• Actualités

Nouvelles

Publicité

Publicité

Archives des nouvelles

2019

2018

2017

2016

2015

2014

Retrait du crucifix de l’hôtel de ville de Montréal

20-03-2019

Montréal

Déclaration de l'archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine, à la suite de l’annonce du retrait du crucifix de l’hôtel de ville de Montréal.

À Montréal, un crucifix a été installé dans la salle du conseil municipal en 1937, il y a maintenant 82 ans. Par ce geste, les élus de l’époque exprimaient la reconnaissance de notre histoire et de nos racines. Déjà en 1643, Maisonneuve avait posé la croix sur le Mont-Royal, de sorte que ce signe de l’Amour qui donne tout pour toute l’humanité, fait partie de l’espace public depuis la fondation de notre ville.
 
On apprend aujourd’hui que le crucifix qui orne les murs de l’hôtel de ville sera retiré et transféré dans un musée attenant. Cette décision appartient aux élus qui représentent la volonté des Montréalais qui sont tous citoyens à part entière de notre société.
 
En tant que signe vénéré par les chrétiens, le crucifix est un signe toujours vivant et ouvert au respect des autres croyances qui vénèrent leur propre signe. Malgré tout, rien ne nous empêche, peu importe nos croyances, de nous rencontrer sur la place publique et nous respecter, dans un esprit d’ouverture aux autres, alors que nous partageons tous la même humanité.
 
Du point de vue de la transmission des valeurs de vie spirituelle, de vivre-ensemble et de solidarité, le crucifix a toujours son sens en ce qu’il exprime et résume ce qui anime la population montréalaise, depuis la fondation de notre ville et constitue un héritage dont nous pouvons tous être fiers.
 

+Christian Lépine
Archevêque de Montréal

Commentaire

8 Commentaire

Commentaires

Je veux bien me soumettre au retrait des signes religieux dans tout ce qui touche les représentants de l'état afin que tous soient représentés de façon neutre. Le bâtiment de l'hôtel de ville étant un lieu des représentants de l'état, je vais le prendre comme un geste juste et équitable, mais après ce premier, mon accent sur premier, geste qui vise les signes chrétiens, j'espère que le conseil municipal de Montréal appliquera la même vigueur aux autres signes dans sa fonction publique. Ils avaient dit qu'ils ne voulaient pas appliquer la loi sur les signes religieux quand elle sortirait et là ils font un premier geste qui vise les chrétiens avant même que la loi sorte, j'espère qu'ils seront conséquent et cohérent pour ce qui s'en vient et surtout qu'ils souligneront la grande ouverture des chrétiens à se soumettre. Leur crédibilité est en jeu.

malheureusement partout on essaie de culpabiliser les chrétiens sous prétexte de laïcité! Lorsqu'un gouvernement accepte en son sein des femmes en burqa c'est un début d'aliénation - je respecte les autres religions, à condition qu'on respecte la mienne - je suis catholique et apostolique -

Les gens bien pensant de Montréal devraient signer une pétition pour démontrer leur appui au crucifix à l'hotel de ville.

On doit combattre cette décision, surtout que le kippa et le hijab seront autorisés. Si c’est pour le respect de la laïcité je conviens de la décision mais ce n’est pas le cas. Ne nous laissons pas bafouer. Les autres religions se battent pour leur signe religieux et nous nous baisserons les bras! Passons à la défense de notre patrimoine!

Mme Valérie dit que le crucifix est un symbole du passé, je crois que le crucifix est et sera toujours un symbole du présent, peu importe le siècle. Le Christ est mort sur la croix pour sauver le monde de tout siècle.

Les élus de la ville de Montréal vont-ils enlever tous les signes qui portent en entrant à l'Hôtel de ville? Comme bijoux, montres et autres signes qui pourraient montrer leur degré de connaissances et ou leur niveau de richesses et autres?

Je ne comprends pas son geste! On permet les signes religieux des musulmans et juifs et on retire le nôtre. On s’en Souviendra aux prochaines élections de ce geste très grave pour nous. On l’accepterait si on respectait la laïcité!

Avant son Ascension vers son Père, Jésus a dit ces paroles : Allez, enseignez toutes les nations et baptisez les au nom du Père, du Fils et du St Esprit.
Ce Dieu n'a personne de comparable sur Terre. Il est Notre Créateur et Il nous attend tous dans Son Royaume. Pourquoi enlever Sa Croix glorieuse de la vue se tous?

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.