• Actualités

Nouvelles

Publicité

Publicité

Archives des nouvelles

2019

2018

2017

2016

2015

2014

Une rencontre enrichissante avec les familles de réfugiés

10-04-2019

Montréal

Le samedi 6 avril dernier, l'archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine conviait les familles de réfugiés parrainées par le diocèse à une rencontre de fraternisation et de partage, à l'église de Notre-Dame-d'Haïti.

« Vous êtes une richesse pour notre société, vous n'êtes pas une menace. »

 

Quand Mgr Pierre Blanchard a lancé ces mots dans ce sous-sol d'une église de Montréal-Nord, tous les bruits et chuchotements qui accompagnent habituellement les discours protocolaires ont immédiatement cessé.

« Moi aussi, je les entends ces remarques qui sont pas toujours positives envers vous qui êtes réfugiés », a poursuivi le vicaire épiscopal aux communautés culturelles et rituelles pour l'archidiocèse de Montréal au début de cette fête annuelle tenue le samedi 6 avril 2019 à l'église de Notre-Dame-d'Haïti.

« Je veux que tous et toutes, vous sachiez que vous êtes ici chez vous. C'est une richesse de vous avoir parmi nous. Vous êtes une richesse par ce que vous êtes, à cause de vos talents, de vos traditions et de vos valeurs », a-t-il ajouté en promenant son regard vers les 150 réfugiés et leurs parrains qui s'étaient donné rendez-vous afin de partager un repas aux couleurs et aux goûts des pays qu'ils ont quittés.

Samedi, parmi les participants, il y avait Dieudonné Nintunze, qui avait fait le trajet depuis Trois-Rivières afin d’accompagner Chéris Ory Arakaza, un jeune réfugié arrivé à Montréal il y a moins de deux mois. Menacé et emprisonné dans son pays, le Burundi, il avait réussi à se réfugier au Rwanda en 2015.

« Mais même au Rwanda, il ne se sentait pas en sécurité. Alors nous, on cherchait comment le faire venir au Canada. Et Dieu nous a aidés », dit Dieudonné Nintunze. « On a trouvé le canal de l’archevêché de Montréal qui nous a toujours appuyés dans nos démarches.»

Comme tous les parrains rencontrés lors de cette fête, Dieudonné Nintunze n’avait que de bons mots envers Alessandra Santopadre, responsable du programme de parrainage des réfugiés et demandeurs d’asile de l’archevêché de Montréal. « Elle nous encourage, elle parle aux gouvernements », dit-il.

Avant de bénir le repas préparé par toutes les personnes présentes, Mgr Christian Lépine, l’archevêque de Montréal, a rappelé que c’est depuis 1980 que l’archevêché participe à des programmes d’accueil de réfugiés et d’immigrants. « On a débuté modestement. Mais cela a pris de l’ampleur selon les défis de notre société », a-t-il ajouté.

« Je veux remercier toutes les personnes qui participent à cette œuvre de main tendue, à cette œuvre de compassion. Vous ouvrez votre porte mais vous ouvrez également votre cœur », a-t-il lancé à l’intention des parrains.

« Devant moi, il y a des catholiques, des musulmans, des orthodoxes et peut-être même des athées. Dans notre programme, nous aidons tout le monde parce que nous sommes tous des êtres humains, tous égaux », a dit Mgr Lépine sous des applaudissements nourris.

Pour aller plus loin :

Voir l'album photo

Commentaire

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.