Pape François : "Dieu ne renie jamais ses enfants" - Accueil - Église catholique à Montréal

Pape François : "Dieu ne renie jamais ses enfants"

2018-05-09

Le pape François entouré d'enfants (Radio-Vatican) Lors de l’audience générale de ce mercredi 9 mai 2018, le pape François a poursuivi sa réflexion sur le baptême, le premier des sacrements, et plus particulièrement sur le rite de l’immersion, et de la régénération qu’il symbolise.


«Le baptême nous ouvre à une vie de résurrection, non à une vie mondaine», a d'emblée rappelé le Pape, avant de revenir sur le sens de l'immersion même. C'est dans le baptistère que se vit la Pâque avec le Christ, ce moment où l'homme ancien,  «corrompu par ses convoitises» (Eph 4, 22), est enseveli dans l'eau du baptême pour renaitre à une vie nouvelle.

Si nos parents nous ont engendrés à la vie terrestre, l'Eglise, elle, nous engendre à la vie éternelle, a ensuite affirmé François. C'est à nous, enfants de Dieu, que le Père susurre, «tu es mon fils bien-aimé, ma fille bien-aimée», depuis le moment de notre baptême, et cela, tous les jours de notre vie.

Enfants de Dieu, nous le serons toujours. Même si l'homme sombre dans le péché, va contre Dieu, le sceau indélébile que le baptême a imprimé en lui demeure, car «Dieu ne renie jamais ses enfants».

Après l'immersion, le prêtre procède à l'onction du Saint-Chrême. Ce geste signifie que le baptême «nous configure au Christ, le premier né d'une multitude de frères, et nous incorpore à son Corps». Le premier des sacrements nous consacre tous  «prêtres, prophètes et rois», appelés à participer au sacerdoce royal et prophétique du Christ. Voilà toute l'essence de la vocation chrétienne.

A l'issue de l'audience générale, lors du salut adressé aux pèlerins de langue arabe, le Pape a réitéré son appel à prier pour la paix en Syrie : «le mois de mai est dédié à la Vierge Marie, je vous invite à cultiver la dévotion à la Mère de Dieu avec la récitation quotidienne du chapelet, en priant en particulier pour la paix en Syrie et dans le monde entier», a-t-il lancé à la foule rassemblée sur la Place St Pierre. Cette intention avait été au cœur de sa visite, le 1er mai dernier, au sanctuaire marial du Divin Amour, en périphérie de Rome.

Revenir

Commentaires

*
*
Quelle est la somme de 9 et 5?*