Message du Nonce apostolique au Canada

Ottawa, 21 novembre 2014
Présentation de la Bienheureuse Vierge Marie


Chers Religieux et chères Religieuses,

Dans quelques jours débutera le "chemin" de l'Année de la vie consacrée.

Quelle belle image que celle du chemin ! Elle évoque des horizons nouveaux que le marcheur découvre progressivement, ainsi que le but ou les buts qu'on peut atteindre. De tout cœur, je vous souhaite : Bon chemin ! En particulier, le chemin toujours nouveau de l'amour, le chemin dans l'Amour du Père, du Fils et du Saint-Esprit, le chemin dans l'amour donné, reçu et partagé avec les sœurs et frères.

J'aime rappeler les trois grands objectifs qui, selon le Cardinal Joâo Braz de Aviz, Préfet de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique, devraient marquer et enrichir l'Année de la Vie consacrée :

- faire « mémoire reconnaissante » du passé récent, en particulier les 50 ans écoulés depuis le Concile Vatican II, extraordinaire événement de grâce pour toute l'Église et pour la vie consacrée;

- envisager l'avenir avec espérance, dans la certitude que la vie consacrée ne pourra jamais disparaître de l'Église, parce qu'elle a « été voulue par Jésus lui-même comme partie inébranlable de son Église» (Benoît XVI, aux évêques du Brésil en Visite ad limina, 5 nov. 2010);

- vivre le présent avec passion, en témoignant de la beauté de la sequela Christi, selon les façons multiformes dans lesquelles s'exprime la vie consacrée, approfondissant l'amitié avec le Christ et la communion avec les frères et sœurs.

Étant donné que le moment présent est le seul temps qu'il nous est donné de vivre, aidons-nous à l'habiter avec passion et à regarder l'avenir avec espérance. En effet, la conscience que la vie consacrée traverse une étape de difficultés et de crises ne peut nous distraire ni nous attrister, parce que les consacré (e) s doivent consoler l'humanité et en réveiller l'esprit.

En signe de gratitude et d'estime pour la vie consacrée, j'ai préparé une réflexion sur la manière avec laquelle chacun et chacune de nous peuvent 'se faire promoteurs de vocations', et engendrer ainsi une culture des vocations. Je vous l'offre, dans la certitude que, en cette Année de la vie consacrée, le Seigneur veut donner à son Église de nouvelles et abondantes vocations à la vie consacrée.

Cheminant avec vous, dans la maison de Dieu qui est Amour,

+ Luigi Bonazzi
Nonce Apostolique

 

Lire la réflexion de Mgr Bonazzi - Année de la Vie consacrée... Un temps pour se soucier des vocations

Commentaire

*
*
Veuillez additionner 2 et 4.*

Revenir