Mgr Lépine accueille des familles réfugiées

2017-04-11

Mgr Lépine accueille des dizaines de réfugiés le 6 avril dernier (Photo : Alessandra Santopadre)Le jeudi 6 avril, Mgr Christian Lépine invitait des familles réfugiées de Syrie, de l'Érythrée et du Soudan du Sud, accompagnées de leurs parrains et marraines pour une rencontre fraternelle dans les bureaux de l'Archevêché de Montréal.


Le père Paternieri, responsable de l'Office des Communautés culturelles et rituelles du diocèse de Montréal, ainsi que son indéfectible adjointe, Alessandra Santopadre, sont les maîtres d'œuvre de ce long et très ardu processus de l'accueil des réfugiés. 

Réfugiées de Syrie, de l'Érythrée et du Soudan du Sud, les familles réunies hier soir, avec de très jeunes enfants ou des adolescents, avaient demandé à rencontrer Mgr Lépine, car, disaient-elles, « nous ne savons pas qui est celui qui a permis que nous ayons la vie sauve! ». 

Le père Paternieri, italien d'origine, mais né en France, et donc immigrant, a tenu à dire que, à l'approche de Pâques, il était difficile de ne pas penser que les familles syriennes vivent une « passion du Christ depuis plus de six ans maintenant. Nous devons passer de la parole aux actes, et c'est ce que notre Église a décidé de faire ».  
Alessandra Santopadre, qui a accueilli toutes ces familles à l'aéroport, est venu dire qu'il y avait encore du travail à faire : « Les réfugiés qui sont ici ont eu la chance de rentrer au pays avant que notre gouvernement décide de fermer ses portes. 9500 dossiers sont restés sur les bureaux du gouvernement, et on ne pense pas que ces personnes pourront arriver au Québec avant 2021... Je veux dire merci à Mgr Lépine d'avoir débloqué des fonds spéciaux pour ces familles, et d'avoir écrit cette lettre publiée dans les médias il y a quelques mois - cela a beaucoup aidé la cause des réfugiés. » 

Mme Alessandra Santopadre (à gauche) accompagné d'un réfugié (Photo : Alessandra Santopadre)Mgr Lépine a précisé qu'à la base de toute action, se trouvait les paroles du Christ : « ... chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits, qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait » (Mat 25, 40). Il y a toujours quelque chose de plus profond que toutes nos différences : nous sommes des êtres humains. Montréal accueille des gens de partout, et c'est ainsi que notre pays s'est bâti. Il y a 30 ans, nous avons accueilli les Boat People, et aujourd'hui, ma dentiste est Vietnamienne. Nous accueillons, et cela nous est redonné. Nous allons grandir ensemble. Ne pensez jamais que vous dérangez. Jamais! » 

En 2016, 158 dossiers ont été déposés par le diocèse de Montréal : 113 pour la Syrie, 2 pour l'Afghanistan, 22 pour le Burundi, 21 pour l'Érythrée. Seulement 18 familles ont été accueillies jusqu'à maintenant.  En 2017, c'est 125 dossiers qui ont été déposés : 97 pour la Syrie,  9 pour l'Afghanistan, 7 pour l'Érythrée, 6 pour le Burundi, 6 pour l'Iraq. Jusqu'à maintenant, 19 familles sont entrées au Canada.

Revenir

Commentaires

*
*
Veuillez calculer 6 plus 3.*