Pèlerinage SASMAD à la PORTE SAINTE à Québec

André DupréLe 11 novembre 2014, 105 personnes invitées par le Seigneur se sont rendues à Québec pour passer, dans le recueillement et la joie, la Porte Sainte de la Cathédrale de Québec. Deux autobus ont quitté Montréal tôt le matin remplis d’enfants de Dieu d’origines, conditions et statuts diversifiés : deux prêtres, deux diacres, des religieuses et une bonne douzaine de nationalités différentes.

Durant le voyage, nous nous sommes préparés par la récitation du chapelet en plusieurs langues et des chants multilingues. Plusieurs ont été touchés par ces chants et prières qui unissent les enfants de Dieu et démontrent l’universalité de notre foi. Les dizaines de chapelets dites dans des langues différentes permettant à chacun de répondre dans sa propre langue nous ont rassemblés en Église, corps du Christ.

Ce pèlerinage surtout publicisé par le bouche-à-oreille a regroupé plusieurs personnes qui ne connaissaient pas du tout le SASMAD et s’est avéré être une bonne activité de promotion. André Dupré, le directeur, a expliqué les objectifs de ce service diocésain d’accompagnement spirituel des personnes malades ou âgées à domicile. Une première préparation au passage de la Porte Sainte a été faite afin que tous les cœurs soient prêts à en accueillir les grâces, bénédictions et indulgences.

En ce jour du Souvenir, tous les pèlerins ont observé une minute de silence en union avec tous les pays et toutes les personnes qui soulignent chaque année l’importance de prier pour que l’horreur de la guerre soit éliminée, pour qu’on n’oublie jamais les soldats qui ont donné leur vie pour leur patrie et pour qu’on devienne tous des bâtisseurs de paix dans le monde. À l’arrivée, le soleil était au rendez-vous et le grand vent froid de Québec a réveillé les ardeurs.

L’horaire prévu à la cathédrale a été respecté. Il y avait quatre prêtres pour le sacrement du pardon avant et pendant la messe. Les deux prêtres et les deux diacres de notre groupe ont concélébré l’eucharistie de 12h05, messe de St-Martin de Tours, lui-même ancien soldat. Il y avait pour nous deux guides, deux religieuses du Bon Pasteur de Québec qui ont animé une préparation spirituelle avant le passage de la Porte Sainte.

L’équipe du SASMAD tient à souligner la merveilleuse collaboration des prêtres du diocèse de Québec et des sœurs du Bon Pasteur de Québec qui nous ont accueillis chaleureusement en soulignant leur connaissance du service SASMAD, en priant pour les malades durant la messe et en nous proposant St-François de Laval comme patron, car, vers la fin de sa vie, alors qu’il n’était plus l’évêque du diocèse, François de Laval, tout perclus d’arthrite et de rhumatisme, a visité les malades et s’est occupé d’eux «tout comme vous le faites» a-t-on précisé. Vraiment un beau pèlerinage et une journée remplie de grâces et de bénédictions.

Pour SASMAD
Christiane Lemaire, coordonnatrice