Articles avec le tag ‘prison’

2ème billet de Michael Di Girolamo au Pérou!

13288582-une-carte-du-nord-et-amerique-du-sud[1]Un des groupes que nous avons rencontré, et que D&P supporte, est la Commission Épiscopale pour l’Action Sociale (CEAS) à Lima.  Le directeur, Humberto Ortiz, qui a visité Montréal l’année dernière, a demandé à chaque membre de son équipe de nous présenter son action pastorale, qui comprend le service de la dignité humaine et des droits de la personne, la justice économique, l’intendance de la Création, l’enseignement social de l’Église catholique, et enfin la réconciliation et la paix.

J’ai été particulièrement touché par la pastorale de Silvia auprès des femmes incarcérées et de leurs bébés. Sur les 75000 personnes incarcérées au Pérou, 6000 sont des femmes; 80% d’entre elles le sont pour trafic de drogue, la vaste majorité pour avoir servi de transport. 242 d’entre elles ont choisi d’être en prison avec leurs enfants de moins de trois ans. Tandis que nous pourrions penser que c’est bien la dernière place où devrait se trouver un enfant, puisqu’ils ne reçoivent aucun soin de santé ni de nourriture spéciale, peut-être est-elle plutôt l’avant-dernière, en regard du milieu d’où viennent ces femmes. Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon


« Les discrètes »…

Le samedi 22 février dernier, à la Bibliothèque nationale du Québec, Les Rendez-vous du cinéma québécois nous propose plusieurs films,  dont « Les discrètes » sur la communauté fondée par Émilie Gamelin, les sœurs de la Providence. C’est un film de Hélène Choquette, réalisatrice de plusieurs documentaires engagés. La salle est remplie et les sœurs nombreuses…

Elles sont étonnantes ces femmes, comme l’étaient Émilie Gamelin et ses compagnes. Malgré leur âge avancé – 85 ans en moyenne et l’une d’elle aura 100 ans en 2014-, elles sont actives, compatissantes et pleines d’humour.

Plusieurs correspondent assidûment avec des femmes de la prison Tanguay. Lors d’une rencontre avec les religieuses à la prison, les émotions et la gratitude sont palpables de part et d’autres. Ailleurs, une femme de la rue est accueillie avec ses bagages et bénéficiera de l’oreille attentive d’une religieuse. Pour cette femme hébergée c’est cette écoute attentive qui sera essentielle. Les personnes pourront trouver ensuite par elles-mêmes leur chemin de vie et les solutions à leurs problèmes…

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon