Archive pour janvier 2017

Attentat dans une mosquée de Québec

L’odieuse attaque à la mosquée de Sainte-Foy nous montre une fois de plus que la vie est fragile et que la paix n’est jamais acquise. Elle s’ajoute à d’autres tueries qui m’ont malheureusement inspiré plusieurs billets de ce blogue depuis six ans. Ma prière va aux victimes et aux familles endeuillées, surtout aux enfants orphelins de leurs pères. Je me sens solidaire de la communauté musulmane, spécialement celle de la paisible ville de Québec. La haine n’a pas de religion.

Chandelle Québec

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier


École de prière (50) Prier avec son corps

La prière s’exprime dans le temps, avec ou sans mots. J’ai déjà parlé dans l’École de prière de ce blogue plusieurs formes de prière comme l’oraison, appelée aussi prière contemplative, la lectio divina, la méditation des psaumes, l’adoration eucharistique, la liturgie des Heures, la marche méditative, le rosaire, la louange… Dans les prochains billets, j’approfondirai un élément central dans l’acte de prier : le corps. J’aborderai les principales postures qui soutiennent l’élévation de l’âme vers Dieu : prier assis, à genoux, debout. Ces postures, si elles sont bien faites, favorisent le recueillement et l’attention à Dieu en soi. Elles expriment les dispositions de l’âme et la vérité des sentiments que nous avons pour Dieu.

Prier nature

Le langage du corps

Le corps humain parle dans la prière, nous pouvons lui faire confiance. Il possède son propre vocabulaire: soupir, silence, cri, larmes, gestes, attitudes, supplication, bénédiction, chant, danse, etc. Qui pourrait douter de son intelligence et de sa sagesse? Certainement pas ces hindous debout sur les rives du Gange, immobiles au lever du jour, ces juifs tournés vers Jérusalem, ces musulmans prostrés en direction de La Mecque, ces moines dans leurs stalles qui s’inclinent au « Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit ».

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier


École de prière (49) Prier pour les autres

Il arrive souvent que l’on me demande de prier pour une intention spéciale. Il ne s’agit pas ici de ces demandes de prières que l’on retrouve sur Internet, comme avoir du succès, de l’argent, où l’on exhorte à ne pas briser la chaîne de prière, sinon personne ne sera exaucé. Là, on tombe dans la superstition et la pensée magique. Prier, ce n’est pas soumettre à Dieu notre volonté, mais entrer dans son désir de salut et de bonheur pour chacun de nous.

Prier mains

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier


Neige bleue

Neige
 
À ce point du jour
l’aube glaciale
s’avance avec la bise
emmitouflée dans des voiles mauves
 
Sa lumière patine
sur la neige bleue
monte aux fenêtres
ouvre la cage
 
Réveille-toi ma joie
l’aurore flamboie
au lever du soleil
dans un écrin de silence
 
C’est le temps de l’envol
tes empreintes sur mon corps
l’extase de la rédemption
 
Pourquoi s’étonner
d’une telle libération
l’amour ne demande rien
quand il glisse sa victoire
dans la chair meurtrie
 
Poème tiré de mon recueil Un souffle de fin silence, à paraître en février 2017 aux Éditions du Noroît.
 
Source : Le blogue de Jacques Gauthier


3 janvier : le Saint Nom de Jésus

La fête du Saint Nom de Jésus a été établie par l’Église le 3 janvier. L’Écriture nous dit qu’au jour de sa circoncision, selon la loi de Moïse, l’enfant de Bethléem reçut le nom de Jésus le huitième jour après sa naissance. L’ange Gabriel l’avait révélé à Marie au jour de l’Annonciation : « Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut » (Lc 1, 31-32) ». L’ange l’avait aussi annoncé en songe à Joseph. « Tu lui donneras le nom de Jésus, c’est-à-dire: Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés » (Mt 1, 21).

Nom de Jésus

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier