Tournée œcuménique pour la justice et le climat…

Tournée Justice 2015

Tournée Justice 2015

En avril et mai 2015, le Centre Justice et Foi en lien avec l’Office de la Pastorale sociale a permis l’accueil d’une délégation de dirigeants religieux de plusieurs Églises chrétiennes. Ceux-ci sont venus s’informer des réalités régionales et des engagements concrets déjà à l’œuvre, dans la lutte à la pauvreté au Canada et dans le sens d’une plus grande justice climatique.

Les représentants des Églises chrétiennes étaient Révérende Dr. Susan Johnson, évêque nationale de l’Église luthérienne évangélique du Canada, Révérend Willard Metzger, directeur administratif de l’Église mennonite du Canada, Révérende Karen Hamilton, secrétaire générale du Conseil canadien des Églises, et Mgr Noël Simard, évêque de Valleyfield, qui s’est joint à la rencontre en cours de journée.

Cette Tournée Justice est une initiative du Conseil Canadien des Églises (CCE) en partenariat avec un organisme laïc : Citoyens pour une politique juste. Elle a rendu visite à Vancouver, Edmonton, Saskatoon, Winnipeg, Kitchener, Halifax, Montréal et Ottawa et a fait rapport, immédiatement à son retour, au bureau du Premier Ministre ainsi qu’au Conseil de direction du CCE.

En 2011 déjà, ces deux sujets avaient fait l’objet de déclarations interreligieuses importantes, sans que la majorité des fidèles n’en soient informés. Or en 2015, la Commission Justice et Paix du CCE a jugé ces deux questions prioritaires, en regard des événements majeurs qui jalonneront cette année : au plan national l’élection fédérale, et au plan international l’Assemblée générale des Nations Unies sur les objectifs du développement durable (en septembre), et surtout la Conférence de Paris des Nations Unies sur le changement climatique (en décembre), où participeront des dirigeants religieux canadiens et internationaux.

Au Centre Justice et Foi

Au Centre Justice et Foi

À Vancouver, une voix s’est élevée pour dire : « La Tournée nous sort de nos lamentations confessionnelles individuelles et nous amène à travailler ensemble à ce qui est vraiment important. »

Et voici les cinq grands messages qui ont été maintes fois répétés lors de cette Tournée :

  • La préoccupation évidente des Églises face à la pauvreté et au changement climatique;
  • Le lien étroit au Canada entre le respect des droits des autochtones et la recherche de solution au problème de justice et l’élimination de la pauvreté;
  • La soif de revitaliser le tissu communautaire partout;
  • Œuvrer ensemble, en partenariat : Églises, groupes confessionnels et société civile;
  • Dans l’affirmation d’un urgent besoin de changement, on pouvait toujours discerner la présence de l’espérance.

A la suite de cette tournée, une Déclaration pastorale des dirigeants religieux sur le changement climatique et la pauvreté sera préparée cet été. Elle sera ensuite soumise aux groupes religieux, candidats politiques et au public avec la perspective de déboucher dans des activités de réflexion, des projets de lutte et d’engagement, des activités liturgiques, etc.

Faisant écho à cette voix autochtone de Montréal déclarant : «  Il va falloir ramer la rabaska*  ensemble », nous sommes invités à nous ouvrir à ce cri des pauvres et de la Terre, et à embrasser la cause d’une « écologie intégrale » – selon les propos mêmes du pape dans son encyclique Laudato si’ -, une écologie humaine qui englobe tout l’être humain, tous les humains et la création entière dans un nouveau rapport de respect, de justice et de partage équitable.

 

*Rabaska : canot

A suivre…dans le prochain article : des échos des intervenants montréalais…

 

Et vous, qu’en pensez-vous?
Vos commentaires sont les bienvenus!

Source : Le blogue de Anne Bourdon


Les commentaires sont fermés.