Des valeurs fondatrices toujours actuelles

2017-05-18

Messe du 375e anniversaire de fondation de la ville de Montréal à la basilique Notre-Dame (Photo : Stéphan Poulin/Basilique Notre-Dame)C'est mercredi, le 17 mai 2017, en la Basilique Notre-Dame, que débutaient les festivités du 375e anniversaire de la fondation de Montréal, avec une messe solennelle présidée par l'archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine.


Cette messe se voulait une commémoration de la toute première messe célébrée à Ville-Marie, le 17 mai 1642, alors présidée par l'abbé Vimont, jour où « Monsieur le Gouverner mit le Sieur de Maisonneuve en possession de cette île »¹.

Les plus hautes autorités civiles, politiques et religieuses du Québec et du Canada étaient présentes, dont le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, ainsi que son épouse, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard et le maire de Montréal Denis Coderre. Tous les quatre ont été d'abord accueillis sur le parvis de la basilique par l'Archevêque, alors que retentissaient les cloches des églises du diocèse pour annoncer la joie de cet anniversaire.

La présence autochtone était importante. Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador ainsi que Joe Norton, grand chef de Kahnawake ont été salués par tous les dignitaires. D'ailleurs, la première lecture (Si 44, 1.10-15), un texte touchant et bouleversant à la fois, a été proclamée en mohawk par nulle autre que Christine Zachary Déom, chef du Conseil de bande à Kahnawake.

Monsieur Denis Coderre a livré un discours poignant : « Montréal n'est pas née d'une guerre ou d'une conquête, elle est née d'un rêve, celui de transmettre la parole de Dieu! La seule ambition de tous ces dévots, c'était de bâtir une cité missionnaire. (...) C'est toute cette dimension spirituelle que nous célébrons aujourd'hui, en cette journée aussi de lutte contre l'homophobie et la transphobie, une ville où on peut être différents, mais égaux. Nous sommes tous et toutes fils et filles d'immigrants! »

Lors de son homélie, Mgr Lépine a rappelé l'esprit d'aventure qui habitait les fondateurs de Montréal : Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve et Jeanne Mance. « Montréal était une communauté de communautés, fondée par des aventuriers de l'espérance, qui ne savaient pas s'ils survivraient aux intempéries, au froid, aux guerres. Leur foi en Jésus-Christ crucifié et ressuscité leur permettait de s'en remettre totalement à Dieu! »

« Les valeurs fondatrices ont traversé le temps et demeurent toujours actuelles. Elles ont le pouvoir de rassembler en construisant pour la paix. » a-t-il poursuivi.

On ne saurait passer sous silence la musique. Pierre Grandmaison, titulaire des orgues de la Basilique, organiste et compositeur de la messe, intitulée Cantate Domino, a charmé tous les fidèles à coup sûr. Le chant d'ouverture, « Ce jour que fit le Seigneur », le cantique d'Isaïe (12), ainsi que celui de l'Agnus Dei furent grandioses. Aussi, le chant du « Veni Creator » psalmodié par Erik Oland, jésuite, qui fut entamé par toute l'assemblée de façon très spontanée. Cette célébration était une véritable prière d'Action de grâce.

Lire l'homélie intégrale de Mgr Christian Lépine
Voir l'album photo
Lire le message du pape François aux Montréalais(es)
Écouter la messe intégrale

---
¹ Extrait des Relations des Jésuites (1642) lu pendant la messe.

Revenir

Commentaires

*
*
Quelle est la somme de 4 et 5?*