L’Épiscopat

Le 25 juin 1897, six mois après la mort de Mgr Fabre, le pape Léon XIII invite le chanoine Bruchési à devenir archevêque de Montréal, et le 8 août suivant, Mgr Louis-Nazaire Bégin, archevêque de Québec, lui confère à la Cathédrale l’ordination épiscopale.

Cette nomination n’étonnera personne. À quarante-deux ans, le nouvel archevêque avait déjà fait montre d’aptitudes et de qualités qui justifiaient le choix de Léon XIII : intelligence vive, ouverture d’esprit, solidité doctrinale, connaissance approfondie des préoccupations et des problèmes du monde contemporain, raffinement de l’homme, éloquence de l’orateur, amour et respect du pape et de l’Église universelle. Son long épiscopat de quarante-deux années, heureux d’abord puis tragique, allait répondre aux attentes puis susciter la compassion.

Revenir