Ai-je une bonne Bible?

En parcourant le texte d'introduction de ma Bible, je lis que les bibles n'ont pas toutes le même nombre de livres. Comment explique-t-on cette différence?

En effet, les éditions de la Bible ne contiennent pas toutes le même nombre de livres. La différence n'existe en fait que pour le Premier Testament (ou Ancien Testament). C'est le nom que les chrétiens donnent à la Bible hébraïque qui contient 39 livres. Puisque le mot « testament » vient du latin «testamentum» qui se réfère à l'alliance, on comprend aisément que, pour les Juifs, il n'y a qu'une seule alliance entre Dieu et Israël. Il n'y a donc pas pour eux de Nouveau Testament comme pour les chrétiens.


Revenons au nombre des livres qui varie selon que l'on est juif, catholique, orthodoxe ou protestant. La Bible juive ne contient que les 39 livres écrits en hébreu et reconnus définitivement au le' siècle par les autorités judaïques de Jérusalem. C'est ainsi que les livres écrits en grec dans les communautés juives d'Alexandrie (Égypte) n'ont pas été reconnus. On donne le nom de Septante à la Bible de ces communautés juives dites de la diaspora. On y trouve les livres traduits de l'hébreu et quelques autres écrits uniquement en grec. Or ce sont ces livres-là qui font toute la différence entre les communautés chrétiennes.

Toutes les Églises chrétiennes reconnaissent les 27 livres du Nouveau Testament. Les Églises protestantes, nées de la Réforme, par une volonté de stricte fidélité aux Écritures saintes, se sont limitées aux 39 livres de la Bible hébraïque et en ont conservé le même ordre. Ce qui donne 66 livres. Le Protestantisme a ainsi voulu se démarqué de l'Église catholique qui avait reçu les Écritures dans leur version en langue grecque.

C'est ainsi que la Bible des catholiques contient 73 livres, que l'on dit «deutérocanoniques», ou appartenant au second canon, c'est-à-dire la seconde liste officielle et normative. Certains protestants leur donnent le nom d'apocryphes. Ces livres écrits en grec sont: Tobie, Judith, 1 et 2 Martyrs d'Israël (Maccabées). Baruch, Sagesse, Ben Sira, et quelques ajouts grecs dans Esther (10, 4-16, 24) et Daniel (3, 24-90; 13-14).

La nouvelle édition (2010) de la Traduction œcuménique de la Bible (TOB) contient six autres livres de la Bible grecque qui sont reconnus particulièrement dans les Églises orthodoxes orientales. Il s'agit de 3 et 4 Esdras, 3 et 4 Maccabées, Prière de Manassé et Psaume 151. Mais certains de ces livres ont fait partie de la Vulgate, la Bible latine, jusqu'à sa révision en 1979.

En conclusion, on remarque en premier lieu que les Écritures Saintes sont composées de livres fondamentaux et de certains autres dont l'accueil peut varier d'une tradition chrétienne à l'autre. En second lieu, on doit reconnaître que la Parole de Dieu ne se réduit pas au nombre et à la matérialité des livres qui composent le corpus des Écritures.

Commentaires


Commentaire de Altagracia | 2014-01-20

Merci pour ces capsules bibliques.
C'est une très belle initiative.

Commentaire de Yc | 2015-05-30

Au 4 e paragraphe, on aurait dû lire;

Toutes les Églises chrétiennes reconnaissent les 27 livres du Nouveau Testament. Les Églises protestantes, nées de la Réforme, par une volonté de stricte fidélité aux Écritures saintes, se sont limitées aux 39 livres de la Bible hébraïque et en ont conservé le même ordre. Ce qui donne 66 livres. Le Protestantisme a ainsi voulu se démarqué ----- DEMARQUER--- de l'Église catholique qui avait reçu les Écritures dans leur version en langue grecque.
*
*
Veuillez additionner 4 et 4.*

Revenir