Dimanche des Rameaux : Hosanna!

dimanche des rameauxAu milieu du feu, tu apparaîtras
comme flamme unique.
Nous crions vers toi,
attendant l’heure connue du Père.
Hosanna au plus haut des cieux!
Mais quand tu viendras,
ô Fils de David,
trouveras-tu la foi sur la terre?

Dans les nuées, tu apparaîtras
comme soleil de justice.
Nous attendons ta venue,
t’accueillant avec nos rameaux.
Hosanna au plus haut des cieux!
Mais quand tu viendras,
ô Fils de David,
trouveras-tu la foi sur la terre?

Au son de la trompette, tu apparaîtras
comme voleur dans la nuit.
Nous implorons ta miséricorde,
demandant grâce pour tous.
Hosanna au plus haut des cieux!
Mais quand tu viendras,
ô Fils de David,
trouveras-tu la foi sur la terre?

À la voix de l’ange, tu apparaîtras
comme époux des noces.
Nous revêtons la robe blanche,
espérant une terre nouvelle.
Hosanna au plus haut des cieux!
Mais quand tu viendras,
ô Fils de David,
trouveras-tu la foi sur la terre?

Pour se préparer au sacrement de la réconciliation

Le carême est un temps fort pour vivre le sacrement de la réconciliation, appelé aussi sacrement du pardon, de pénitence, de la miséricorde, ou plus simplement « confession ». Bien sûr, on peut le recevoir plusieurs fois durant l’année, car l’appel est lancé en tout temps : « Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu. » (2 Co 5, 20)

Ce sacrement de guérison intérieure et de croissance spirituelle est mal compris, pas assez fréquenté. Pourtant, il offre un nouveau départ au baptisé et rend l’Église plus belle. La démarche du pénitent n’est pas seulement personnelle mais ecclésiale. Quand il se confesse, c’est toute l’Église qui en bénéficie, car si elle souffre qu’un membre tombe, elle est dans la joie quand celui-ci se relève. « Il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. » (Lc 15, 10)

Lire la suite de cette entrée »

Vouloir voir Jésus

Dans l’Évangile de ce 5e dimanche de Carême, Jean met en scène des Grecs en pèlerinage à Jérusalem pour la Pâque. Ils demandent à l’apôtre Philippe : «Nous voudrions voir Jésus» (Jn 12, 21). Tout commence dans la vie chrétienne par cette volonté de voir Jésus, de le rencontrer et de l’aimer.

Voir Jésus

Lire la suite de cette entrée »

19 mars : Saint Joseph, homme de foi

Nous connaissons peu de choses de la vie de Joseph. Que sait-on vraiment de lui? N’est-il pas le grand inconnu, le discret, à l’ombre de Jésus et de Marie? Il est évoqué brièvement par Luc et Matthieu qui en parlent comme d’un homme juste. Mais les Écritures ne mentionnent aucune parole dite par lui.

L’époux de Marie

Humble charpentier de Nazareth, Joseph est de la descendance du roi David, de qui doit naître le Messie. Sa généalogie s’insère dans une histoire sainte, car elle tire son sens de la fidélité de Dieu à ses promesses. Ainsi, Jésus est fils d’Abraham, fils de David, fils légal de Joseph et Fils de Dieu. « Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ » (Mt 1, 16).

Joseph est appelé « l’époux de Marie ». L’Écriture ne dit rien sur sa rencontre de Marie. Comment a-t-il découvert cette jeune fille de Nazareth? Quel âge avait-il? Marie a-t-elle accepté rapidement d’être sa fiancée? Ces questions restent sans réponse.

Lire la suite de cette entrée »

Riche en miséricorde

Un artiste bien connu vient de se retirer volontairement de la scène publique. Son comportement plus qu’inapproprié dans un lieu public a fait scandale quand il a été révélé dans les médias. L’homme aux multiples talents a avoué son incartade et son mensonge,  ayant tenté, dans un premier temps, de nier les faits. Forcé de dire la vérité, il a démissionné de tous ses engagements professionnels et se terre à l’abri des regards. Humilié, il espère qu’on lui pardonnera cet épisode malheureux de sa vie, une vie qui semble s’être arrêtée subitement.

La même semaine, le pape François annonce la tenue prochaine d’un jubilé extraordinaire de la miséricorde. Du 8 décembre 2015 ( fête de l’Immaculée Conception) au 20 novembre 2016 (fête du Christ, Roi de l’univers et fin de l’année liturgique), toute l’Église est conviée à célébrer et à diffuser la miséricorde du Seigneur. Et dimanche dernier, la deuxième lecture commençait par une affirmation réconfortante : « Dieu est riche en miséricorde » (Eph. 2,4).  Tout cela est un bien heureux hasard!

Lire la suite de cette entrée »

Consentir à vivre jeune

La jeunesse! Nous naissons avec elle. Nous la savourons durant quelques années. Puis, elle se retire lentement, subtilement. Et, finalement, nous n’avons plus vingt ans. À notre grand désespoir.

À l’apparition de leurs premières rides, certains sombrent dans l’angoisse. Ils se tournent alors vers les produits qui ralentiront le vieillissement. Ils suivent des cures de rajeunissement. Ils confient leur corps à des sculpteurs spécialisés dans la «remontée» des parties physiques qui s’affaissent. Ils se lavent avec des crèmes qu’ils croient plus miraculeuses que la fontaine de Jouvence. Ils bouffent des vitamines qui leur assurent un teint insurpassable. Que ne feraient-ils pas pour garder une apparence de jeunesse?

Lire la suite de cette entrée »

Chemins vers le silence intérieur avec Thérèse de Lisieux

Je vous partage l’introduction de mon livre Chemins vers le silence intérieur avec Thérèse de Lisieux, paru en France aux éditions Parole et Silence le 12 mars 2015. Il sera disponible au Canada vers la fin avril.

chemin vers le silence2

Lire la suite de cette entrée »

Mariage, eros et agapè

Au blogue précédent, intitulé Les noces de l’Époux, j’ai montré que l’amour de Dieu, tel que révélé dans la Bible, est une alliance aussi personnelle et profonde que l’époux avec son épouse. Approfondissons un peu plus cette alliance mystique qui est scellée au baptême et qui unit intimement les époux au Christ, particulièrement dans les sacrements de l’Eucharistie, de la réconciliation et du mariage.

Une mutuelle sainteté

En se donnant corps et âme, les époux s’inspirent du don que Jésus a fait tout au long de sa vie, et qu’il actualise chaque jour dans le rendez-vous d’amour qu’est l’Eucharistie. Mariage et Eucharistie sont des sacrements de l’alliance centrés sur le don du corps : « Ceci est mon corps… ».  Corps donné, corps reçu, dans l’amour conjugal comme à la messe, c’est toujours communier au Christ. Nous devenons unique hostie avec lui, par lui et en lui. L’amour conjugal devient un cantique d’action de grâce, une messe sur le monde.

Le concile Vatican II invite les époux, créés à l’image du Dieu vivant, d’être unis « dans une même affection, dans une même pensée et dans une mutuelle sainteté » (L’Église dans le monde de ce temps, 52). Par la grâce propre du sacrement de mariage, ils perfectionnent leur amour dans le Christ qui leur donne la force de pardonner et de le suivre jusqu’à la Croix et la résurrection.

L’amour vécu dans le couple peut donc être un chemin de désir de Dieu, lui qui a déposé ce désir en nous pour que nous aspirions au désir le plus profond : le désir d’aimer, le désir de sainteté, ce qui revient au même. « Dieu est amour : celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu en lui » (1 Jn 4, 16).

Couple

Lire la suite de cette entrée »

Femmes de nos vies!

Nous vivons dans un monde où faire sa place soulève un défi de taille! Depuis cinquante ans, il y a bien des choses qui ont changé dans ce Québec aux espaces infinis. La population québécoise s’est certes diversifiée à un rythme rapide, les manières de vivre se sont aussi modifiées, en particulier dans les grandes agglomérations, les points de repères collectifs sont de plus en plus diffus. Au fil des récentes décennies, les femmes d’ici ont pris davantage leur place et cela au prix de lourds sacrifices. Nous le savons tous, les femmes du pays n’ont pas toujours eu les mêmes droits que les hommes dans les diverses sphères de la société canadienne, québécoise. À tous les ans, la Journée internationale des femmes, célébrée le 8 mars, s’avère somme toute un rendez-vous annuel important pour réfléchir et faire le point sur le rôle indispensable et cruciale des femmes dans nos vies et dans notre collectivité.

La création de cette journée mondiale en 1977 avait suscité beaucoup d’espoir au sein des mouvements qui militent pour les droits des femmes et avait donné un appui certain à des revendications justes en matière de reconnaissance et d’équité dans ce monde où les tendances masculines dominatrices se manifestent depuis belle lurette. Depuis l’initiative lancée par l’ONU, qu’en est-il? Lors des premiers jours de mars, les paroles du mythique chanteur québécois Claude Dubois remontent toujours avec justesse en moi : « Femme de rêve, femme d’espoir heureux ».

Lire la suite de cette entrée »

Une vie d’itinérance

Non, croire en Dieu, devenir disciple de Jésus de Nazareth, ne nous installe pas dans une vie facile. Au contraire, Dieu dérange, le Christ bouscule. La foi refuse la vie tranquille.

Bruno cherche Jésus à la messe du dimanche et l’oublie le reste de la semaine. N’enferme-t-il pas le Christ dans un geste de prière, si grand soit-il, au détriment des autres manifestations de sa présence?

Julie  se lance passionnément dans un engagement social au nom de l’idéal de justice proposé par l’Évangile. Mais elle ne veut pas vivre sa foi en communion avec d’autres croyants. Ne refuse-t-elle pas la solidarité et la fraternité que Jésus propose dans sa prédication?

Lire la suite de cette entrée »