Archive pour décembre 2011

L’injustice peut être réparée, un témoignage…

 

L’approche de la justice réparatrice est à contre-courant. Il n’est que de le constater particulièrement ces jours-ci, dans le durcissement des peines d’incarcération, même pour les mineurs, prévue par la loi omnibus C-10 que l’Assemblée des députés vient de voter en majorité. Lors de la « Semaine de la Justice réparatrice », qui s’est tenue à Montréal du 13 au 20 novembre dernier, plusieurs événements ont marqué la semaine, dont une Causerie sur les Rencontres Détenu-Victime organisée par le groupe IKTUS et le Centre de services de justice réparatrice, à l’UQAM.  

Jean, Estelle du CSJR, Gilles, Madeleine de IKTUS

Jean, Estelle du CSJR (1), Gilles, Madeleine de IKTUS

Jean a 45 ans. Il a fait du trafic de stupéfiants et posé des actes de gangstérisme pendant 20 ans. S’il n’a jamais tué lui-même, beaucoup de gens sont morts autour de lui, et dans le camp adverse. Il a purgé une peine de 13 ans et demie. En prison il a fait son bilan. Il y a croisé des gens, des aumôniers, dont David, aumônier mennonite, qui lui a parlé de justice réparatrice. Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon


Mon premier chemin de Compostelle

 

François Godbout, Michèle Labelle, Céline Mayano, Marcel Lebel

François Godbout, Michèle Labelle, Céline Mayano, Marcel Lebel

Ainsi sonnait l’invitation à venir en ce jeudi 8 décembre à une soirée de témoignages de pèlerins du Chemin de St-Jacques de Compostelle. Cette soirée était organisée en partenariat par l’École alternative Atelier et la Pastorale sociale Ahuntsic (1). Ce fut un régal pour les yeux, les oreilles et le cœur! Une belle symphonie de paysages, de chemins et de routes variées, de visages aussi, nous a été  donnée de voir et d’entendre! Entendre, puisque agrémentée de musique tantôt bucolique, tantôt régionale, et parfois monastique, qui relançait le pas ou nous faisait entrer dans l’univers plus intérieur du pèlerin. Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon


Injustice réparée?

 

Imaginez un système de santé, d’éducation, un milieu de travail, un milieu d’Église même, un système de gouvernement, à chaque palier, qui tienne compte d’abord des personnes et de leurs besoins causés par l’injustice? Imaginez un pays où cette valeur, ce besoin de justice et la réparation de l’injustice forment le socle de notre existence? Ne serait-ce pas le fondement d’une structure, d’un système où la paix pourrait s’édifier, où les personnes pourraient vivre davantage ensemble et en paix?

Voilà le nouveau regard sur la façon de rendre la justice qu’a proposé la « Semaine de la Justice réparatrice » qui s’est déroulée du 13 au 20 novembre dernier. Lire la suite de cette entrée »

Source : Le blogue de Anne Bourdon