Archive pour janvier 2015

Chrétiens persécutés!

Avec la collaboration spéciale de Gérard Laverdure

Marie-Claude Lalonde (à g.), directrice de l'AED Canada et Louise Édith Tétreault, (à dr.) du CCCM, animatrice de la soiréeIMG_8035 directrice AED

Marie-Claude Lalonde (à g.), directrice de l’AED Canada et Louise Édith Tétreault, (à dr.) du CCCM, animatrice de la soirée

Environ 75 personnes ont assisté, ce jeudi 22 janvier,  chez les Dominicains, à la Conférence de Me Marie-Claude Lalonde, avocate, directrice  nationale d’Aide à l’Église en Détresse*, sur la persécution des chrétiens au Moyen-Orient.  Dr Catherine Élian, médecin syrienne à la conférence, originaire de Homs, a donné ensuite son témoignage. Mgr Lépine, membre du conseil d’administration de l’AED participait à la rencontre.  Également présent, Bernard Descôteaux, directeur du quotidien Le Devoir. C’est madame Louise Édith Tétreault, du Centre culturel chrétien de Montréal (CCCM), qui animait la soirée.Layout 1

D’entrée de jeu, madame Lalonde établit l’ampleur du drame que nous ignorons ou minimisons en Occident, même dans les communautés chrétiennes : 75% des victimes de persécutions pour motif religieux dans le monde, soit 200 millions de personnes, sont des chrétiens. Les persécutions s’exercent de multiples façons : discriminations légales (citoyen de seconde classe) et sociales, hostilité ouverte, menaces, saccages de maisons et d’églises, enlèvements de jeunes filles par milliers pour les convertir par la force, assassinats de prêtres et de membres de communautés. En pays de guerre civile (Irak, Syrie), c’est l’horreur : les chrétiens sont pourchassés par les islamistes et doivent se réfugier dans les pays voisins, car même dans les camps de réfugiés, ils sont à risque d’être identifiés (la carte d’identité indique la religion…). Ces déplacés et réfugiés, comme d’autres groupes, se retrouvent sans rien, ayant tout abandonné dans leur fuite précipitée. Ils survivent dans des conditions inhumaines : sans eau, ni nourriture, ni abris, ni médicaments, ni bien sûr sécurité. Le nord de l’Irak et de la Syrie connaissent la neige et le froid en hiver. Des enfants y meurent de froid. En Afrique et au Pakistan, où sévissent aussi les extrémistes islamistes, ce sont les mêmes situations catastrophiques.

En Syrie

En Syrie

Pourtant, l’article 18 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) protège spécifiquement la liberté de pensée, de conscience et de religion.** C’est complètement ignoré par ces pays, et dans les pays occidentaux c’est le silence sinon la complicité, d’affirmer madame Lalonde. Ils ont d’autres intérêts à défendre, financiers et géopolitiques. Ils cherchent aussi à imposer leur modèle de démocratie à toute vitesse, sans tenir compte des cultures et traditions locales. Certains de leurs « amis », comme l’Arabie Saoudite (wahhabisme), financent les djihadistes avec leurs pétrodollars…

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon


Comme un matin neuf

J’aime le matin, très tôt. Quand une première lueur se glisse à l’horizon. Très lentement, sans précipitation, elle découpe les montagnes et les édifices. Puis, presqu’imperceptiblement, le soleil se glisse derrière le paysage. Le temps est frais. Le temps est neuf. Il tourne le regard vers les choses qui sortent de la nuit. Il annonce. Il révèle. Il entraîne la pensée vers la journée qui commence.

Cela ressemble à une naissance. La vie arrive après la nuit. Elle palpite. Elle veut se déployer, prendre de la place. Elle s’ouvre progressivement. Elle a le goût de respirer, le goût de chanter, le goût de créer, le goût d’entreprendre, le goût de réaliser.

La foi en Jésus, le Christ, ressemble à ces matins-là. Le Christ n’apparaît pas subitement dans nos vies. Même chez ceux et celles qui ont vécu une conversion foudroyante. Le Christ se glisse progressivement dans notre existence. Incognito d’abord, intimement mêlé aux réalités quotidiennes, aux événements. Il jettte de la lumière dans la vie. Il fait du neuf. Il attire le regard sur des dimensions de la vie qui ne retenaient pas notre attention. Lentement, il révèle. Il se révèle lui-même et il devient le  phare qui guide notre voyage, de nuit comme de jour. «Sur ceux qui habitaient dans le pays de l’ombre, une lumière a resplendi.» (Isaïe 9, 1)

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Denis Gagnon o.p.


Les maîtres spirituels chrétiens (2)

Deuxième article d’une série de trois, tiré de mon livre Les maîtres spirituels chrétiens. Vous trouverez le premier article au blogue précédent.

La spiritualité du martyre

Les trois premiers siècles chrétiens ont été marqués par de grandes persécutions, à la suite de Jésus, mort et ressuscité. « Un serviteur n’est pas plus grand que son maître. Si l’on m’a persécuté, on vous persécutera vous aussi » (Jean 15, 20). Les apôtres ont tous été des martyrs, à l’exception de Jean. Eux et beaucoup d’autres sont unis au Christ par le témoignage ultime du don de leur vie, qui est vu comme un baptême de sang, comme un nouvel enfantement.

Leur foi au Christ laisse paraître cette source cristalline de l’Esprit Saint, cette eau vive qui murmure au-dedans, « viens vers le Père », selon la belle expression de saint Ignace d’Antioche, supplicié à Rome vers 117. Ignace écrivait dans sa lettre aux Romains, alors que son martyre approchait : « Il est bon pour moi de mourir pour m’unir au Christ. Mon enfantement approche. Laissez-moi recevoir la pure lumière ».

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier


Charte, laïcité et religions!

Ah! ce Québec des grands espaces et des éternels recommencements! Il s’en passe des choses sur ce vaste territoire et dans la vie des gens dont la majorité a le cœur sur la main, l’abord très chaleureux. C’est vrai tout de même que ces Gaulois d’Amérique ne font rien comme les autres. Après des dernières élections provinciales un peu déconcertantes et pour le moins humiliantes pour le parti souverainiste, voilà que le tenace Bernard Drainville, parrain du défunt projet de la Charte québécoise sur la laïcité, remet de l’avant son projet de 2013 qui a tant fait couler d’encre et soulevé l’émotivité collective à son paroxysme. Il faut bien l’avouer, cet ex-ténor du gouvernement Marois a de l’ambition et s’active stratégiquement dans la présente course à la chefferie de son parti aux prises avec d’éprouvants tiraillements. C’est le fond du baril quoi, on ne peut descendre plus bas tout de même!

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jean-Guy Roy


Les maîtres spirituels chrétiens (1)

Premier article d’une série de trois, tiré de mon petit livre Les maîtres spirituels chrétiens.

Les maitres spirituels chretien Jésus Christ, le maître par excellence

S’il y a des maîtres spirituels chrétiens, c’est d’abord parce qu’il y a d’abord lui, le Maître, Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme. Pour eux, il est le modèle de toute vie chrétienne, le révélateur de l’homme et de Dieu. Il les choisit, les forme, leur donne son Esprit, les fait passer de la condition de serviteurs à celle d’amis : « Je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître » (Jean 15, 15).

Ceux et celles qui l’ont reconnu comme Fils de Dieu ont été bouleversés jusqu’au fond de l’âme, à commencer par ses humbles parents, Marie l’Immaculée et Joseph le juste. Puis il y a eu les apôtres, surtout Jean, le disciple  bien-aimé, et Paul, le persécuteur converti. Jean a vu le Verbe de vie et il a reconnu sa lumière. Il en témoigne magnifiquement dans son évangile : « Le Verbe était la vraie Lumière qui éclaire tout homme en venant dans le monde » (Jean 1, 9). Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier


(459) Au fil de l’eau

Robinets fermés, eau contaminée, odeurs nauséabondes, cafouillages administratifs, files d’attente interminables, distribution chaotique de l’eau embouteillée et tout le reste. Moments assez troublants pour les 300 000 résidents de la ville de Longueuil aux prises avec une eau potable sortant du robinet contaminée au benzène et impropre à la consommation humaine. Que s’est-il passé exactement? Là aussi, rien n’est limpide comme de l’eau de roche. Il faudra attendre les études plus approfondies des autorités ministérielles dans le domaine. Dans ce contexte de crise, la mairesse, Caroline Saint-Hilaire, ne l’a pas eu facile de la part d’une population en rogne, mais aussi de certains journalistes quelque peu harcelants, voire même intransigeants. La gestion d’une situation de crise n’est pas de tout repos pour les autorités en place. Quand tout va bien, les plans d’urgence demeurent bien impeccables sur papier évidemment. Une situation qui nous amène à réfléchir plus en profondeur tout de même.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jean-Guy Roy


À l’ombre de la croix

Depuis quelques années, la situation du mariage et de la famille s’est détériorée. Les alliances sont devenues fragiles. Beaucoup de couples vivent des tragédies. Le temps des fêtes aux premiers jours de l’hiver fait ressortir davantage les difficultés que traversent bon nombre de foyers. Que d’enfants, cette année, n’ont pu fêter avec leurs deux parents. Que de femmes ont pleuré l’absence d’un mari qui a abandonné le projet conjugal.

Curieusement, malgré les nombreux désastres familiaux, des garçons et des filles trouvent dans le mariage, qu’il soit religieux ou non, un projet qui deviendra leur bonheur. Des naïfs? Oui, pour certains. Non, pour d’autres. Des gens très sérieux se présentent au mariage. Ils ont bien réfléchi à l’engagement qu’ils veulent prendre. Ils osent.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Denis Gagnon o.p.


Prière pour l’unité

À l’occasion de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, je vous suggère cette prière qui s’étend à tous les humains. Cette mission de paix et d’unité commence là où nous sommes, dans le respect des diversités et des différences.

Unité-Chrétiens-PGruson

Comme le bon grain et l’ivraie poussent ensemble,
des hommes et des femmes cherchent leur place au soleil.
Souvent, ils se battent en ton nom pour un bout de terre,
ils ne savent pas ce qu’ils font et qui tu es vraiment,

Dieu, ami des humains de toute langue, race et religion.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier


Et Dieu dans tout cela?

Même si Dieu est incompréhensible de nature, les mots et les idées ne manquent pas pour l’évoquer et l’invoquer. Mais gare aux idoles ! Toute notre vie consiste à purifier sans cesse nos images de Dieu, tant son mystère transcende ce que nous pouvons en penser. Du tam-tam à l’ordinateur, des tablettes d’argile aux écrans tactiles, la notion de Dieu vient de loin et on entend toujours son écho, tant elle résiste à l’usure. Pourtant, on parle d’un retour de Dieu, comme s’il avait été parti ? N’est-il pas là où on le laisse entrer?

Dieu

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier


Non, aux dieux vengeurs!

Le monde est sous le choc depuis l’attentat parisien du mercredi 7 janvier dernier. Une journée très noire dans cette France déjà fragilisée par tant de défis sociaux et économiques. Une scène d’horreur invraisemblable! À Charlie Hebdo, des terroristes sans scrupule ont crié : « Allahou Akkbar! Nous avons vengé le Prophète! » La tragédie s’est produite en plein cœur de Paris la magnifique. Des journalistes, des créateurs, des humoristes, certes quelque peu irrévérencieux et lessivants quant à leurs propos et leurs caricatures, ont péri sous les balles de deux frères extrémistes Chérif et Said Kouachi. Mais quel prophète? Quel Dieu souhaite vraiment de tels carnages et de telles atrocités en ce 21e siècle? En l’espace de quelques minutes des dizaines de milliers de personnes se sont dites : « Mais qu’est-ce qui vient de nous arriver? » Cela dépasse évidemment l’entendement dans un monde que l’on prétend civilisé, démocratique et savant. Entre vous et moi, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond sur cette planète dépassant les 7 milliards d’humains confrontés à tant de disparités, d’effarantes inégalités et en quête de bonheur extrême. Quel Dieu, en quelque part, consentirait à ce que de tels actes puissent être posés en son nom? C’est du délire ma foi!

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jean-Guy Roy