Décembre 2011 Volume 2 No 05

2011-12-12

Info Caté

Vœux de Noël

NativitéNoël est l'écho de la générosité de Dieu et de tout ce qu'Il met en œuvre pour se faire proche de nous.  Noël, c'est Dieu qui fait généreusement don de son Fils Jésus, parfait écho de son amour.  Noël est un appel, à la suite de Marie et de Joseph, à accueillir Jésus en nos vies et à le rendre présent là où nous sommes.

En ce Noël 2011 et à l'aube d'une nouvelle année, je souhaite que cette proximité et cet amour de l'Emmanuel Dieu-avec-nous résonne au plus profond de vos cœurs et que par toute votre vie, au fil des occasions qu'offrira la nouvelle année, vous en soyez le parfait écho.

Joyeux Noël et Heureuse Année 2012 à tous!

Denis Dion, prêtre
Directeur de l'Office de l'éducation à la foi

- - - - -

Échos de la Parole... échos du congrès catéchétique

Le samedi 26 novembre dernier, se tenait au Collège Grasset, le premier Congrès catéchétique réunissant les catéchètes-bénévoles œuvrant principalement dans les différents parcours offerts en paroisse aux enfants de 6 à 12 ans.  Ce fut un franc succès!  Deux cent catéchètes de tous les coins du diocèse ont échangé avec enthousiasme leurs expériences et l'amour du Christ qui les poussent à s'engager.  Au terme de cette magnifique journée, notre pasteur, le cardinal Jean-Claude Turcotte, nous a livré un message soulignant la contribution et l'importance des centaines de catéchètes-bénévoles qui travaillent actuellement à l'avènement de l'Église d'aujourd'hui et de demain.  Ses encouragements ont été accueillis par un tonnerre d'applaudissement.

Info-Caté-Mtl, vous présente ici des extraits de quelques témoignages reçus :

J'ai accepté le rendez-vous de ce 1er Congrès catéchétique. Quand je suis rentrée au Collège Grasset, samedi matin, j'ai retrouvé l'enthousiasme des mes premières années universitaires.

J'ai rencontré des gens de plusieurs nationalités et de différents âges.  Tous étaient à l'heure, l'organisation, l'accueil et la fraternité étaient exemplaires.

Groupe atelierJ'ai assisté à deux ateliers et, lors du premier, j'ai été touchée de partager avec une dame handicapée visuelle accompagnée de son chien, qui me parle du courage de dépasser ses limites.  Dans le deuxième atelier, j'ai été surprise de la spontanéité de l'approche, du jeu de groupe et de la musique utilisée pour dire ce qu'est l'Église.

Je ne croyais pas possible de réunir tant de bénévoles si simplement avec tant d'inspiration.  J'ai vu des gens qui offrent leurs services depuis plus de dix ans, sans être obligés, sans rémunération et parfois sans reconnaissance. Dans notre monde individualiste, côtoyer ces catéchètes bénévoles est... comme dirait ma mère, de l'or pur.

Si j'ai appris quelque chose ce jour là, c'est qu'une autre forme d'action est possible. Oui,  il existe des gens qui, par amour de Jésus Christ, donnent de leur temps, et témoignent aux enfants, aux adolescentes et aux adultes que le Royaume de Dieu est encore possible...

Maria Teresa Zambrano


Je voulais vous faire savoir que j'ai adoré ma journée au Congrès catéchétique.  Et que j'espère de tout cœur que c'est le début d'une nouvelle tradition annuelle. (...) J'ai beaucoup apprécié les ateliers.  (...) J'ai bien aimé aussi l'idée du verre de vin.  (...)

Lorsque que nous avons fait l'activité commune, vous nous avez donné un petit dépliant et vous nous posiez la question : « Qu'est-ce qui me donne assez de souffle pour continuer à avancer en tant que catéchète?»  Et bien à la sortie de ma journée d'hier, j'avais une nouvelle réponse.  J'en suis sortie dynamisée.  Pour en avoir parlé avec d'autres catéchètes, je sais que d'autres aussi ont trouvé que leur expérience leur avait été bénéfique.

En espérant le prochain Congrès catéchétique.

Gislaine Lambert
St-Francois-d'Assise


AtelierMerci !
Isabelle et moi avons beaucoup apprécié notre journée de samedi.

Les ateliers auxquels nous avons eu le bonheur de participer nous encouragent à continuer notre travail auprès des jeunes familles à travers La P'tite Pasto.  Ils nous ont confirmé la pertinence des choix que nous avons faits en créant ce parcours d'éveil à la foi pensé pour les tout-petits et leurs parents.

En effet, la participation des parents à cette activité amusante d'éveil à la foi leur fait découvrir un nouveau visage de l'Église : accueillante, joyeuse, sensible aux défis qu'ils ont à relever, capable -dans un langage simple et actuel- de faire le lien entre leur vie de foi et leur vie de famille, riche aussi de personnes partageant les mêmes rêves et idéaux qu'eux. (...) Oui ! Les ateliers nous ont donné beaucoup d'élan !

Christiane Boulva

 - - - - -

Le vénérable Adolphe Chatillon, un exemple pour les catéchètes

Le 2 avril 2011, le Pape Benoît XVI  reconnaissait le statut d'héroïcité dans la pratique des vertus chrétiennes pour le vénérable Adolphe Chatillon, frère des Écoles chrétiennes (1871-1929).

VénérableAdolphe ChatillonCet enseignant, a été un catéchète  réputé et remarquable.   Au cours de sa carrière, Adolphe (qui a porté le nom religieux de F. Théophanius-Léo)  a exercé sa tâche de catéchète dans des écoles de St-Jean d'Iberville,  de St-Jean-Baptiste de Québec, de Lachine, de Sainte-Cunégonde,  dans des maisons de formation  d'aspirants, à divers niveaux. Son action et son influence se sont étendues à plusieurs centres des États-Unis. La Belgique et la France ont aussi été témoins de sa vie.

Il a été un grand promoteur de l'étude de la Parole de Dieu. Des principes que l'on considère comme modernes et actuels ont guidé son enseignement et sa pratique. Il dit : « Que le catéchiste se souvienne que toute science qui ne va pas à aimer est stérile, froide.   L'Évangile tout entier est inspiré par l'amour.  De même, si le catéchiste aime,  ses leçons seront vie et lumière.   Celui qui n'aime pas demeure dans la mort ».

Parmi ses convictions, notons: « Dieu n'est pas un tyran, c'est un bon Père ».  Formateur, il précise sa mission : « mon ouvrage est d'aider cet enfant, ce novice, à se former lui-même. [..]sans mon aide, aussitôt que possible. L'art d'un formateur est de se rendre inutile

Il énonce cette réflexion : « Dieu ne veut pas que nous soyons sans plaisir : il en a mis partout.  À nous d'en bien user» Sa devise : « Rendre heureux, pour rendre meilleurs ».

Gilles Beaudet, f.é.c.

 

Revenir