Articles avec le tag ‘Pérou’

2ème billet de Michael Di Girolamo au Pérou!

13288582-une-carte-du-nord-et-amerique-du-sud[1]Un des groupes que nous avons rencontré, et que D&P supporte, est la Commission Épiscopale pour l’Action Sociale (CEAS) à Lima.  Le directeur, Humberto Ortiz, qui a visité Montréal l’année dernière, a demandé à chaque membre de son équipe de nous présenter son action pastorale, qui comprend le service de la dignité humaine et des droits de la personne, la justice économique, l’intendance de la Création, l’enseignement social de l’Église catholique, et enfin la réconciliation et la paix.

J’ai été particulièrement touché par la pastorale de Silvia auprès des femmes incarcérées et de leurs bébés. Sur les 75000 personnes incarcérées au Pérou, 6000 sont des femmes; 80% d’entre elles le sont pour trafic de drogue, la vaste majorité pour avoir servi de transport. 242 d’entre elles ont choisi d’être en prison avec leurs enfants de moins de trois ans. Tandis que nous pourrions penser que c’est bien la dernière place où devrait se trouver un enfant, puisqu’ils ne reçoivent aucun soin de santé ni de nourriture spéciale, peut-être est-elle plutôt l’avant-dernière, en regard du milieu d’où viennent ces femmes. Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon


Michael au Pérou: une immersion solidaire…

De notre correspondant au Pérou, Michael Di Girolamo – Mardi 4 novembre 2014

“L’espoir n’arrive pas en parachute” est le titre du film qu’utilise l’Institut Bartolomé de Las Casas (IBC) pour introduire son travail, commencé il y a plusieurs décennies par le Père Gustavo Gutierrez. Il est issu de sa réflexion théologique sur son expérience pastorale auprès des personnes pauvres, dans les bidonvilles de Lima. Le Pérou est un pays tellement beau, si incroyablement riche : un des plus riches de la Terre en biodiversité, en ressources minières dont seulement 10% ont été exploitées, en merveilles culturelles et archéologiques, et gratifié par une exceptionnelle diversité ethnique.

Tandis que notre séjour d’immersion et de solidarité ici avec Développement et Paix ne fait que commencer, nous voulons garder l’esprit ouvert et ne porter aucun jugement prématuré.  Pour bien comprendre les nombreux facteurs complexes en jeu, il nous faut un peu d’expérience. Néanmoins, il est déconcertant d’apprendre qu’un pays avec un PIB de 4 à 6%, ce qui est beaucoup en regard d’un taux d’augmentation de la population de 1.6%, affiche des indicateurs de pauvreté parmi les plus importants sur le plan social et santé. Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon