Le Grand Pardon 2018 passera à l’Histoire

2018-06-11

Le Grand Pardon 2018, à Chaumont, en France.Depuis 1476, l'Église, par la volonté du pape Sixte IV, accorde à perpétuité une indulgence plénière à tous ceux et celles qui se rendent à la basilique Saint-Jean Baptiste de la ville de Chaumont en France... Mais à une condition : que la fête de saint Jean Baptiste tombe un dimanche. Ce qui est le cas cette année.


Bien qu'il y ait les fêtes du Grand Pardon à peu près tous les 5 ans, il faut dire que l'année 2018 passera à l'histoire.  

Ce sera la toute première fois, dans l'histoire de l'Église en Nouvelle-France et à Ville-Marie devenue le diocèse de Montréal, qu'un évêque fera un pèlerinage en ces lieux.  

Et qu'ont-ils de si important, ces lieux ? « Il s'agit des lieux de naissance et du baptême de chacune et de chacun de nos héros ! », répond l'abbé Marcel Lessard, secrétaire de l'Archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine, dont les murs du bureau sont décorés de documents historiques qui feraient l'envie des plus grands historiens québécois.

Les yeux de l'abbé Lessard s'illuminent derrière l'amoncellement de livres qui couvrent son bureau de travail : « Notre archevêque fera un pèlerinage comme semaine préparatoire au Grand Pardon. Il se rendra aux cathédrales et églises où ont été baptisés nos deux fondatrices, Jeanne Mance (Langres), et Marguerite Bourgeoys (Troyes), ainsi que notre fondateur, Paul Chomedey de Maisonneuve (Neuville sur Vannes). Ce sera un événement historique particulièrement au sujet du sieur de Maisonneuve, car en tant que laïc, il a souvent été le grand oublié de ces pèlerinages passés. Imaginez ! Ces trois personnes sont nées et ont grandi à quelques kilomètres de distance, pour finir par se rencontrer ici, en Nouvelle-France, à l'autre bout du monde ! Tous et toutes des Champenois et des Champenoises ! C'est cocasse quand on y pense ! »  

Mgr Lépine entreprendra son pèlerinage le 16 juin, à Troyes, ville natale de Marguerite Bourgeois. Il y concélébrera la messe avec l'évêque du lieu, Mgr Stenger, à la cathédrale Saint-Pierre-de-Troyes et y prononcera l'homélie. Puis, il se rendra à Neuville sur Vannes, lieu de naissance du sieur de Maisonneuve, pour y célébrer la messe, et terminera ce pèlerinage par une visite à Langres, ville natale de Jeanne Mance, où il aura le privilège de se recueillir dans la maison natale de la Vénérable. Puis, Mgr Lépine passera deux jours à Chaumont, pour les festivités du Grand Pardon.

C'est Mgr Joseph de Metz-Noblat, évêque de Langres, qui a décidé d'inviter l'Archevêque de Montréal pour y concélébrer la messe solennelle de la Saint-Jean-Baptiste et y prononcer l'homélie.

Pour connaître les origines du Grand Pardon de Chaumont, et la programmation 2018

Revenir

Commentaires



Commentaire de Rose-Alma Lemire | 2018-06-14

Je suis très heureuse de cette bonne nouvelle de la visite de notre archevêque au pays du fondateur et des fondatrices de Ville-Marie.


Commentaire de ROGER POITRAS | 2018-06-18

Merci Seigneur,
AIME DIEU ET VA TON CHEMIN.

*
*
Quelle est la somme de 4 et 1?*