Naissance, études, ordination, ministère

Dans la paroisse Saint-Joseph de Montréal, milieu alors réputé voisinant la future Cathédrale, naît, le 29 octobre 1855, Paul Bruchési, fils de Paul-Dominique Bruchési et de Caroline Aubry. Il fait partie d’une famille de sept enfants; un autre de ses frères, Barthélemy, sera prêtre également; un autre, Benjamin, avocat.

Il fait ses études classiques au Collège de Montréal, sa philosophie au Séminaire d’Issy-les-Moulineaux, près de Paris, sa théologie et son droit canonique à Rome, au Séminaire français, au Collège romain et à l’Apollinaire, d’où il obtient un doctorat en théologie et un doctorat en droit canonique.

Il reçoit l’ordination sacerdotale en la Basilique Saint-Jean-de-Latran, le 21 décembre 1878, des mains du cardinal Rafaele Monaco La Valetta. Parmi les autres ordinands se trouve Giacomo Della Chiesa, qui deviendra le pape Benoît XV.

De retour à Montréal en 1879, il est nommé secrétaire particulier de Mgr Fabre. De 1880 à 1884, il est professeur de dogme à l’Université Laval de Québec. De retour à Montréal en 1885, il est successivement vicaire aux paroisses Saint-Joseph et Sainte-Brigide. Au cours de l’année 1887, il devient le directeur de la revue diocésaine appelée alors La Semaine religieuse. En septembre de la même année, il est chargé d’un cours d’apologétique à l’Université Laval de Montréal.

En 1891, Mgr Fabre le nomme chanoine titulaire de la Cathédrale. Le dimanche de Pâques, 24 mars 1894, à l’occasion de l’ouverture officielle de la cathédrale Saint-Jacques, Mgr Fabre lui confie de prononcer devant un vaste auditoire, le premier sermon dans le nouveau temple.

Revenir