De belles églises contemporaines à Montréal!

2017-11-24

L'intérieur de l'Église Notre-Dame-de-Pompéi dans le quartier Ahuntsic (Photo : Gilles beaudry)En mars 2016, le blogueur Gilles Beaudry y allait d'un palmarès personnel des vingt plus belles églises de Montréal. Voilà qu'il récidive cette semaine en proposant son Top 15 des plus belles églises contemporaines à Montréal.


Alors qu'il élaborait des itinéraires des différents quartiers montréalais afin d'attirer l'attention des abonnés de son blogue sur des attraits méconnus de la métropole, Gilles Beaudry a franchi le seuil d'un grand nombre d'églises disséminées aux quatre coins de sa ville. «Plus mes visites avançaient, plus j'étais frappé par la qualité de leur patrimoine artistique et architectural», confiait-il. D'où l'idée de ce palmarès des plus beaux lieux de culte montréalais.

Cette fois encore, de belles photographies viennent appuyer ses choix et font découvrir des espaces que la plupart des Montréalais ne connaissent pas. Ces églises modernes, dépourvues du lustre et de la dorure des plus anciennes, abritent pourtant de remarquables éléments liturgiques, décoratifs et architecturaux.

La première église qu'il décrit est Notre-Dame-d'Anjou. Il fait observer que le Christ n'est pas cloué à la croix mais qu'il semble s'en détacher ou s'envoler. Tout aussi unique est le chemin de croix de cette église. Ses quatorze stations, regroupées ensemble, sont composées de petites toiles retenues par quatre clous fixés aux extrémités.

À l'extérieur de l'église Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle, située près du stade olympique, Gilles Beaudry montre le long muret sculpté qui raconte la vie du fondateur de l'Institut des Frères des écoles chrétiennes. «Quelque chose d'unique que nous n'avons rencontré nulle part ailleurs», écrit-il.

Les treize autres églises préférées par ce passionné de Montréal et de ses quartiers montrent d'autres éléments, parfois inusités, souvent spectaculaires.

Des églises méconnues


«La plupart du temps dissimulées au fond de quartiers résidentiels qui n'ont rien de touristique», ces églises sont méconnues. En les visitant, Gilles Beaudry a appris à apprécier les éléments qui font leur beauté. «Une beauté toute différente, qui ne s'appréhende pas toujours au premier coup d'œil», reconnaît-il.

Dresser cette courte liste aura demandé à son auteur plus d'une année de travail. «Certaines églises sont à une heure et demie de route de chez moi en transport en commun», explique-t-il. C'est le cas des églises Saint Edmund of Canterbury à Beaconsfield, Saint-Luc à Dollard-des-Ormeaux et Notre-Dame-du-Bel-Amour à Cartierville, toutes trois nommées dans son Top 15.

De plus, «je n'avais jamais l'assurance que le déplacement en vaudrait la peine». C'est le cas lorsque «l'église est définitivement fermée ou que l'heure de la messe indiquée sur Internet n'est plus bonne», ajoute Gilles Beaudry. Et il arrive parfois que «l'église se remplit si vite qu'il devient impossible d'aller faire des photos à l'avant».

Depuis mai 2015, le blogue Mes quartiers propose des itinéraires des différents quartiers et arrondissements de Montréal. Gilles Beaudry publie aussi des palmarès thématiques, comme les plus beaux parcs et les plus belles statues de Montréal.

C'est la quatrième fois que le blogueur s'intéresse aux édifices religieux. En plus des palmarès mentionnés ici sur les intérieurs d'église et les églises modernes, il a aussi publié des billets sur les plus beaux clochers montréalais ainsi que sur les églises qui ont changé de vocation et qui abritent maintenant un centre de la petite enfance, une salle de réception ou une bibliothèque.

Pour aller plus loin :

Lien vers la liste des 15 églises
Notre liste des églises dans le diocèse

Revenir

Commentaires



Commentaire de Francine Valiquette | 2017-11-29

Très intéressant, merci


Commentaire de Christiane Sigouin-Blanchette | 2017-12-04

Merci beaucoup pour ce beau tour d'horizon de quelques unes de nos plus belles église. Dommage que St-Émile, une des rares églises situées sur la rue Sherbrooke avec le Sanctuaire Marie-Reine-des-Coeurs et quelques autres situées dans l'ouest de la ville n'en fasse pas partie. Allez y jeter un coup d'oeuil, ça vaut le détour... Comme on dit, je prêche pour ma paroisse qui, selon ce qu'on en dit, est un joyau d'architecture moderne de Rosemont.
Commentaire de l'administration:

Merci pour votre commentaire! En effet, elle aurait pu tout autant se retrouver sur ce plamarès! Mais comme il s'agit ici du blogue d'une personne, les choix sont subjectifs et il est difficile de discuter des goûts de chacun! On suggère tout de même on gens de découvrir votre belle paroisse, et toutes les autres d'ailleurs! :)

*
*
Veuillez calculer 3 plus 9.*