L’année 2017, en plus de nous faire entrer dans les célébrations des festivités du 375e anniversaire de fondation de Ville-Marie nous invite aussi à fêter quelques églises jubilaires à travers le diocèse.

 

 

35 ans en 2017 (1982)

Marie-Auxiliatrice-de-RDP (Italiens) (19 mars 1982) – église construite en 1980

Mission Notre-Dame d’Haïti (25 mars 1982) – église construite en 1962 avant église St-Vital

45 ans en 2017 (1972)

Mère-des-Chrétiens (Italiens)    (3 mars 1972) – église construite en 2000
Madre dei Christiani (Mère-des-Chrétiens) fête cette année son 45e anniversaire de fondation. Cette paroisse italienne est érigée le 3 mars 1972. À l’origine, elle est rattachée à la paroisse Saint-Jean-Bosco située dans Ville Émard, le quartier adjacent. La communauté italienne est déjà importante dans les années 1960 dans ce secteur de Ville LaSalle et ne cesse de croître avec les années. L’achat d’un terrain près du boulevard Newman et de la rue Thierry permet de construire une première église dès 1970. Puis, en 1972, on construit le presbytère. Compte tenu du nombre croissant de la population italienne et de ses besoins grandissants au début des années 1990, il est alors décidé de construire une nouvelle église afin de répondre davantage à cette communauté composée de plus de 4 000 familles. C’est après avoir recueilli les fonds nécessaires et reçu l’approbation de l’évêque de Montréal, que le processus de construction du nouveau bâtiment se mit en place. La communauté fait appel à l’architecte Victor Simion pour l’élaboration des plans et devis que vous pouvez consulter sur le site Web de cet architecte : http://victorsimion.ca/maria-madre-dei-cristiani/ ainsi qu’un article paru dans le journal The Gazette.
L’ancienne église est démolie le 17 avril 1999 et les travaux se poursuivent jusqu’à l’inauguration de la nouvelle église le 18 mars 2000, l’année du grand Jubilé de l’an 2000. Elle sera consacrée le 9 avril 2005. La tour clocher est construite en 2008.

55 ans en 2017 (1962)

Saint-Angèle (22 juin 1962) – église construite en 1968

Saint-Fabien (26 avril 1962) – église construite en 1966

Saint-Gilbert (3 octobre 1962) – église construite en 1989 (2e église 1ière église incendiée en 87)

Saint-Nicholas-Tavelic (Croates) (26 novembre 1962) – église construite en 1980

60 ans en 2017 (1957)

Saint John Brebeuf (28 janvier 1957) – église construite en 1964

65 ans en 2017 (1952)

Sainte-Marthe (1 mai 1952) – église construite en 1956

70 ans en 2017 (1947)

Ressurection of Our Lord (16 juin 1947) – église construite en 1951

Saint-Wojciech et Saint-Maksymilian (Polonais) (3 mars 1967) les offices ont lieu à Ressurection
Le 3 mars 1967, les fidèles polonais du quartier Notre-Dame-de-Grâce et des environs obtiennent de l’Archevêque de Montréal l’ouverture d’une Mission à cause de la distance qui les sépare de leur église Most Holy Trinity, sise à la Pointe Saint-Charles. L’expérience pastorale débute dans une école et se poursuit, en 1968, dans l’église anglicane St. Columban, selon une entente conclue entre les deux communautés chrétiennes. Ses fidèles se placent sous la protection de saint Adalbert en l’honneur de Saint Adalbert de Prague (en polonais Wojciech) né en 955 et mort en 997. Celui-ci a été évêque de Prague au Xe siècle et est mort en martyr, il est devenu le saint patron de la Pologne. Il est fêté le 23 avril. C’est en 1975 que cette Mission polonaise obtient son autonomie sur le plan administratif, tout en demeurant territorialement rattachée à la paroisse Most Holy Trinity. Un petit oratoire est alors érigé le 23 avril 1976 dans la résidence du prêtre responsable de la Mission. Aujourd’hui, les offices ont lieu à l’église Resurrection of Our Lord dans l’arrondissement de Lachine.

85 ans en 2017 (1932)

Saint-Boniface (Allemands) (2 juin 1932) – église construite en 1948

90 ans en 2017 (1927)

Saint-Paul-de-la-Croix (12 avril 1927) – église construite en 1954

Notre-Dame-du-Sacré-Cœur (2 mars 1927) – église construite en 1936
La paroisse Notre-Dame-du-Sacré-Cœur de LaSalle célèbre cette année son 90e anniversaire de fondation. C’est en 1927 qu’une centaine de familles mettent sur pied un projet, soit celui de bâtir une paroisse et une communauté. Son Excellence Mgr Georges Gauthier, administrateur du diocèse et Coadjuteur de Montréal, a érigé cette paroisse par décret le 2 mars 1927. Cette paroisse est un détachement de celle de St-Nazaire qui, jusque-là, englobait tout Ville LaSalle. Confiée à l’origine aux Missionnaires du Sacré-Cœur c’est le révérends père J. Allion, m.s.c., qui fut choisi par ses supérieurs et présenté à Mgr l’Archevêque pour en être le Curé-fondateur. Celui-ci se mis aussitôt à l’œuvre dès le 16 mars 1927; une première messe a lieu dès le premier dimanche dans la salle de l’école, le conseil de Fabrique est constitué par l’élection des marguilliers le dimanche 27 mars. Au mois d’août, la Fabrique fait l’acquisition de 22 lots de terrains situés sur la rue Édouard et entre les 5e et 6e avenues, afin de pouvoir construire, le temps venu, l’église et presbytère. Dès le printemps 1928, on entreprit la construction du presbytère afin de loger le curé et son personnel. C’est en 1936 que débutent les travaux de construction de l’église selon les plans de l’architecte Napoléon Beauchamp. Ce dernier a aussi conçu les plans de l’église Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus (8200, rue Saint-Hubert) l’année d’avant. L’église sera agrandie en 1952, puis quelques aménagements dans le sanctuaire sont effectués en 1961.

95 ans en 2017 (1922)

Sainte-Jeanne-d’Arc (22 février 1922) – église construite en 1961
C’est le 22 février 1922 que la paroisse est érigée canoniquement par décret par son Excellence Monseigneur Georges Gauthier, mise sous le patronage de Sainte-Jeanne-d’Arc, canonisée en 1920. Les paroissiens se réunirent dans un premier temps à l’école Laurier. À l’automne 1922, une grande tombola est organisée afin de recueillir les fonds nécessaires à la construction d’une église-chapelle qui sera utilisée jusqu’à la construction de l’église actuelle en 1961. Construite selon les plans des architectes Gilles Duplessis, Gérard Derome & Maurice labelle, cette église, qui peut contenir 1000 personnes assises, se caractérise par sa façade réduite à plus ou moins un triangle.

Le clocher compte quatre cloches vendues et installées par les Établissements Cogné de Montréal. Nous y retrouvons gravés sur leurs faces leur nom, inscriptions, devises et les noms de leurs parrains et marraines.
Une liturgie pour bénir les cloches que l’on appelle baptême des cloches a eu lieu le 17 décembre 1961. Cette célébration se concluait par cette prière « Et maintenant, gracieuses cloches, jeunes baptisées, mettez-vous à l’œuvre, et comme vos innombrables sœurs parties de France, chantez et chantez à coups redoublés, à travers les siècles ». Ne dit-on pas que Montréal est la ville aux cent clochers !

100 ans en 2017 (1917)

Saint Ignatius of Loyola (16 juin 1917) – église construite en 1967 (50 ans)

110 ans en 2017 (1907)

Notre-Dame-des-Victoires (16 novembre 1907) – église construite en 1927 (90 ans)

115 ans en 2017 (1902)

Saint-Viateur (28 février 1902) – église construite en 1913
C’est le 28 février 1902 que la paroisse est érigée canoniquement par décret par son Excellence Monseigneur Paul-Napoléon Bruchési. Cette paroisse est détachée du territoire de Saint-Enfant-Jésus-du-Mile-End. Deux premiers lieux de culte ont accueilli les paroissiens avant la construction de l’église actuelle. D’abord, les célébrations eurent lieu à la chapelle de la première Maison provinciale des Clercs de Saint-Viateur, avenue Querbes. Il faut préciser que cette paroisse est depuis sa fondation desservie par les Clercs-de-Saint-Viateur puis entre 1904 et 1913 dans une ancienne église anglicane, située au 298 avenue Outremont dont la paroisse avait fait l’acquisition. Ce sont les architectes Louis-Zéphirin Gauthier et Joseph-Egilde-Césaire Daoust qui conçurent les plans de cette magnifique église. À cette époque, nous étions dans la foulée du Congrès eucharistique international de Montréal qui s’est tenu en septembre 1910. Les travaux débutent le 28 décembre 1910. On procède à la bénédiction de la pierre angulaire le 24 septembre 1911 puis le 26 octobre 1913 a lieu la bénédiction et la messe d’inauguration de la nouvelle église. De style néo-gothique, cette église a été décorée par Guido Nincheri. Pour en savoir plus sur l’histoire, les vitraux, les fresques et les sculptures de l’église, téléchargez le document préparé par François Beaudin, archiviste de la paroisse sur le site web de la paroisse : http://www.saintviateurdoutremont.org/?page_id=38

En 2013, la paroisse a fêté le centenaire de la construction de son église. En 2017 c’est 115 ans de vie paroissiale que nous soulignons, vous pouvez vous abonner à leur page Facebook afin d’être informés de leurs activités.

St. Michael’s and St. Anthony’s (8 mai 1902) – église construite en 1915

130 ans en 2017 (1887)

Immaculée-Conception (8 décembre 1887) – église construite en 1898

150 ans en 2017 (1867)

Saint-Enfant-Jésus (Montréal) (12 mars 1867) – église construite en 1902 (115 ans)

Notre-Dame-de-Grâce (3 mai 1867) – église construite en 1853

Nativité-de-la-Sainte-Vierge (10 septembre 1867) – église construite en 1923

295 ans en 2017 (1722)

Saint-François-d’Assise (3 mars 1722) – église actuelle construite en 1964

 

  1. 2017-03-21

    Bonjour j’habite la sarthe en France et j’ai fait ma thèse de doctorat en pharmacie sur « la pharmacie hospitalière canadienne francophone »
    avec une partie historique sur les hospitalières de st joseph et nos liens
    historiques
    soutenue en 1994 à Angers.
    de plus je suis ami avec les descendants de Jerome le royer
    Merci de me donner des renseignements sur ce que prépare l’évêché
    en cette grande année
    Merci

Écrire un commentaire:

*

Votre courriel restera confidentiel