Accueil - Église catholique à Montréal > Publications > Info-Archives > Mai 2016 : les 180 ans du diocèse de Ville-Marie

Mai 2016 : les 180 ans du diocèse de Ville-Marie


Cliquez sur l'image pour agrandir 
Le mois de mai 2016 marque le 180e anniversaire de fondation de notre diocèse. C'est le 13 mai 1836 que le pape Grégoire XVI érigea canoniquement le district de Montréal en diocèse. Monseigneur Jean-Jacques Lartigue responsable de ce district depuis 1821 en devient le premier évêque. Dès lors, il dut mettre en place les structures nécessaires à l'administration et au bon fonctionnement de l'évêché. Un des nombreux projets qui occupa le prélat fut la conception d'armoiries diocésaines. Ce travail était plus qu'une simple tâche esthétique. Les armoiries étaient conçues pour se retrouver sur le sceau officiel du diocèse qu'on apposait avec de la cire sur les lettres et autres documents importants. Les archives diocésaines ont conservé un dessin de ces armoiries ainsi que la description de ce qu'elles représentent.

Les armes choisies par Monseigneur Lartigue pour son diocèse témoignent des dévotions qui lui étaient importantes. Le nouvel évêque titulaire choisit de faire figurer sur le premier sceau du diocèse (qui devint également son sceau épiscopal) les patrons du diocèse et de la cathédrale. Le Saint Nom de Marie est représenté au centre par les lettres A et M qui s'entrecroisent et se surmontent d'une couronne. Dans son premier mandement officiel comme évêque de Montréal en septembre 1836, Monseigneur Lartigue avait annoncé le choix de ce patron pour l'Église de Montréal. Voilà pourquoi, jusqu'en 1970, la fête patronale du diocèse sera célébrée chaque année en septembre, le jour de la fête du Saint Nom de Marie.

Saint Joseph, second patron du diocèse, est quant à lui représenté par les lettres J.P.H. et par un lys surmontant la lettre P. La dévotion au saint patron du pays était profondément ancrée chez les catholiques depuis l'époque coloniale. Les effigies de Saint Jacques le Majeur et de Saint François Xavier se retrouvent également sur ces armoiries. Saint Jacques était le premier titulaire de la cathédrale mais également le patron personnel de Jean-Jacques Lartigue. Saint François, second titulaire de la cathédrale, n'est pas non plus un choix étonnant. Le choix de saint François Xavier, patron des missions, convenait parfaitement à la terre de mission qu'était son nouveau diocèse. Finalement, on reconnait également sur ces armes le nom du diocèse en latin ainsi que la mitre et la crosse, symboles du pouvoir épiscopal.

Au début des années 1950, Monseigneur Paul-Émile Léger fera changer les armoiries du diocèse pour celles que nous connaissons aujourd'hui. Ces armoiries représentant la Vierge de l'Assomption peuvent être observées au-dessus de l'entrée de la résidence épiscopale sur la rue de la Cathédrale. On les retrouve encore aujourd'hui sur les documents officiels de l'Archevêque émanant de la chancellerie diocésaine.

Commentaire

*
*
Quelle est la somme de 7 et 9?*

Revenir