Des jeunes parlent de travail et de foi - Accueil - Église catholique à Montréal

Des jeunes parlent de travail et de foi

2018-05-01

Des témoignages de jeunes qui parlent de travail et foi en 2018Que vivent les jeunes adultes québécois au travail? À l'occasion du 1er mai, fête internationale des travailleurs et des travailleuses, quelques-uns d'entre eux livrent leurs expériences. Défis, espérances, déceptions et recherche d'emploi composent un portrait diversifié, auquel s'ajoute l'éclairage de la foi de chacune et chacun.


Pour ce message du 1er mai, L'Assemblée des évêques catholiques du Québec (AÉCQ) a voulu mettre en valeur les témoignages de jeunes adultes, en lien avec le prochain Synode des évêques, qui se tiendra à Rome du 3 au 28 octobre 2018. Ce Synode sur « la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel » a déjà donné lieu à de nombreuses occasions d'écouter et d'interroger les jeunes. Sondages, groupes de discussions et forums ont mis en dialogue des intervenants de l'Église et des étudiants et travailleurs âgés d'environ 18 à 30 ans, croyants ou distants de l'Église.

En plus de leurs témoignages, ces jeunes prêtent leur voix à des citations tirées de l'enseignement de l'Église catholique sur la justice sociale. Depuis la révolution industrielle et le tournant du 19e siècle, l'Église propose des réflexions et des actions pour promouvoir le respect des droits de la personne, des travailleuses et des travailleurs, afin de soutenir leur épanouissement et leur contribution à la société.

L'AÉCQ publie un message du 1er mai depuis 1974, selon une tradition initiée par les évêques du Canada en 1956.

Revenir

Commentaires

*
*
Veuillez additionner 1 et 7.*