Accueil - Église catholique à Montréal > Actualité > Dossiers > Saint Frère André > Une statue du saint frère André honore la cathédrale

Une statue du saint frère André honore la cathédrale

MONTRÉAL – Une statue grandeur nature à l'effigie du nouveau saint canadien honore la Basilique Cathédrale Marie-Reinedu- Monde. Le 10 novembre dernier, M. le cardinal Jean-Claude Turcotte était sur place à l'occasion d'une messe pour recevoir la statue, cadeau de la Congrégation de Sainte-Croix.

Cette messe fait par tie des nombreux événements entourant la canonisation du saint frère André le 17 octobre dernier.

La statue de plâtre a été dévoilée juste avant l'homélie du cardinal. L'archevêque, le curé de la cathédrale, Mgr Robert Sansoucy, ainsi que deux pères de SainteCroix, Jean-Pierre Aumont et Claude Grou, ont entouré la statue pour son dévoilement.

Le suspense était palpable et les fous rires ont éclatés dans l'assemblée lorsqu'un accroc inattendu a empêché le voile de soie rouge de glisser de la statue du premier coup.
Une fois la statue dévoilée l'assemblée a répondu par des applaudissements avant d'entonner une hymne au frère André.

PRIÈRE ET RENCONTRE AVEC DIEU

Dans son homélie, le cardinal a présenté le nouveau saint comme un modèle pour toute personne de bonne volonté. Il a précisé que le frère André a toujours été en communion avec Dieu dans son humble et constante prière : la messe quotidienne, le chapelet, le Chemin de Croix, l'adoration eucharistique et la louange spontanée.

« C'est dans la prière que le frère André a su accueillir ce que Dieu cache aux "sages et aux savants" mais révèle "aux tout-petits"», a-t-il dit à l'assemblée composée de 350 laïcs et 60 membres du clergé.

Beaucoup de gens font de bonnes actions sans rencontrer Dieu, mais le frère André a su comment le rencontrer, a déclaré le cardinal. Il a exercé sa patience par l'écoute quotidienne de centaines de personnes malades et malheureuses, les encourageant à mettre leur confiance en Dieu.

UNE PLACE PRÈS DE SAINT JOSEPH

La statue est demeurée une semaine dans le sanctuaire, à droite du baldaquin de style du Bernin, avant d'être déplacée vers un lieu permanent. Elle est désormais installée à côté de la petite chapelle de saint Joseph, située à l'arrière du maître-autel le long du transept droit de la cathédrale. La nouvelle statue remplace le buste du frère André qui était là depuis sa béatification en 1982.

La statue a été donnée à l'archidiocèse de Montréal afin de commémorer la canonisation, de même que le 160e anniversaire de présence de la Congrégation de Sainte-Croix à Montréal, a précisé le Père Aumont, provincial de la province canadienne de la communauté.

La participation de la Congrégation de Sainte-Croix à la messe a été substantielle. Le Père Jean-Guy Vincent, c.s.c, responsable de la liturgie à l'Oratoire Saint-Joseph, a animé l'assemblée dans sa participation aux prières et aux chants depuis son lutrin; les Petits
Chanteurs du Mont-Royal ont harmonisé de leurs plus belles voix; les frères et sœurs de Sainte-Croix ont, pour leur part, assuré les lectures.

Après la messe, quelques dizaines de personnes se sont avancées pour prendre la statue en photo et se recueillir dans un instant de prière.

Après la célébration, des rafraîchissements ont été servis dans la salle paroissiale.

Laura Ieraci

Témoignages: vos réaction à cet articles

*
*
Veuillez calculer 7 plus 5.*

Revenir