Archive pour janvier 2013

Et si le crime nous concernait tous? Suite des échanges au café jasette…

Café jasette

Café jasette

L’un des deux invités, Daniel Benson, a partagé de son expérience. Il a été condamné à perpétuité pour avoir assassiné l’homme qui battait sa mère, scène dont il a été témoin pendant de longues années… Ayant obtenu plus tard une libération conditionnelle et après s’être réintégré avec succès dans la communauté, il est devenu intervenant à Option Vie -service de soutien pour les condamnés à perpétuité- Daniel rapporte que, lorsqu’il était intervenant dans les pénitenciers, 18 femmes subissaient une sentence à perpétuité pour avoir assassiné leur conjoint violent; un conjoint dont elles avaient elles-mêmes dû supporter la violence pendant dix, quinze ou vingt longues années… « Du côté des hommes condamnés, c’est l’agresseur que l’on voit, rarement la victime qu’ils ont pourtant également été, avant de basculer dans la violence », partage Daniel.

Pour Sylvie, ex-victime d’abus sexuel dans son enfance, ce fut un long chemin avant de trouver une issue à son douloureux parcours. Enfant, les adultes ne voulaient pas apporter foi à ses propos, puis plus tard, très rares sont les personnes, dit-elle, qui voulaient lui prêter une oreille vraiment attentive. Les offenseurs sont surveillés mais les victimes sont oubliées, dit-elle. Très peu de soutien moral et financier est offert par la communauté, comme par les services de justice, aux victimes d’actes criminels. Il faut pourtant avoir à l’esprit qu’une personne victime peut devenir un jour agresseur. Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon


Et si le crime nous concernait tous?

Ce sujet fut débattu lors d’un Café-Jasette le mercredi 21 novembre dernier au soir, dans le cadre de la Semaine nationale de Justice Réparatrice. On était assis serré, ou même debout, dans un café en demi sous-sol de la rue St-Denis, près de Sherbrooke. Une bonne cinquantaine de personnes d’horizons variés, jeunes et moins jeunes, étudiants ou travailleurs ont été tenus en haleine par les échanges avec Sylvie Vanasse, ex-victime et Daniel Benson, ex-détenu.

Fabien Torres, Daniel Benson et Sylvie Vanasse

Fabien Torres, Daniel Benson et Sylvie Vanasse

L’animateur, Fabien Torres, enseignant en sociologie au collégial, et bénévole au Centre de Service de Justice Réparatrice lors de Rencontres Détenu-Victime (RDV), a introduit le thème de la soirée en rappelant quelques faits importants :

Les prisons sont engorgées, les tribunaux surchargés et le système de justice pénale, dans son approche, a une capacité limitée pour éviter la récidive. 

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon


Les clins Dieu

En décembre dernier, lors d’une rencontre avec les intervenants Jeunesse organisée par Mission Jeunesse, S.E. Mgr Christian Lépine, archevêque de Montréal, disait aux jeunes adultes présents « Si vous voulez entendre parler de la présence et de l’action de Dieu, dialoguez avec les prêtres… ils voient Dieu partout ! ».  Voir la présence et l’action de Dieu dans la vie de tous les jours, c’est voir les clins d’œil de Dieu (communément appelés, les clins Dieu). Cela est d’autant plus important en cette nouvelle année qui débute.

 

 

Les prêtres, en étant dispensateurs des grâces sacramentelles de Dieu, touchent en prière et en acte à l’action bienveillante, amoureuse et miséricordieuse du Seigneur.  Le Seigneur entend le cri de la prière de ses enfants que nous sommes; parfois pas tout à fait au moment et de la façon dont on s’attend, mais il répond. Par ses réponses, il nous aide à entrer sur le chemin de sa vie.

 

Voici quelques situations réellement vécues par des prêtres, des réponses qui ne sont pas vues par eux comme le fruit du hasard mais plutôt comme des « « Clins Dieu ».  Afin de respecter l’identité des prêtres et des personnes concernées, nous avons cru  bon de ne mentionner, dans certains cas, aucun nom tout en conservant la réalité telle qu’est s’est produite.

Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de L'abbé Silvain Cloutier