Accueil - Église catholique à Montréal > Actualité > Dossiers > 50e Vatican II > Une Église en dialogue – L'Église catholique et le dialogue interreligieux

Une Église en dialogue – L'Église catholique et le dialogue interreligieux

(CECC - Ottawa)... Pour souligner le 50e anniversaire de la déclaration du Concile Vatican II sur les relations de l'Église avec les religions non chrétiennes, Nostra Aetate (promulguée en 1965), la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), par l'entremise de sa Commission épiscopale pour l'unité chrétienne, les relations religieuses avec les juifs et le dialogue interreligieux, a publié une nouvelle ressource intitulée « Une Église en dialogue - L'Église catholique et le dialogue interreligieux ».
Cette ressource de 12 pages présente les origines de Nostra Aetate et son influence sur les relations interreligieuses au cours des derniers 50 ans, autant au Canada qu'à l'étranger, et surtout sur le renouvellement des relations entre l'Église catholique et les juifs. Comme le document le mentionne, « Nostra Aetate offre une vision d'espoir et un modèle d'interaction respectueuse et porteuse de sens. Le document a représenté un point de départ crucial pour le dialogue interreligieux contemporain chez les catholiques ...» Le document de la CECC souligne « comment, dans le monde moderne, différentes religions entrent de plus en plus en interaction. » Cette évolution vers une communauté mondiale a été un principe essentiel qui a guidé la préparation de ce document conciliaire. Nostra Aetate « cherche à mettre en évidence les éléments que le christianisme partage avec les autres religions, en soulignant les aspects positifs et porteurs de vie qu'on y trouve et que les chrétiens peuvent apprécier. » En dépit de leurs différences, Nostra Aetate reconnait que « toutes les religions cherchent à répondre à certaines questions fondamentales sur le cosmos, le sens de la vie, la nature du bien et du mal et le but de l'existence. » La nouvelle ressource de la CECC explique que « les efforts que nous faisons pour saisir ces questions fondamentales relient les croyantes et les croyants et, par le partage de nos patrimoines religieux respectifs, l'enrichissement mutuel devient possible et même, en fait, désirable ».

Au Canada, les fruits de Nostra Aetate peuvent être observés concrètement dans les nombreux groupes, forums et réseaux interreligieux qui travaillent ensemble en raison de la vision de la déclaration conciliaire. Des domaines de collaboration interreligieuse existent à travers le pays, afin d'adresser les enjeux de la pauvreté, la faim, la traite des personnes, la violence domestique, l'extrémisme religieux et les efforts en faveur de la paix au Moyen-Orient. Un certain nombre d'institutions et de groupes au Canada favorisent maintenant l'amitié et le dialogue interreligieux à longueur d'année. L'Église catholique au Canada contribue direction et énergie pour soutenir ces organismes qui comprennent entre autres le Centre canadien d'œcuménisme à Montréal, le Dialogue entre chrétiens et juifs à Toronto, le Centre for Jewish-Catholic-Muslim Learning au King's University College de London (Ontario), le Multi-Faith Centre à l'Université de Toronto et le Dialogue judéochrétien de Montréal.

Cette nouvelle ressource de la CECC fait partie de la série Une Église en dialogue, rédigée par la Commission et qui comprend trois autres documents dont le plus récent publié en juillet dernier et intitulé « Une Église en dialogue - Catholiques et musulmans au Canada : croyants et citoyens dans la société ». Les deux autres documents portent sur le dialogue œcuménique : « Une Église en dialogue - L'engagement œcuménique catholique » et « Une Église en dialogue - Vers la restauration de l'unité entre les chrétiens ». Le dernier document qui célèbre le 50e anniversaire de Nostra Aetate est maintenant disponible sur le site Internet de la CECC, et il est également possible d'en commander des exemplaires aux Éditions de la CECC au 1-800-769-1147 ou en ligne au www.editionscecc.ca.


Commentaire

*
*
Veuillez additionner 9 et 2.*