Articles avec le tag ‘environnement’

Des racines spirituelles et de l’énergie renouvelable, chez Steven Guilbeault…

Alexandra Cadar

Alexandra Cadar, agente de pastorale sociale

Avec la collaboration spéciale de Alexandra Cadar,

Steven Guilbeault, cofondateur et porte-parole d’Equiterre (1), est venu au Centre Justice et Foi le 16 février dernier, pour nous parler des racines de son engagement qui prennent naissance dans son enfance. Il nous ramène dans sa petite ville natale en Mauricie, La Tuque, lorsqu’il avait environ 5-6 ans et lorsqu’il pouvait encore contempler le paysage sauvage et vierge entourant sa maison: la forêt, les montagnes et le lac. Vivre près de la nature fut pour lui une source d’inspiration qui l’a intimement lié à la nature, dès son plus jeune âge.

Le conférencier continue son récit en nous racontant un souvenir d’enfance, lorsqu’il a osé confronter des inconnus et leurs machines qui venaient menacer la forêt pour un projet de développement immobilier. Dans son innocence, l’enfant voyait une menace pour le boisé avoisinant sa maison. Il se rappelle le sage conseil de sa mère : « Si tu grimpais dans un arbre, celui-là, ils ne le couperaient pas ». Ce fut pour lui un premier geste de désobéissance civile non-violente. Plus tard, à l’adolescence, il est « révolté face aux injustices environnementales ». Steven Guilbeault réussira par la suite à canaliser cette énergie négative pour qu’elle devienne quelque chose de constructif, « comme une énergie renouvelable ». Son intérêt pour l’environnement, pour les changements climatiques et l’investissement responsable des entreprises l’ont conduit à travailler pendant un certain temps à Greenpeace (1997-2007). Actuellement il travaille à Équiterre, fait de nombreuses randonnées à vélo pour visiter des projets écologiques. Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon


« Noé ne nous sauvera pas une deuxième fois! »

Élodie Ekobena, agente de pastorale sociale à Villeray

Élodie Ekobena, agente de pastorale sociale à Villeray

Reportage spécial de la Marche mondiale pour le climat, par F. Elodie Ekobena en collaboration avec Anne Bourdon :

Tel est l’un des slogans parmi des milliers lancés par une foule d’environ 400 000 personnes marchant à New York, ce dimanche 21 septembre 2014, réclamant à nos dirigeants réunis aux Nations unies, qu’ils mettent sérieusement le climat dans leur agenda. Mêlée à ces hommes et femmes que j’ai rejoints, je me laisse gagner par la ferveur populaire de cette foule. Je me laisse aussi émerveiller tant par la présence des différentes générations que des différentes confessions. En effet, je marche avec l’Amérindien, le moine bouddhiste, l’athée, la jeune famille, l’imam, la religieuse etc. pour faire entendre nos voix ainsi que celles des sans-voix que portent la pastorale sociale, des organismes de la société civile, des universités et d’autres groupes comme Développement et Paix.Debate is over

Je suis émue parce que la justice sociale et la justice écologique me tiennent à cœur. Pour faire court, je suis diplômée d’un bacc. et d’une maîtrise en sciences politiques de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Mon mémoire a porté sur des questions de lutte à la pauvreté, sur la condition paysanne, l’agriculture, le modèle de développement néolibéral et de surexploitation des ressources naturelles. J’ai appris et démontré à travers mes recherches que le modèle néolibéral favorisant l’exploitation de matières premières, en l’occurrence l’huile de palme, n’était pas propice au développement des pays en voie de développement, mais plutôt à la paupérisation des couches paysannes et à la dégradation de l’environnement. De même, en tant qu’agente de pastorale sociale, je suis en contact avec ceux et celles qui sont touchéEs de plein fouet par la mise en œuvre des politiques néolibérales. Je côtoie ces hommes et ces femmes qui se nourrissent des miettes qui tombent de la table du riche, comme nous le rappelle un certain passage biblique. Au-delà de ma présence, je les accompagne sur la route de leurs aspirations et revendications pour un monde plus juste, égalitaire et solidaire. Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon