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés. » Et toi, tu as enlevé l'offense de ma faute. Ainsi chacun des tiens te priera aux heures décisives ; même les eaux qui débordent ne peuvent l'atteindre. Tu es un refuge pour moi, mon abri dans la détresse ; de chants de délivrance, tu m'as entouré.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 7,31-37.

En ce temps-là, Jésus quitta le territoire de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole. Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler et supplient Jésus de poser la main sur lui. Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue. Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! » Ses oreilles s’ouvrirent ; sa langue se délia, et il parlait correctement. Alors Jésus leur ordonna de n’en rien dire à personne ; mais plus il leur donnait cet ordre, plus ceux-ci le proclamaient. Extrêmement frappés, ils disaient : « Il a bien fait toutes choses : il fait entendre les sourds et parler les muets. »

Réflexion du Jour

Le Seigneur m'a rempli de paroles de vérité pour que je puisse l'exprimer. Comme un cours d'eau, la vérité coule de ma bouche, mes lèvres montrent ses fruits. Le Seigneur a fait abonder en moi la connaissance. Car la bouche du Seigneur prononce le Verbe véritable ; elle est la porte de sa lumière. Le Très-Haut a envoyé sa Parole dans le monde : ceux qui chantent sa beauté, les hérauts de sa majesté, les messagers de son dessein, les évangélistes de sa pensée, les apôtres de ses œuvres. La subtilité du Verbe est au-dessus de toute expression... Sa marche est sans fin : il ne tombe jamais mais se tient debout ; personne ne connaît sa descente ni sa route... Il est lumière et aurore de la pensée : en lui le monde commence à s'exprimer. En lui ceux qui d'abord étaient silence ont trouvé la Parole, parce que de lui viennent l'amour et l'harmonie. Inspiré par le Verbe, chaque être créé peut dire ce qu'il est. Tous, ils ont connu leur Créateur et ont trouvé en lui leur harmonie, car la bouche du Très-Haut leur a parlé. Le Verbe demeure dans l'homme, et sa vérité est amour. Heureux ceux qui par lui ont percé tout mystère et connaissent le Seigneur dans sa vérité. Alléluia !

Messe du jour