Open/Close Menu 375 ans de présence catholique à Montréal !
               

C’est le mercredi 7 juin dernier que la ville de Montréal annoncait que la nouvelle vocation du site des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, désormais nommé la Cité des Hospitalières, sera consacrée au vivre-ensemble.

Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, était accompagné pour l’occasion de Sœur Marie-Thérèse Laliberté, supérieure générale de la Congrégation des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph,  et de plusieurs élus municipaux.

Le maire Coderre a également annoncé que le comité exécutif de la Ville a approuvé le projet d’acte par lequel la Ville de Montréal acquiert la propriété des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph (RHSJ), pour la somme de 14 550 000 $. La propriété des RHSJ est située sur l’avenue des Pins Ouest, à la frontière du parc Jeanne-Mance et de la montagne, à l’intérieur du site patrimonial du Mont-Royal.

« En acquérant la propriété des Religieuses Hospitalières, nous saisissons l’occasion de valoriser un lieu exceptionnel, un site lié à la fondation de Montréal et à sa cofondatrice, Jeanne Mance. Soulignons aussi que l’acte de vente comporte un engagement formel de la Ville envers les RHSJ à déployer tous les efforts nécessaires pour protéger et conserver le patrimoine historique, culturel et religieux lié à l’immeuble et aux biens meubles qui seront remis à la Ville dans le cadre de cette transaction », a déclaré le maire Coderre.

Une nouvelle vocation pour la Cité des Hospitalières

La ville a également annoncé la nouvelle vocation du site, devenu la Cité des Hospitalières. « Nous allons créer dans la cité un complexe inspirant et animé, ancré dans l’histoire de Montréal et à l’image de la métropole. La nouvelle vocation fera du site un lieu où s’exprimeront de larges pans de l’histoire montréalaise dans toute sa force, sa diversité et sa complexité. La Cité des Hospitalières aura pour thème central le vivre-ensemble. Le site sera accessible au public et stimulera le sentiment d’appartenance des Montréalais en leur offrant de multiples occasions de se reconnaître dans une collectivité riche et métissée », a ajouté le maire Coderre.

Poursuivre la mission initiale

« Lors d’une rencontre récente avec les représentants de la Ville de Montréal, les religieuses ont eu un aperçu de quelques projets qui pourraient être hébergés dans la maison où elles continueront à demeurer comme locataires. Nous avons confiance que ces projets novateurs pourraient poursuivre la mission initiale de la communauté en ces lieux, comme l’ouverture à des besoins allant de la conservation de la mémoire et du patrimoine tels que Musée et Archives, ainsi qu’à d’autres projets novateurs, ouverts au monde et à ses besoins de dialogue, de rencontre, de silence et de paix. Les entretiens préliminaires ont incontestablement été déterminants, comme l’écoute que nous avons reçue de la Ville de Montréal, notre nouveau propriétaire », a confié Sœur Marie-Thérèse Laliberté.

Lire la lettre de Mgr Christian Lépine au Maire Denis Coderre
Vidéo d’une visite virtuelle du couvent des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph

Écrire un commentaire:

*

Votre courriel restera confidentiel

© Église catholique à Montréal 2016- Tous droits réservés

Suivez-nous :