• Actualités

Nouvelles

Publicité

Publicité

Archives des nouvelles

2018

2017

2016

2015

2014

Une conférence sur le renouveau paroissial

21-11-2018

Montréal

L’âge de la chrétienté est révolu et la structure paroissiale telle que nous la connaissons, enracinée dans le passé, connaîtra bientôt le même sort, prédit le Vicaire épiscopal du renouveau paroissial de l'archidiocèse de Halifax-Yarmouth.

Dans son exposé, le père James Mallon a révélé des statistiques faisant état du déclin rapide de la fréquentation des églises en Europe et des découvertes récentes que son diocèse a faites, lequel a connu une baisse de 50 % sur une période de 15 ans. En dix ans, le nombre de paroisses dans son diocèse est passé de 90 à 43. À l’auditoire attentif qui assistait à sa conférence au Collège Loyola les 16 et 17 novembre derniers, il a déclaré qu’une autre baisse était à prévoir.

James Mallon est reconnu comme conférencier sur la scène internationale et l'auteur du best-seller Divine Renovation: From a Maintenance to a Missional Parish (Renouveau divin : du statu quo à une Église missionnaire). Il est venu à Montréal pour animer la troisième Conférence sur la vitalité des paroisses (Parish Vitality), dont l’objectif est d’aider les paroisses à se renouveler et à accompagner les paroissiens « missionnaires ».

Signes d'espoir / tournant radical

En dépit des statistiques peu encourageantes, Mallon a affirmé à son auditoire qu'il était très optimiste quant à l'avenir de l'Église pourvu qu’on procède à un changement radical des priorités. Le pape François a clairement expliqué la nature de ce changement dans Evangelii Gaudium : « Je rêve d’une "option missionnaire", c’est-à-dire d’une impulsion capable de tout transformer afin que les coutumes, les façons de faire, les horaires, le langage et les structures de l’Église soient orientés dans la bonne direction afin qu’on travaille à l'évangélisation du monde d'aujourd'hui plutôt qu’à sa simple survie. »

Afin d’expliquer l’option « missionnaire », le père James Mallon a partagé ses connaissances et les résultats qu’il a obtenus lors des six dernières années à la paroisse Saint Benedict à Halifax. À la suite des fusions de paroisses, cette dernière compte maintenant 1 400 âmes, dont 850 sont présentement engagées dans une forme de ministère, basé sur le modèle du renouveau divin.

L'un des aspects clés de ce changement est le modèle de gouvernance proposé par le père Mallon : le pasteur est secondé dans son travail par une équipe de direction. Celle-ci aide le pasteur à prendre des décisions stratégiques et à soutenir les efforts d’évangélisation. Elle repose sur un style de direction de type serviteur, une confiance mutuelle qui ne craint pas les débats et un membership qui réunit un large horizon de personnalités.

Équipes de direction

SLT_Ignatius.jpgLa conférence comprenait également une table ronde avec l'équipe de la haute direction de la paroisse Saint Ignatius of Loyola, pionnière du modèle du renouveau divin ici à Montréal.

Pour le pasteur Michael Leclerc, l’aspect le plus important de ce processus de transformation est le travail collectif : « Je ne suis pas seul; je suis entouré de gens qui sont investis tout comme moi dans ce que la paroisse peut devenir... avec des gens qui me soutiennent. »

Les membres de l'équipe ont décrit les réalisations qu’ils ont accomplies depuis leurs débuts à la paroisse Saint-Ignace. La paroisse a offert quatre parcours Alpha (Alpha sessions) jusqu’à maintenant, rassemblant environ 200 participants, dont le quart s'est porté volontaire pour prêter main forte lors des séances successives, a déclaré Stephen Corsi, membre de l’équipe de direction.

Un autre membre de cette équipe, Joseph Donovan, a constaté que le nombre de jeunes dans le programme du ministère qui leur est destiné est passé de 40 à 101 à la suite du programme de renouveau divin. « C’est une approche engageante et accessible à tous; les jeunes disent à leurs amis : "tu dois te joindre à mon église". »

Selon Rebecca Malone, également membre de l’équipe de direction, « le cléricalisme cause des problèmes de taille dans l’Église ». « Je vois ce modèle (renouveau divin) comme un antidote du cléricalisme; le pasteur fait preuve d’un dynamisme et d’une humilité admirables », dit-elle sous des applaudissements nourris.

Ateliers sur le renouveau paroissial

Les séances offertes en après-midi comprenaient cinq ateliers traitant de divers aspects entourant la continuation du renouveau des paroisses. La pasteure baptiste Nita Kotiuga a fait valoir les dons et les talents de ses paroissiens. Richard Boileau, consultant en stratégie, a défini les défis, les pièges et les opportunités qui correspondent à une gestion réussie du renouveau. Terrel Joseph, animateur de Parish Vitality, a traité des attitudes qui empêchent les membres d’une église à faire passer leur paroisse du statu quo à une vocation missionnaire. Le père Alain Mongeau et son équipe ont décrit le processus de transformation qu’a mené la paroisse Saint-Jean-Baptiste sur le Plateau Mont-Royal il y a une vingtaine d'années, ainsi que de son impact dans l’arrondissement. Dan Potvin a aidé les participants à voir l'intendance comme quelque chose dépassant des considérations de temps, de talents et de dons.

Environ 300 personnes se sont inscrites à cette conférence bisannuelle, qui réunissait des représentants provenant de 55 paroisses, dont 40 de l'archidiocèse de Montréal (23 paroisses de langue anglaise, 12 paroisses de langue française et 5 paroisses de communautés culturelles). Au total, 24 paroisses de langue française étaient représentées.

La conférence était organisée par l’Office for English Pastoral Services, sous les auspices de l’archidiocèse de Montréal, grâce au soutien financier de la Fondation Pillars Trust. L’événement était précédé de l’English Catholic Community Rally, organisé par le English Speaking Catholic Council au cours duquel on décerna le prix commémoratif Bishop Crowley à Jacqueline et Daniel Cere, cofondateurs de Dominus Vobiscum, un centre de retraite offert aux familles.
 

Commentaire

Commentaire

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.