Archive pour juin 2013

Prier aux JMJ

« Seigneur, apprends-nous à prier » Luc 11,1

Les Journées Mondiales de la Jeunesse sont un rassemblement de jeunes, oui, mais un rassemblement de jeunes qui prient! Que veux dire la prière aujourd’hui pour nous? Quelle place lui donne-t-on dans nos quotidiens de plus en plus surchargés (études, travail, famille, engagements bénévoles, etc) ? Autant de questions essentielles à se poser en tant que jeunes chrétiens (et jeunes de coeur!), surtout lorsqu’on sent qu’on perd le fil. Faisons un petit retour sur les bases de notre foi.

 

Qu’est-ce que la prière?

 

Pour nous catholiques (et pour d’autres religions aussi), elle est avant tout le moyen qui nous permet de communiquer et dialoguer avec Dieu. C’est par la prière (et donc le dialogue avec Dieu) que nous grandissons spirituellement. Certains diront que la prière est un peu comme notre oxygène spirituelle, elle permet non seulement de renouveler nos forces mais aussi d’avancer en temps d’épreuve. Les saints que nous connaissons n’auraient pu être saints sans ce pilier fondamental de la foi chrétienne. Oui, car prier est un acte de foi. Il est ce premier pas, ce premier « oui » à Dieu. Par la prière, nous reconnaissons non seulement l’existence de Dieu mais Sa présence et Son action dans nos vies. Ainsi, la prière est primordiale pour se rapprocher de Dieu tout comme le dialogue pour se rapprocher d’un ami.

 

Comment prier?

 

Lorsque les disciples ont demandé à Jésus de leur apprendre à prier (cf. Lc 11,1), il leur a tout simplement enseigné le « Notre Père ». Voilà pourquoi cette prière a tant d’importance dans l’Église : c’est la prière de Jésus. Par l’évangile, nous apprenons aussi que Dieu aime la prière simple et humble comme nous le fait comprendre Jésus Lui-même à travers ces paroles : « Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. » Mt 6,18. Dans ces moments d’intimité avec le Seigneur, tu peux alors lui confier tes joies, tes peines mais aussi celles de ta famille et tous ceux qui te tiennent à cœur. D’ailleurs, le pape François a magnifiquement parlé de la prière de foi qui fait des miracles lors d’une célébration. L’essentiel est de prier humblement avec le cœur. Lorsque tu ne trouves pas les mots pour prier, tu peux utiliser le « Notre Père », le « Je vous salue », le « Gloire au Père » ou encore les Psaumes qui sont une source intarissable d’inspiration pour le dialogue avec Dieu. Que tu fasses tes premiers pas dans la prière ou que tu aies besoin d’un bon livre pour t’aider à prier, le Youcat Prière est aussi un excellent livre! Il existe une grande variété de prières à découvrir dans l’Église catholique.

 

  Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de


Você fala Português do Brasil?

Quelques expressions utiles (1/3)

Êtes-vous prêts pour converser avec vos interlocuteurs Brésiliens? Non, votre portugais est un peu rouillé? Vous commencez à paniquer devant votre écran parce que vous venez de vous rendre compte que vous n’avez pas eu le temps de vous pencher sur le sujet (ô combien capital!)?

Pas de panique! Voici pour vous, quelques mots et expressions à retenir pour votre séjour!

 

Des mots de courtoisie :

Bonjour → Olá

Bon matin → Bom dia

Bonsoir/Bonne nuit → Boa noite

S’il vous plait → Por favor

Merci → Obrigado (si vous êtes un homme) / Obrigada (si vous êtes une femme)

Au revoir → Tchau

 

Quelques expressions utiles:

Comment ça va? -> Como vai?

Ça va bien merci et vous? → Vou bem, obrigado (a) , e você?

D’où venez-vous?/ D’où viens-tu? → De onde você é ?

Je viens du Canada → Eu venho do Canadá

Avez-vous fait bon voyage? → Você fez uma boa viagem?

Comment vous appelez-vous? / Comment t’appelles-tu? -> Como voce se chama?

Je m’appelle… -> Eu me chamo… (Eu chamo-me…)

Êtes-vous fatigué? /Es-tu fatigué? → Você está cansado? / cansada

Avez-vous faim?/ As-tu faim? → Você esta com fome

Oui, un peu / Non, merci → Sim, um pouco / Não, obrigado (a)

Bienvenue chez nous! → Bem-vindo à nossa casa

Entrez, s’il vous plait → Entre por favor

Où sont les toilettes, s’il vous plait? → Por favor, onde é o banheiro?

Première porte à gauche → Primeira porta a esquerda

Deuxième porte à droite → Segunda porta a direita

Au fond → no fundo

À côté de la chambre/du salon/de la cuisine → Ao lado do quarto/da sala/da cozinha

 

Rendez-vous la semaine prochaine pour apprendre ou réviser d’autres expressions qui pourraient être utiles pour les JMJ à Rio!

 

Saviez-vous que…

 

Les Brésiliens sont réputés pour leur joie de vivre et leur accueil chaleureux comme la plupart des pays d’Amérique du Sud. Ils sont aussi très tactiles, ne soyez donc pas surpris s’ils vous embrassent ou vous étreignent dès votre première rencontre.

 

Source : Le blogue de


Les bagages du parfait JMJiste

QUESTION PRATIQUE
Que dois-je apporter?

http://tvlowcostquebec.wordpress.com/

Un sac léger…


« « Il leur ordonna de ne rien prendre pour la route, sauf un bâton : pas de pain, pas de sac, pas de monnaie dans la ceinture, mais pour chaussures des sandales, « et ne mettez pas deux tuniques ». » Marc 6,8-9

Lorsque nous préconisons de « voyager léger » pour les Journées Mondiales de la Jeunesse internationales, ceci est PLUS QU’UNE SIMPLE recommandation! Les filles, ce sera peut-être la partie la plus difficile pour vous dans la préparation mais ça vaut la peine! J La belle veste en cuir noir dernier cri  pour les petites soirées fraîches ne rentrera pas dans votre sac. C’est le moment de faire des choix stratégiques : prenez ce dont vous avez réellement besoin! Rappelez-vous que vous aurez à porter votre sac et vous ne savez pas quel type de route vous devrez emprunter à pied. De ce fait, évitez aussi les valises.

 

…bien équipé


« Qui de vous, en effet, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense, (pour voir) s’il a de quoi l’achever? » Luc 14,28

Comme vous le savez déjà, les Journées Mondiales de la Jeunesse internationales sont un pèlerinage où chacun est invité à vivre une vie de simplicité. Par conséquent, vous devrez toujours avoir sur vous un « kit de survie » pour être prêt à affronter n’importe quelle situation. Qu’est-ce que « n’importe quelle situation » suggère? Eh bien, disons de la simple marche sous la pluie (sac sur le dos) à l’attente, sous un soleil de plomb, dans une file kilométrique pour entrer sur le site de la vigile (toujours avec le sac sur le dos J)… Voyez-vous ce que cela signifie? Oui,les JMJ sont un vrai pèlerinage. C’est pourquoi nous avons pris soin de préparer une liste pour vous aider à vous préparer au mieux à cet évènement d’envergure. Vous pouvez jeter un coup d’œil à notre liste de bagages du « parfait JMJiste » ci-dessous.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de


Code vestimentaire aux JMJ

QUESTION PRATIQUE:
Comment j’m’habille?Capture

 

Certes, les JMJ ne sont pas un défilé de mode, néanmoins, il y a un code vestimentaire à respecter, surtout en ce qui concerne les lieux sacrés!

 

CODE VESTIMENTAIRE ET APPARENCE

 

Ta façon de t’habiller a un impact!

 

Je suis sûr que tu es conscient(e) que nous vivons dans une culture qui a tendance à mettre Dieu à l’écart… Les médias séculiers, la vision d’un monde relativiste, et le sentiment répandu d’une dégénérescence morale… tout cela contribue à déformer notre image de la beauté. Tu peux même trouver difficile de promouvoir des valeurs comme la chasteté et la pureté. Puis, est-ce vraiment encore à la mode?

Eh bien… Oui!!! En tant que disciples à la suite de Jésus Christ, nous sommes appelés à témoigner nos valeurs chrétiennes en parole et en acte. Cela veut dire que notre façon de nous habiller et de nous comporter a aussi un  impact sur le monde.

 

Souviens-toi … Nous sommes créé-es à l’image de Dieu

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de


Itinéraire spirituel – JMJ Rio 2013

Qu’est-ce que les JMJ?
(Pourquoi j’y vais?)

 blog 1a

 

Journées Mondiales de la Jeunesse internationales : définition

 

Les Journées Mondiales de la Jeunesse internationales sont un pèlerinage catholique spirituel d’une semaine où des jeunes pèlerins, provenant des quatre coins du monde, se rassemblent pour partager leur foi et célébrer Jésus-Christ. Durant ce pèlerinage, les jeunes pèlerins participent à toutes sortes d’activités telles que des activités de prière, chants, concerts, théâtre, partage, liturgie, catéchèse, vigile ou encore de service communautaire. Les Journées Mondiales de la Jeunesse internationales se concluent par une messe de clôture avec le Saint-Père.

 

blog 1b

Un pèlerinage vous dites?

 

Vous l’avez compris, les Journées Mondiales de la Jeunesse internationales ce n’est pas qu’un rassemblement de jeunes du monde entier pour faire la fête entre cathos ni une simple occasion pour les jeunes de rencontrer le pape! C’est une vraie démarche de foi où chacun et chacune est appelé(e) à faire non-seulement son introspection mais surtout à faire la rencontre personnelle de Jésus-Christ. Le pèlerin chrétien marche sur le chemin pour aller à la rencontre de l’Autre, à la rencontre de Dieu. Aller aux JMJ internationales est donc un pèlerinage auquel on peut donner un sens profond.  En effet, chaque jeune croyant et croyante vivant l’expérience des JMJ est amené(e) à vivre tout son séjour dans l’abandon et la simplicité (hébergement, repas, rencontre, etc). Par conséquent, il est important de s’arrêter un temps sur les motivations de notre démarche qui en est une de spirituelle. Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de


Prête l’oreille…

L’été! Nous l’attendons le reste de l’année pour toute sorte de raisons. Parmi celles-ci, l’été est rêvé parce qu’il permet des rencontres, des visites… Nos amitiés s’enrichissent durant la belle saison. Nous prenons le temps de revoir des proches que nous négligeons le reste de l’année. Les conversations sont plus longues.  Grâce à la convivialité, les repas entre amis sont plus goûteux.

Probablement qu’il en était de même en Palestine, il y a 2000 ans. Le Maître, tout Fils de Dieu qu’il était, avait des amis. L’évangile de Luc nous en offre un bel exemple (10, 38-42) dans la visite de Jésus chez Marthe et Marie et leur frère Lazare.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Denis Gagnon o.p.


Un nouveau monde

C’est aujourd’hui vendredi. Depuis lundi, je nage avec une quinzaine d’autres personnes dans l’océan quasi infini d’Internet et des réseaux sociaux. Chaque jour de cette semaine exceptionnelle, nous nous sommes attablés devant notre ordinateur. Ouvrir une session de Facebook. Cliquer ici, cliquer là. Faire une recherche sur Google. Twitter. Consulter des sites WEB. Cinq jours d’initiation non seulement au maniement d’un appareil plein de mystères, mais aussi de tout un vocabulaire aussi étrange que fascinant.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Denis Gagnon o.p.


Bonnes vacances

Quand j’étais stagiaire dans une paroisse il y a 35 ans, mon curé tuteur m’avait donné un sage conseil. En réaction à un curé qui se vantait de n’avoir jamais pris de vacances en 27 ans de service dans sa paroisse, mon curé m’avait dit : « Cela n’est pas admirable. Mon jeune, prends tes vacances. Si tu ne les prends pas pour toi, prends-les pour les autres…! ».

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Abbé Alain Roy


Un bon valet

Les médias nous inondent de reportages sur la corruption dans le joyeux univers des municipalités. Tel maire a fait fortune en privilégiant une compagnie de construction. Tel ingénieur a renfloué son portefeuille en acceptant de petites enveloppes bourrées de gros billets. Un monsieur apparemment respectable blanchit ses millions dans des paradis fiscaux. Tel élu doit son élection à des billets de banque bien placés. La liste est longue de gens pas très honnêtes. Leurs manigances sont d’autant plus déplorables qu’ils se graissent à même la caisse publique, les biens qui proviennent de l’ensemble de leurs concitoyens. Des biens qui, par conséquent, ne serviront pas à améliorer le sort de leurs compatriotes.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Denis Gagnon o.p.