«LES JEUNES, LA FOI ET LE DISCERNEMENT VOCATIONNEL»

DOCUMENT DE LA REUNION PRE-SYNODALE

ROME, 19‐24 MARS 2018

Introduction

Les jeunes d’aujourd’hui sont confrontés à de nombreux défis et opportunités, internes et externes, la plupart liés à des contextes précis et d’autres communs à tous les continents. A la lumière de ces constats, il est indispensable que l’Eglise repense sa manière de voir ses relations et ses engagements avec les jeunes afin d’être pour eux un guide pertinent et constructif.

Ce document est une synthèse qui exprime certaines de nos réflexions et de nos expériences. Il est important de noter que sont présentées là les réflexions de jeunes du 21ème siècle, de différentes religions et de différentes cultures. En conséquence, l’Eglise doit considérer ces réflexions non pas comme une analyse empirique d’un temps du passé, mais plutôt comme un état des lieux de ce que nous sommes aujourd’hui et vers quoi nous nous dirigeons. Nous proposons ces réflexions comme un outil de travail pour indiquer à l’Eglise ce qu’elle pourrait faire pour avancer. Il est important, en premier lieu, de clarifier les paramètres de ce document. Il ne s’agit pas de composer un traité théologique, ni d’établir un nouvel enseignement de l’Eglise. Il s’agit plutôt d’une déclaration reflétant des réalités spécifiques : personnalités, croyances et expériences des jeunes du monde entier.

Ce document est destiné aux Pères Synodaux. Il s’agit de donner aux évêques une boussole, les guidant vers une claire compréhension des jeunes : une aide à la navigation pour le synode des évêques du mois d’octobre 2018 sur « les jeunes, la foi et le discernement des vocations ». Il est indispensable que ces expériences soient vues et comprises en fonction des différents contextes dans lesquels ces jeunes sont situés.

Ces réflexions sont nées de la rencontre de 300 jeunes représentants du monde entier, convoqués à Rome du 19 au 25 mars 2018 à l’occasion du pré-Synode des jeunes, en intégrant aussi la participation en ligne de 15000 jeunes à travers les groupes Facebook.

Ce document résume toutes les contributions des participants, à partir des synthèses des 20 groupes de travail linguistiques. Il sera une composante, parmi d’autres, de l’Instrumentum Laboris, qui guidera le travail des évêques du Synode de 2018.

Nous espérons que l’Eglise et d’autres institutions s’inspirent de cette méthode de travail du pré-Synode pour écouter la voix des jeunes.

Grâce à tous ces éléments, nous pouvons aller plus loin et réfléchir avec ouverture et foi à la situation des jeunes aujourd’hui : les lieux où les jeunes se retrouvent, les expériences relationnelles qui forgent leur personnalité, comment l’Eglise les accompagne dans la découverte de ce qu’ils sont, leur place dans le monde.

Lire la suite