Qu’est-ce qu’un synode ?

Invitation de l’archevêque

Document préparatoire

Répondre au questionnaire

FAQ sur le Synode

Il s’agit d’une institution qui découle du concile Vatican II et qui réunit des évêques délégués du monde entier pour réfléchir ensemble sur une question précise. Ce rassemblement se termine par l’adoption d’un rapport dont le pape peut reprendre les conclusions pour les publier dans une « exhortation apostolique post-synodale ». (Source: www.eglise.catholique.fr )   A voir aussi en vidéo !

  • Annoncer la joie de l’Évangile, c’est la mission que le Seigneur a confiée à son Église. Le Synode sur la nouvelle évangélisation et l’Exhortation apostolique Evangelii gaudium a abordé la façon d’accomplir cette mission dans le monde d’aujourd’hui. En revanche, les deux Synodes sur la famille et l’Exhortation apostolique post-synodale Amoris laetitia ont été consacrés à l’accompagnement des familles à la rencontre de cette joie.
  • à travers un nouveau parcours synodal sur le thème : « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », l’Église a décidé de s’interroger sur la façon d’accompagner les jeunes à reconnaître et à accueillir l’appel à l’amour et à la vie en plénitude.
  • Elle souhaite également demander aux jeunes eux-mêmes de l’aider à définir les stratégies les plus efficaces aujourd’hui pour annoncer la Bonne Nouvelle. À travers les jeunes, l’Église pourra percevoir la voix du Seigneur qui résonne encore aujourd’hui. Comme jadis Samuel (cf. 1 S 3,1-21) et Jérémie (cf. Jr 1, 4-10), certains jeunes savent découvrir les signes de notre temps qu’indique l’Esprit.
  • En écoutant leurs aspirations, nous pouvons entrevoir le monde de demain qui vient à notre rencontre et les voies que l’Église est appelée à parcourir.

« Lineamenta », soit « grandes lignes » en latin, est l’autre nom du Document Préparatoire publié en amont du Synode pour lancer la consultation du peuple de Dieu.

L’ « Instrumentum laboris », soit « document de travail » en latin, est un texte élaboré par le secrétariat du synode suite à toutes les réponses reçues au questionnaire du Document Préparatoire, ainsi que des observations et des contributions d’études. Il sert de base à l’assemblée synodale, c’est l’instrument de travail donné à tous les évêques qui participeront au synode.

Bien sûr ! Vous serez entendu(e)s dans la mesure où vous participez en amont du synode.

C’est une occasion unique de vous exprimer librement, guidé par des questions qui vous concernent directement. Ce sont vos réponses qui serviront de fil rouge aux évêques pour l’assemblée synodale.

Enfin, après le synode, les conclusions rassemblées dans l’exhortation apostolique seront diffusées dans les paroisses du monde entier. Un travail d’accompagnement et d’appropriation concrète du texte se met alors en place.

Pour ce synode qui concerne les jeunes le Pape François sollicite particulièrement la parole des jeunes, il leur a même écrit une lettre spéciale pour les encourager à participer.

Les jeunes, les intervenants jeunesses et des vocations (religieux et laïcs), participent principalement en amont de l’assemblée synodale d’octobre 2018.

Ce sera alors au tour des évêques de se rassembler à Rome autour du Pape car ce synode de l’Eglise universelle est un synode d’évêques.

Toutefois des experts, et pourquoi pas quelques jeunes, peuvent être invités comme auditeurs au synode.

  • Le Document Préparatoire lance la phase de consultation du peuple de Dieu.
  • Le questionnaire du Document Préparatoire s’adresse donc à tous et invite particulièrement chaque diocèse, mouvement, institut de vie consacrée ou association de fidèles à élaborer une réponse. Chacun trouvera les modes et les groupes appropriés pour la lecture du Document Préparatoire et la préparation des réponses.
  • Nous vous invitons à faire participer des jeunes concernés (e)s (13 – 35 ans).
  • En parallèle à ces démarches de consultation gérées par les diocèses, mouvements, communautés qui sont invités à écouter et associer les jeunes, les jeunes auront aussi la possibilité de s’exprimer directement en répondant, en ligne, au questionnaire qui sera diffusé à partir du mois de mai 2017.

Pour toucher plus largement les jeunes.

  1. Publique plus large (Document Préparatoire)
  2. Pour les jeunes seulement

Le document synthèse de chaque diocèse devant être préparé pour la fin octobre 2017. C’est pourquoi, compte tenu des vacances d’été, nous aimerions recevoir les réponses avant le début juillet 2017.

Le questionnaire est constitué de trois parties :

1- Recueillir les données

2- Lire la situation

3- Mettre en commun les expériences

Vous pouvez répondre directement en ligne.

  • Le document préparatoire et le questionnaire général sont disponibles en cliquant sur : SYNODE 2018 www.missionjeunessemtl.org
  • On peut répondre à toutes ou seulement à quelques questions.
  • Vous pourrez le lire, y réfléchir et y réagir seul ou en groupe
  • Pour la partie 3 sur les «1 à 3 initiatives qui ont porté du fruit dans le cadre de la pastorale des vocations», c’est à relater sur 1 page. Vous pouvez télécharger le document PDF directement en ligne.

Sur le site www.missionjeunessemtl.org  

Sur Facebook, la page MissionJeunesseMTL

Sur Twitter, @missionjeunesse. Veillez à utiliser #Synode2018 … et non #Synode18 !

Par courriel : missionjeunesse@diocesemontreal.org

Au niveau mondial, peut-être, si le Saint-Siège met en place un site internet dédié au Synode, ce qui n’est pas le cas pour le moment.

Au niveau national, oui, Mission Jeunesse va faire courante sur ce site, des expériences/bonnes pratiques qui lui seront envoyées…

Et d’ores et déjà, vous pouvez profiter du partage des bonnes pratiques au niveau européen à l’occasion du récent Symposium sur l’accompagnement des jeunes.

Isabel Correa, directrice, Service Mission Jeunesse travaillera en lien avec le bureau des Vicaires généraux et une équipe constituée de jeunes, de couples, de représentant(e)s de la vie consacrée, des prêtres, et des diacres.

icorrea@diocesemontreal.org   📞 (514) 925-4300 (273),

Cette équipe ne pourra rédiger une synthèse significative sans toutes les contributions qui arriveront des milieux locaux, communautés et mouvements. Nous comptons sur vous pour voir avec vos évêques ou responsables comment susciter une large participation à cette démarche de consultation.