Ce circuit se fait à votre rythme. Il débute au bout de l’île, sur le terrain de la paroisse Sainte-Maria-Goretti, pour vous mener d’est en ouest le long du boulevard Gouin, et se terminer à la croix du Mont-Royal!

Habitués de croiser les croix de chemin dans nos campagnes, nous oublions qu’elles jalonnent aussi Montréal.  Elles sont généralement considérées comme étant une marque de la ferveur religieuse populaire de nos ancêtres ou d’humbles témoignages de la piété de ceux-ci. Mais toutes ces croix sur nos routes n’y sont pas que pour nous souvenir, elles parlent aux vivants, elles nous parlent maintenant, aujourd’hui.  Les croix de chemin sont ancrées dans la terre et se tendent vers le ciel, témoins de notre foi et de notre espérance.

Au Québec, la tradition d’ériger une croix remonte à 1534, à l’époque de Jacques Cartier qui a planté la toute première croix à Gaspé en signe de possession du territoire au nom du Roi de France et en signe d’attachement au Christ. Cette tradition européenne s’est perpétuée en Nouvelle-France. Ville-Marie aura la sienne le 6 janvier 1643 alors que Sieur de Maisonneuve plantera une croix sur le Mont-Royal en reconnaissance pour la colonie sauvée des inondations. Nous en avons recensé 14 à Montréal. Nous vous proposons ici un pèlerinage de sept de ces croix.

Les croix de chemin invitent à la piété et au recueillement, elles font partie, encore aujourd’hui, de notre paysage et affirment la présence de Dieu au cœur des places, de la ville, de cette route dont vous êtes invités à suivre, soit celle d’un pèlerinage, non pas sur les traces du passé mais sur celui d’une rencontre personnelle de Jésus-Christ au cœur de la cité.

Ce pèlerinage n’est pas un pèlerinage ordinaire. Il vous invite par de simples gestes de recueillement et de prière vis-à-vis la croix elle-même ou devant votre écran à prier avec ces croix sur nos chemins.

Bon pèlerinage!

Pour en savoir plus sur les croix de chemin à Montréal mais aussi pour l’ensemble du Québec vous pouvez consulter le site Les croix de chemin au Québec sous la rubrique répertoire des croix.

Vous pouvez obtenir des renseignements historiques sur plusieurs d’entre elles, colligées par Madame Monique Bellemare.

Vous pouvez aussi consulter l’article de Madame Diane Joly, historienne de l’art et du patrimoine publié sur le site de l’Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française.

Quelques ouvrages intéressants :

DÉSY, Léopold et John R. PORTER. Calvaires et croix de chemins du Québec. Collection Ethnologie québécoise. Montréal, Hurtubise HMH, 1973. 145 p.

MILOT, Jocelyne et Jean SIMARD. Les croix de chemin du Québec : inventaire sélectif et trésor. Collection Patrimoines. Dossier, 10. Québec, Les publications du Québec, 1994. 510 p.