Archive pour mai 2014

L’Ascension, présence dans l’absence

Le Christ ressuscité a donné rendez-vous aux onze apôtres sur une montagne, lieu de la rencontre du ciel et de la terre, affirmant que tout pouvoir lui « a été donné au ciel et sur la terre » (Matthieu 28, 18). Il les envoie baptiser, faire Église, transformer le monde en un royaume d’amour et de paix.

Ascension

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier


Prière après l’Ascension

Le soleil s’est levé
du froid tombeau de pierre,
la vie est apparue
à l’aube de Pâques,
jour de fête et de joie.
Exultons depuis la nuée :
Christ, tu es monté aux cieux,
inonde-nous de ta lumière.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier


Nos frères les oiseaux

Après un long hiver, nos frères les oiseaux nous reviennent de partout. En les regardant voler, en les entendant chanter, même très tôt le matin, je me dis que Dieu a créé les oiseaux pour sa joie et la nôtre.

Mésange

Au premier chapitre de la Genèse, le souffle de Dieu tourne sur les eaux comme un battement d’ailes. Après avoir créé la lumière, le firmament et la terre, il invente les arbres, puis les oiseaux d’un mouvement de sa paupière. Il fait chanter les arbres en y mettant les oiseaux de toutes les espèces.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier


Ça sent vraiment l’été!

Tous les signes sont là, ça sent vraiment l’été! En faisant ma course matinale dans les rues d’Hochelaga-Maisonneuve au lever du jour, j’entends les gazouillis des oiseaux, je goûte une douce chaleur sur ma peau et je hume l’odeur de la nature qui explose de partout. Ça réveille son homme quoi! Après cet hiver, long, épuisant, et ce printemps hésitant, les Québécois sont fous de joie de retrouver un peu de chaleur et les couleurs si vives de la nature en pleine explosion. En quelques jours seulement, la nature de ce Québec des grands espaces a changé radicalement d’apparence. Le soleil a redonné vie à tout ce qui nous entoure. Ce réveil de la nature, nous remonte le moral et déjà nous rêvons quelque peu aux escapades estivales. Oui, les grandes vacances approchent à vive allure. Bientôt, dans trois semaines à peine, la cloche sonnera la fin de l’année scolaire pour plus d’un million de jeunes du primaire et du secondaire qui se retrouveront en long congé. Enfin l’été quoi!

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jean-Guy Roy


De la gratuité de Dieu

Les anciens se souviennent sans doute de l’époque où les journaux annonçaient qu’une fille avait décidé de devenir religieuse ou qu’un garçon avait choisi de faire un prêtre. Habituellement, la nouvelle s’intitulait : «Adieu au monde».

Le monde était perçu comme un lieu dangereux, un lieu où on pouvait facilement se perdre, le lieu du mal et du péché. On admirait les courageux qui réussissaient à couper avec ce monde.

Aujourd’hui, notre regard sur le monde est bien différent. Nous reconnaissons en lui la création de Dieu. Une œuvre que nous aimons, sans mépris, sans peur, l’œuvre de Dieu. Bien sûr, il y a des guerres dans le monde, mais il y a aussi des traités de paix. Il y a de la violence, des massacres, des assassinats, mais il y a aussi de la tendresse. Nous remarquons des gens au service des autres, du respect et de la justice. Nous rencontrons des malheureux en amour, des blessés par des rancunes, des familles brisées, mais il y a aussi des familles plus chanceuses, des histoires heureuses.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Denis Gagnon o.p.


Un continent en pleine ébullition

Boko Haram, vous connaissez ? Non, ce n’est pas un village à la con-sonance arabe, ni un joueur de soccer à succès ou encore moins une nouvelle griffe de la mode vestimentaire. Depuis quelque temps, on en parle sur toutes les tribunes d’un bout à l’autre de la planète. Il y a de quoi puisqu’il est à la source d’horreurs indescriptibles et de terreurs inacceptables. En fait, Boko Haram est un mouvement insurrectionnel du Nigéria fondé par Mohamed Yusuf en 2002. Depuis 2004, le mouvement s’est radicalisé et dénonce vigoureusement la validité de la constitution nigérienne trop occidentale selon ses adeptes extrémistes et machiavéliques qui désirent à tout prix instaurer la Charia et faire du Nigéria un État islamique. Les actions radicales de ce groupe se multiplient et se caractérisent par des gestes terroristes déplorables comme l’enlèvement de plus de 200 lycéennes à Chibok dans le nord-est du pays.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jean-Guy Roy


La nuit de la foi

Dans sa première encyclique, La lumière de la foi, le pape François reprend et complète le texte commencé par Benoît XVI. L’encyclique est une catéchèse qui présente la foi comme la lumière concentrée en Jésus: « La confession chrétienne de Jésus, unique sauveur, affirme que toute la lumière de Dieu s’est concentrée en lui, dans sa vie lumineuse, où se révèlent l’origine et la consommation de l’histoire » (35). Si la foi est lumière, elle est aussi nuit. L’encyclique n’aborde pas le côté nocturne de la foi, sauf à cet endroit: « La foi n’est pas une lumière qui dissiperait toutes nos ténèbres, mais la lampe qui guide nos pas dans la nuit, et cela suffit pour le chemin » (57). Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jacques Gauthier


L’être humain, une icône de Dieu

Connaissez-vous Jésus de Nazareth? Que savez-vous de lui? Avec quels yeux le regardez-vous?

Nous avons souvent tendance à auréoler le fils de Marie. À l’envelopper de mystère comme si sa filiation divine était une évidence. Il arrive parfois que nous minimisons l’homme Jésus pour accéder le plus rapidement possible au Fils de Dieu.

Attitude dangereuse. Dieu a choisi de nous rejoindre en devenant un être humain. C’est par ce chemin d’humanité que nous pouvons le rencontrer.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Denis Gagnon o.p.


La charte québécoise, c’est bien de valeur!

Après des élections un peu déconcertantes, la Charte des valeurs refait surface ces jours-ci dans la zizanie. L’ex-ministre Bernard Drainville, parrain de la Charte québécoise, se retrouve au pilori. Nous assistons à un chassé-croisé vigoureux sur la question de la véracité des avis juridiques de ce projet fortement controversé. Selon l’équipe gouvernementale nouvellement en place, on n’a rien trouvé dans les officines du ministère de la justice sur un quelconque avis juridique. C’est clair, semble-t-il, on ne trouve rien d’officiel dans les dossiers du gouvernement sur ce projet qui pourtant, selon les sondages, ralliait une majorité de Québécois. L’énergique Bernard Drainville affirmait haut et fort, lors du lancement de la charte, que le projet tenait la route, que des avis juridiques confirmaient la justesse et la constitutionnalité de ce projet sur l’identité québécoise.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Jean-Guy Roy


Une porte unique

Dans un décor champêtre, des brebis vont et viennent librement sous la protection d’un berger plein de sollicitude pour chacune d’entre elles. Dans ses paraboles de brebis et de berger, Jésus crée une atmosphère de paradis terrestre.

Derrière cette fascinante harmonie se cache pourtant un drame que laisse soupçonner l’évocation du voleur ou du brigand.

Le contexte de la parabole de la porte de la bergerie est plus explicite. Au cours de la fête des Tentes, Jésus prend la parole. Il s’attribue le nom réservé à Dieu : «Je suis» (Jean 8, 58). Il n’en faut pas plus  pour susciter la controverse. Les uns abandonnent ce blasphémateur. D’autres complotent pour le faire disparaître. La polémique atteint son sommet dans la guérison de l’aveugle-né (Jean 9). Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Denis Gagnon o.p.