Accusations portées contre l’abbé Brian Boucher

2017-03-02

Communiqué spécialL’Archevêché de Montréal réagit au dépôt d’accusations criminelles à caractère sexuel contre l’abbé Brian Boucher, un prêtre de l’Archidiocèse de Montréal. Le processus de mise en accusation de l'abbé Boucher est en effet l'aboutissement d'une collaboration étroite des autorités diocésaines avec celles du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).


« Nous dénonçons sans réserve toute forme de violence physique, psychologique ou sexuelle et réaffirmons que toute personne voulant vivre sa foi dans l'Archidiocèse de Montréal doit pouvoir le faire en toute sécurité et libre de toute contrainte. Nous tenons à souligner le courage dont ont fait preuve les personnes qui ont communiqué avec l'Archevêché pour dénoncer les gestes qui auraient été posés à leur endroit. Nous prions pour elles, leurs familles, leurs proches et leurs communautés », a déclaré Mgr Alain Faubert, évêque auxiliaire et vicaire général.

L'Archevêché tient à préciser que dès que des collaborateurs ont reçu le témoignage de personnes alléguant avoir été victimes d'actes répréhensibles de la part de l'abbé Boucher, tout a été mis en œuvre pour faire la lumière sur ces allégations. Les autorités diocésaines l'ont ainsi retiré de toutes fonctions ecclésiastiques, entrepris une enquête interne, accompagné ces personnes dans leur cheminement et collaboré avec les corps policiers en leur faisant part des résultats de l'enquête interne.

Tolérance zéro dans l'Archidiocèse de Montréal  


En juin 2016, Mgr Christian Lépine, Archevêque de Montréal, a décrété la création d'un service diocésain de pastorale responsable visant à assurer un environnement sain et sécuritaire au sein de l'Archidiocèse. Ce décret prévoit que l'Archevêché de Montréal applique une stricte politique de tolérance zéro en matière de comportements abusifs de nature physique, psychologique ou sexuelle de la part de toute personne étant à son emploi ou agissant en son nom.  

« Nous réitérons notre volonté d'aller au fond des choses dans la recherche de la vérité et renouvelons notre engagement à ce que toute personne qui fait appel à l'Église soit accueillie avec compassion et respect », a poursuivi Mgr Faubert.

L'Archevêché de Montréal invite toute personne qui aurait des renseignements relatifs au cas de l'abbé Boucher ou à tout autre cas d'abus similaire à communiquer immédiatement avec les enquêteurs du SPVM. On peut également communiquer avec l'Archevêché, en toute confidentialité, par le biais de la ligne d'assistance au numéro 514-925-4321 ou par voie électronique à l'adresse assistance@diocesemontreal.org

Ayant toute confiance dans le processus judiciaire en cours ainsi que dans les tribunaux et désirant ne pas nuire au travail des procureurs, l'Archevêché de Montréal n'émettra aucun autre commentaire pour l'instant.

Revenir