Jean-Guy Roy

Scepticisme ambiant!

Dans ce monde si souvent marqué par l’illusoire et le superficiel, les marchands de bonheur instantané foisonnent, pourvus à souhait d’une collection de recettes miracles qui finissent par être malheureusement et trop fréquemment une arnaque bien emballée, surtout bien ficelée. Avides de succès à portée de main, nous cédons candidement sans trop mesurer l’impact de nos choix impulsifs; les jeunes particulièrement vulnérables à ces offres mirobolantes sont la proie facile de ces arnaqueurs enjôleurs naviguant dans tous les recoins cette grande toile du Web. « À qui peut-on faire confiance par les temps qui courent? » clament la plupart des gens.

La commission Charbonneau, mise sur pied par le gouvernement Charest le 19 octobre 2011 après bien des réticences par ce dernier et pour cause, a entendu son dernier témoin. Imaginez, c’était le 189e témoin. Que de révélations au cours de ces audiences de la honte! Nous en avons appris des vertes et des pas mûres sur ceux et celles qui dirigent la destinée de nos institutions publiques. Et on se demande pourquoi nos gouvernements et nos villes croulent sous les déficits financiers. Quand nous prenons conscience des effets pervers de tous ces réseaux de collusion sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction, nous avons l’impression de vivre dans une société en pleine décadence, sans assise morale, privé d’authentique leadership. Comment des hommes et des femmes de haut calibre sur le plan des compétences peuvent-ils frauder ainsi les contribuables, le peuple quoi?

Lire la suite de cette entrée »

Visite de Jean-Paul II, 30 ans plus tard!

Trois décennies déjà! Il y a des événements majeurs dans l’histoire d’un pays, d’une province. La visite du Pape Jean-Paul II, en septembre 1984, fait partie sans nul doute de ces moments forts de notre pays. Oui, cette visite assez unique restera marquée dans la mémoire de millions de Canadiens, de Québécois. Jamais une personnalité n’aura mobilisée autant de personnes dans l’histoire du pays. Un séjour de douze jours où l’homme en blanc, âgé de 63 ans à l’époque, aura parcouru le deuxième plus grand pays du monde sans incident, telle «une colombe». Pour cet illustre pèlerin, ce ne fut pas moins de 15 000 kilomètres franchis de l’Atlantique au Pacifique, souvent contraint de se soumettre à une météo quelque peu maussade. Mais rien n’empêcha les foules de se masser sur le passage de ce pape charismatique et dans les rassemblements prévus par les organisateurs de cette méga tournée. Pourtant, ce peuple de fidèles croyants avait pris ses distances par rapport à l’Église, avait même quelque peu tourné le dos à cette institution qu’il trouvait trop rétrograde. Mais que reste-t-il de tout cela 30 ans plus tard?

Lire la suite de cette entrée »

C’est la rentrée!

Terminées les vacances! Le Québec repart en grand ces jours-ci. La cloche a sonné, finies les vacances. Avec l’arrivée de septembre, la grande rentrée automnale a lieu avec son lot de défis et de surprises. Tout se remet en branle dans ce Québec un peu essoufflé par tout ce qui se brasse sur le plan économique. Le gouvernement Couillard claironne haut et fort depuis son arrivée au pouvoir ses intentions d’instaurer l’austérité budgétaire. Il faut sabrer ici et là, un point c’est tout. Ce n’est pas la première fois que des élus en font l’annonce. Mais, selon le gouvernement majoritairement élu, on passera cette fois-ci vraiment à l’action. Le plan de match est sur la table et les centrales syndicales n’ont qu’à bien se tenir. La rentrée automnale fait déjà frissonner les employés de certains secteurs de la société et risque d’être assez chaude merci! Depuis quelques semaines, la grogne des employés municipaux donne déjà le ton à cette rentrée qui sera haute en couleur. Rien ne semble broncher du côté gouvernemental. Tout est sous contrôle, semble-t-il.

Lire la suite de cette entrée »

Un peu de météo!

De quoi parle-t-on dans nos conversations quotidiennes? De tout et de rien quoi. Toutefois, c’est bien connu de tous, la météo arrive en tête du palmarès des conversations usuelles. Lorsque l’on ne sait quoi dire, on parle météo à coup sûr. Elle se glisse spontanément dans toutes les conversations anodines comme si elle faisait partie de nous. C’est sans aucun doute le sujet de conversation passe-partout au fil de nos rencontres, de nos voyages et de nos sorties. Sans nul doute, la météo au Québec fait partie de notre ADN culturel. Il est vrai que notre coin de pays est riche de la variété de ses quatre saisons typiquement bien campées et accompagné d’un climat très changeant. Chaque saison nous apporte ses couleurs, sa température et à certains égards ses inconvénients et ses joies. Mais est-ce si banal que cela de parler de météo? Celle-ci occupe au moins 5% de toutes les nouvelles quotidiennes dans les médias. Car la météo, vous en conviendrez, ce n’est pas seulement une affaire de badinage sur la pluie et le beau temps. C’est une question fondamentale, elle module un peu, beaucoup même, nos agendas et ses aléas bousculent parfois nos projets et même nos vies. Dans quelques jours, plus d’un millier de météorologues internationaux se retrouveront dans la métropole pour parler de la météo du futur. La météo, au fond, c’est pour toute la vie et j’ajouterais, même après!

Lire la suite de cette entrée »

La langue commune, 40 ans plus tard!

Notre histoire commune est marquée de moments importants, voire décisifs. Tel est celui de la reconnaissance de notre identité linguistique. Le 31 juillet 1974, après bien des tergiversations, le français devenait la seule langue officielle du Québec. Moment historique dans l’histoire de ce petit peuple en quête de légitimité et de respect identitaire au sein d’une mer anglophone, celle de l’Amérique du Nord. Au cœur de la Révolution tranquille, il va s’en dire, les débats plus qu’animés n’ont pas manqué et celui de la langue a toujours suscité bien des passions et des échauffourées assez houleuses. Plusieurs d’entre nous se souviennent de cette période d’effervescence assez unique dans notre parcours historique. Depuis des années de plus en plus de voix s’élevèrent chez les francophones d’ici pour réclamer avec vigueur une plus grande légitimité de la langue française, mais aussi la mise en place de mesures pour protéger adéquatement cette langue que la population souhaitait vraiment commune. Ces Gaulois d’Amérique du Nord voulaient survivre et laisser à leurs descendants leur langue et leur culture. Rien n’a jamais été simple dans ce débat demeuré au fil des décennies assez explosif!

Lire la suite de cette entrée »

Après l’école, vive les vacances!

« Youppi! Youppi! L’école est finie! » clamaient de nombreux enfants et adolescents au sortir de la classe ces jours derniers, à la veille de la fête nationale du Québec! Plus d’un million d’étudiants ont pris le chemin de la maison pour les prochains mois; il y avait bien entendu quelques larmes et un peu d’émotion. Quant aux profs, ils quitteront à leur tour dans quelques jours pour souffler un peu, revoir leur année épuisante ou prendre leur retraite tant désirée. Les élèves du primaire et du secondaire terminent une année bien remplie en apprentissage et en découvertes nombreuses. Une vieille chanson de Sheila me revient en tête en cette fin de juin : « L’école est finieDonne-moi ta main et prends la mienne La cloche a sonné ça signifie La rue està nous que la joie vienne Mais oui Mais oui…» C’était en 1962 et ce fut un tube à l’époque, comme disent si bien nos cousins les Français. Vous en conviendrez avec moi, l’école québécoise a bien changé au cours des récentes décennies.

Pour beaucoup de gestionnaires et d’éducateurs, ce sera le temps des bilans. L’année scolaire 2014-2015 n’aura pas été sans soubresauts. Le ministère de l’Éducation, qui célébrait tout de même ses cinquante ans d’histoire, a connu sans aucun doute des heures de gloire au fil de ces années. Cependant, les défis qui ont émergé au cours de la dernière décennie ne sont toutefois pas négligeables : rebondissements de la réforme, taux trop élevé du décrochage scolaire, pauvreté du français écrit, popularité croissante du secteur privé, mécontentement du corps professoral, grèves étudiantes lors du printemps érable, sous-financement des universités, insubordination des écoles juives, contestation du nouveau cours d’éthique et de culture religieuse, désuétude des établissements, remise en question du bien-fondé des commissions scolaires, etc. L’éducation demeure sans contredit une des valeurs les plus importantes aux yeux des Québécois selon divers sondages. Cela dit, comment résoudre ce qui semble parfois insoluble aux yeux de plusieurs observateurs.

Lire la suite de cette entrée »

Une histoire de pics….

Il y a certains événements dans la vie qui ne passent pas inaperçus et dont la signification frappe aisément l’imaginaire collectif. Ceux-ci soulèvent plus souvent qu’autrement des questionnements sur de sérieuses problématiques sociales qui atteignent parfois un niveau d’intolérance assez criant. L’histoire du fameux muret muni de pics, installé devant l’édifice abritant le réputé magasin Archambault Musique sur la rue Ste-Catherine, a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours et avec raison. Il a été installé dans le dessein d’éloigner d’abord les personnes itinérantes qui nuisent, semble-il, aux allées et venues de la clientèle. Dans un geste assez spectaculaire, l’incomparable maire Denis Coderre a déclaré devant les caméras, il va de soi, son indignation et a donné l’ordre sur le champ d’enlever le fameux muret de la honte. Savait-il cependant que ce muret existe depuis trois ans?

Lire la suite de cette entrée »

C’était le 6 juin 1944

Juin bat son plein avec un étonnant retour du soleil ces jours-ci. Fort apprécié et assez agréable merci! Il y a 70 ans, par une mer grise et agitée, des centaines de navires convergeaient vers les côtes de Normandie en France avec 130 000 hommes à bord. En vagues successives, des dizaines de bombardiers font pleuvoir une grêle de bombes sur les défenses allemandes où des centaines de guetteurs scrutent anxieusement l’horizon menaçant. Voilà que des milliers d’hommes, le cœur angoissé, se lancent à l’assaut des fortifications allemandes sous une pluie de balles. C’est le débarquement de Normandie, le jour le plus long dans cette seconde et atroce guerre mondiale. L’opération Neptune, planifiée depuis longtemps par les forces alliées, se déploie enfin pour la libération de l’Europe. L’espoir de paix pour le monde passe alors par la victoire sur l’Allemagne nazie.

Lire la suite de cette entrée »

Tout en culture!

L’arrivée du mois de juin donne le coup d’envoi à de nombreux événements culturels un peu partout sur le vaste territoire de la province. Nous le savons tous, le Québec regorge de talents des plus variés sur le plan artistique. Il est réputé aux quatre coins du monde pour son côté festif! Nous aimons éperdument la fête et la saison estivale s’avère le tremplin idéal pour mettre de l’avant notre ingéniosité et notre créativité inépuisables. Et le Québec sait faire en ce domaine. Il y a de tout dans le pays des Gaulois d’Amérique : grandes manifestations culturelles ou sportives, éclatantes fêtes de rues, sympathiques rassemblements de tout genre, etc. Tout est prétexte à la fête ; il n’est donc pas étonnant que l’on dénombre près de 250 festivals dans ce petit coin de pays.

Lire la suite de cette entrée »

Ça sent vraiment l’été!

Tous les signes sont là, ça sent vraiment l’été! En faisant ma course matinale dans les rues d’Hochelaga-Maisonneuve au lever du jour, j’entends les gazouillis des oiseaux, je goûte une douce chaleur sur ma peau et je hume l’odeur de la nature qui explose de partout. Ça réveille son homme quoi! Après cet hiver, long, épuisant, et ce printemps hésitant, les Québécois sont fous de joie de retrouver un peu de chaleur et les couleurs si vives de la nature en pleine explosion. En quelques jours seulement, la nature de ce Québec des grands espaces a changé radicalement d’apparence. Le soleil a redonné vie à tout ce qui nous entoure. Ce réveil de la nature, nous remonte le moral et déjà nous rêvons quelque peu aux escapades estivales. Oui, les grandes vacances approchent à vive allure. Bientôt, dans trois semaines à peine, la cloche sonnera la fin de l’année scolaire pour plus d’un million de jeunes du primaire et du secondaire qui se retrouveront en long congé. Enfin l’été quoi!

Lire la suite de cette entrée »